Chroniques
Pochette Lost On Void's Horizon
Pochette Amidst Voices that echo in stone
Pochette Impermanence
Pochette Crawler
Pochette The Tritonus Bell Pochette Meandering Soul
Découverte
Pochette Shaman

Biographie

Déportivo

Déportivo, c’est Jérôme (chanteur/guitariste), Richard (bassiste) et Julien (batteur), trois jeunes issus du Bois D’Arcy, dans les Yvelines. Rencontrés sur les bancs de l’école, c’est en 2002, après l’envoi de plusieurs démo un peu partout, que les Déportivo signent chez Village Vert (Barclay/Universal). Ils sortent en novembre 2003 un maxi La Salade, et enfin leur premier opus  Parmi Eux en mai 2004.

Chronique

14.5 / 20
8 commentaires (13.13/20).
logo amazon

Parmi Eux ( 2004 )

Trois jeunes biens de chez nous débarquent chez nos disquaires en 2004 avec leur premier album, Parmi Eux. En plein milieu de la fameuse vague rock qui envahit les ondes. "Une pure coïncidence" vont lancer certains avec un brin d’ironie, mais plutôt que de se laisser aseptiser par les préjugés, mieux vaut se pencher sur la galette en question.

Car c’est un petit peu différent de ce qu’on a pu entendre jusqu’alors. Ici, l’étiquette  "musique à usage unique" a bien du mal à rester accrochée à ce groupe, et ce n’est pas plus mal. Dès la première chanson, 1000 moi-même, ça sent la grosse énergie. Et on ne s’y trompe pas beaucoup : l’album recèle de petits concentrés de folie de deux minutes en moyenne, guidées par une guitare saturée et la voix tantôt rauque, tantôt suave de Jérôme, nous ramenant avec un petit sourire à la fougue de Nirvana.

Jouant sur le même plan que leurs prédécesseurs, Déportivo nous livrent des textes accrocheurs, accompagnés de mélodies toujours plus excitées, déversant leur colère sur une société de plus en plus oppressante. On sent un arrière goût de Noir Désir, mais quel goût !

Mais ne nous y trompons pas, Parmi Eux ne se résume pas à un enchaînement de riffs énervés et de paroles hurlées : il cache quelques petites perles de douceur, faisant appel la voix passionnée de Jérôme, le tout accompagné d’une guitare sèche et d’une basse beaucoup plus présente. Ainsi, on se laissera porter par ces ballades que forment Alambiqué, A L’avance et surtout Sur Le Moment, qui nous offre la présence d’un instrument trop peu utilisé : le kazoo.

En bref, un album bien sympathique, qui mérite qu’on y laisse se promener nos oreilles. On regrettera cependant la courte durée de l’album (27minutes !), mais qui n’enlève en rien au charme de cette petite bombe française. Notez au passage l’utilisation de l’Opendisc sur le cd (qui n’augmente en rien le prix de celui-ci, très abordable), qui donne accès à une partie caché sur leur site officiel, recelant de titres rares ou inédits, et de vidéos filmées par le groupe.

A écouter : Sur Le Moment, M