logo Distorted Harmony

Biographie

Distorted Harmony

Yoav Efron (claviers, composition) rencontre Yogev Gabay (batterie – Systema TeleionAnakdota) à Tel Aviv en 2009. Ils commencent à travailler sur des compositions à la fois progressives et mélodiques, oscillant entre Rock et Metal, et sont rejoints en cours de route par le chanteur, le guitariste et le bassiste de HaTachtonim, un groupe de Rock Alternatif israélien pour former ensemble le noyau dur de Distorted Harmony. Le quintet sort Utopia en 2012, ce qui lui permet de faire quelques belles scènes (ProgStage Festival avec Pain Of Salvation et Orphaned Land, ou encore en première partie de Neal Morse lors de son passage à Tel Aviv en 2013).

 

Après une campagne de financement participatif couronnée de succès, le groupe enregistre et sort Chain Reaction en 2014. Distorted Harmony n’avait jusque-là joué qu’à l’échelle locale (Tel Aviv, Haifa, et Jérusalem), mais la sortie de ce deuxième album leur permet d’aller tourner aux Pays-Bas fin 2014, puis d’y retourner pour le célèbre ProgPower Festival en 2016.

 

Un nouveau guitariste, Amit Plaschkes, est recruté, transformant le groupe en sextet. Quant au guitariste qui était déjà en poste, il sera remplacé par du sang neuf : Yoel Genin. Distorted Harmony présente son nouveau line-up lors de leur première venue aux Etats-Unis, pour le ProgPower USA en septembre 2017.

 

A Way Out, troisième album studio des Israéliens, voit le jour pendant l’été 2018.

Chronique

A Way Out ( 2018 )

Distorted Harmony sort son troisième album. Si deux albums peuvent être comparés, à partir de trois on peut imaginer des évolutions, des démarches, aller plus loin dans l’analyse. Ici, la logique qui saute aux yeux est toute bête : au fil des années et des sorties, les Libanais proposent des disques de moins en moins longs et contenant pourtant de plus en plus de titres. Etrange. Perdent-ils le caractère progressif et les constructions habiles qui faisaient le charme de Utopia et surtout de Chain Reaction ?


Il est vrai que A Way Out semble une évolution logique des deux premiers efforts. La dimension changeante et progressive et toujours là, mais conjuguée autrement, comme une version plus mature mais aussi plus accessible de Chain Reaction (qui allait déjà dans cette direction comparé à son grand frère). On pense par exemple à la transformation qu’a pu opérer Circus MaximusDistorted Harmony va dans le même sens. Les titres sont plus courts et moins déconstruits, mais les structures « couplet-refrain-couplet-refrain » n’en restent pas moins tournées de façon évolutive, mouvante. Il est facile et agréable de se repérer dans cet album, qui associe pourtant tant d’ingrédients : Metal et Jazz, sonorités électroniques et rythmiques en syncopes, mais surtout des approches à la fois Pop et Prog (est-ce du Popg ? du Prop ?). Imaginez Muse faire des covers de Periphery, vous aurez une vague idée de ce que peut proposer ce nouveau cru. Downfall, We Are Free, Time And Time Again, et même le calme Someday… Autant de titres marqués par une simplicité efficace que par une virtuosité évidente et un choix des sonorités aux frontières du Djent et du formatage radiophonique.

De plus, chose assez rare pour être mentionnée, A Way Out est globalement un disque heureux, un album qui fout la pêche et colle le sourire. Même la balade Someday semble pleine d’une mélancolie lascive et belle, chargée d’espoir et de lumière. De rares moments plus sombres (le break dissonant à la moitié de Awaken) viennent apposer un contrepoint habile et nécessaire, mais l’ensemble garde une cohérence optimiste, tournée vers l’avant, à l’image de l’intro de Downfall ou des mélodies entrainantes de l’instrumental For Ester.

Alors oui, Distorted Harmony change sa formule, petit à petit. Mais comment blâmer la formation ? Non seulement la transition était annoncée et est parfaitement réussie, mais en plus cette transformation se fait vers un style hybride, une niche intéressante entre Pop et Prog, où l’originalité est encore de mise. On en redemande.

A écouter : Downfall, Someday.
Distorted Harmony

Style : Metal Progressif intelligent
Tags : - -
Origine : Israël
Site Officiel : https://www.distortedharmony.com
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :