Titre : Addicted Année : 2009
Acheter : logo amazon
Collection : 12 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16.3/20 (5 avis dont 5 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Addicted aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

MetalBlindSolver 19 / 20 Le 10/04/2013 à 19H46

Re-voilà donc Devin sur un nouvel opus qui s'annonce plus coloré que jamais, du moins c'est ce qu'on pense en voyant d'abord la slipcase. Et c'est vrai, de nouvelles couleurs, de nouveaux horizons s'étendent sur la musique du DTP : notamment le fait que la chanteuse principale de l'album soit Anneke van Giersbergen, et que les musiciens aient changé (évidemment Devin est toujours là).

Les chansons en général sont plutôt heavy (excepté "In-Ah!", ballade acoustique tranquille, accompagnée d'un piano). Tous les titres des chansons se terminent par un point d'exclamation, petit détail. Les batteries sont parfois synthétiques (comme sur le refrain de "Bend it Like Bender!", très efficace, et chanté par Anneke donc). Je vais essayer d'éviter le track by track, même si c'est difficile sur ce genre de CD.

Donc la voix de Devin apparaît tout de même, mais souvent dans les passages violents. Encore une fois, l'exception est "In-Ah!", mais aussi dans le début de "The Way Home!". Les paroles sont plutôt philosophiques, mais pas du tout en rapport avec l'artwork de la pochette je trouve.

On le pardonne, la musique est tellement bien écrite qu'on s'y perd. La fin d'"Addicted!" dure presque 2 minutes de fade-out après un passage rythmique étrange. On dirait un peu la musique de Devin quand il se droguait, mais il y a toujours un truc en moins ... ce grain de folie ... cette coupe de cheveux bizarre. Blague à part, Addicted se révèle être un album de très bonne qualité niveau composition, mais aussi niveau interprétation, surtout le chant divin d'Anneke, et avec une production du tonnerre de Brest.

L'album est aussi sûrement le plus moderne et actuel de tous les travaux du monsieur : utilisation de samples, comme sur "Bend it Like Bender!" avec la phrase de Bender "Game over losers I have all the money", mais aussi dans les thèmes, bah justement gardons le même exemple, "Bend it Like Bender!" est bien sûr une référence à Bender, le robot rigolo de la série animée Futurama, du même créateur que les Simpson au passage. Revenons à nos moutons.

Dans cette galette pleine de bonnes surprises, on trouve notamment une reprise d'"Hyperdrive", chanson apparue d'abord sur "Ziltoid the Omniscient", l'album parlant de cet alien buveur de café. Ici, elle est chantée par ... Anneke (si on s'y attendait). Très puissante, plus moderne, cette nouvelle version a complètement rajeuni la première. "Numbered!" sonne plus années 90, et c'est encore plus énorme, plus puissant.

J'aimerais revenir une dernière fois sur "Bend it Like Bender!", chanson phare de l'album (elle a mérité un joli clip en japonais d'ailleurs), car en concert, c'est un rituel assez particulier. Déjà, elle est souvent jouée en fin de setlist, voire en rappel, et pour une raison bien simple : on se déchaîne complètement ! Devin invite une cinquantaine de personnes sur scène, pour venir danser et "to have some Bender". Un exemple ici : http://www.youtube.com/watch?v=pT15ILSys7Y

Conclusion : Un très bon disque qui prouve une fois de plus le génie créatif qu'est Devin Townsend. Il mérite un bon 19/20, largement. Par l'originalité et la beauté de ses compositions, ce disque monte très haut dans mon estime. Merci Devin, une fois de plus.

[email protected] 15 / 20 Le 24/03/2013 à 02H36

C'est joyeux, cool, no prise de tete, j'aime bien cet album :)

jeanlebon 18 / 20 Le 14/09/2012 à 18H50

J'adore cet album un peu "pop" pour du Devin Townsend avec la merveilleuse Anneke.

Sugarbread 14 / 20 Le 16/10/2011 à 11H02

Très "pop", très (trop) direct, pas vraiment d'effort d'assimilation à faire, ce qui est un peu balot quand on écoute tonton pour ça ^^. De bonne facture, sans plus. Bon point pour la voix sublime d'Anneke.

Mouseclick 15.5 / 20 Le 16/12/2010 à 22H52

Du grand Devin

Ce qui fait la force de cet album est sa capacité a capturé l'auditeur dès la première écoute. Les nappes sonores sont toujours là mais on a affaire cette fois ci a un album de "Pop metal"
Devin a fait appel a une voix féminine pour chanter a ses côtés, cela donne un côté très agréable à ce disque, de plus la voix planante de cette demoiselle s'harmonise parfaitement avec la lourdeur des guitares de "Numbered". Sur "Bend it like Bender" (hommage a la série futurama??) on a plutot affaire a une ambiance délurée avec des synthés un brin loufoques et Devin qui commence avec ce "Heeeey Boy, what ya doing with that little toy". Hyperdrive est également très agréable, de plus la voix féminine posée sur le refrain est somptueuse.

En gros cet album porte bien son nom puisque on tombe accro dès la première écoute. Malheureusement la dépendence s'estompe au fil des passages et on en viens a regretter le premier instant ou on l'a écouté. Dommage : durée de vie moyenne d'un album plein de promesses