Albums du moment
Pochette The Waste Land
Pochette Total Dump
Pochette Hier Déjà Mort Pochette Lost Empyrean
Chroniques
Pochette The Sublime
Pochette Pantophobie
Pochette Berserker
Pochette I, The Mask
Pochette Broken
Pochette Algorythm Pochette Traveler
Découverte
Pochette Nosebleeds

logo Disarmonia Mundi

Biographie

Disarmonia Mundi

La première mouture du groupe de Death mélodique Disarmonia Mundi voit le jour en 2000 à Turin en Italie, composé alors d'Ettore Rigotti (Guitare / Batterie), de Benny Bianco Chinto (Chant), et de Simone Palermiti (Guitare) et Mirco Andreis (Basse). Sous ce line-up le groupe sort un premier essai en 2002 intitulé Nebularium enregistré dans le studio d'Ettore Rigotti. La galette ne se distribue qu'en Italie et Russie faisant au final peu parler de la formation italienne. En outre, des problèmes de line-up surviennent et seuls Ettore Rigotti et Mirco Andreis restent pour enregistrer une suite à Nebularium. Ils sont rejoints par Claudio Ravinale comme nouveau chanteur mais également par Bjorn "Speed" Strid (vocaliste du groupe Death-Mélodique suédois Soilwork) très intéressé par leur musique. Ainsi sort Fragments Of D-Generation en 2004, bénéficiant d'une meilleure promotion que son prédécesseur et de la renommée du chanteur de Soilwork, permettant au groupe de se faire connaître petit à petit.

Mirco Andreis quitte le groupe l'année d'après pour se consacrer à sa carrière de directeur vidéo, laissant le trio composer leur nouvel album, Bjorn Strid étant pris par Soilwork celui reste uniquement en collaboration avec Disarmonia Mundi. Mind Tricks sort en 2006 toujours sur le label Scarlet Records.
En 2009, Disarmonia Mundi annonce un nouvel opus, The Isolation Game avec la participation d'Antony Hämäläinen (Nightrage) au chant, précédé par un ep (The Restless Memoirs) couplé avec une réédition de Nebularium.