Titre : Ultra Année : 1997
Acheter : logo amazon
Collection : 6 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 18.25/20 (4 avis dont 4 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

Angel O 17 / 20 Le 16/09/2012 à 23H01

Comme pour Alsvartr, Ultra est l'album qui m'a fait adorer Depeche Mode, notamment le morceau Sister of Night. Je suis pas du tout fan avant Violator, mais depuis que de bons disques et de bonnes chansons!

Sugarbread 19.5 / 20 Le 25/11/2011 à 17H41

C'est pas un mastodon dans la discographie de Depeche Mode c'est LE PUTIN DE MASTODON de la discographie de ce groupe. je rejoins les commentaires précédents ultra est dans la veine et l'esprit de songs of faith and devotion (du depeche mode, plus rock, plus distordu, moins lisse, moins kitsch) en beaucoup mieux ! Autant la première partie de carrière du groupe dans les années 80 me laisse totalement de marbre autant la "suite" qui n'en est pas une Violator, SOFAD, Ultra whaou !!!!

Wälsungen 17.5 / 20 Le 10/01/2010 à 18H38

Cet album de Depeche Mode suit en effet la voie ouverte par son prédécesseur « Songs of Faith and Devotion » en gardant un coté assez rock assez loin de la marque de fabrique électro-pop comme l’on peut retrouver dans les premières productions du groupe.
Si il est dans la même veine que « sofad »et se ressemblent un peu dans l’ensemble et dans sa structure, Ultra est plus sombre, en effet il sort juste avant la chute du groupe. Depeche mode viens de terminer une tournée tout à fait colossale qui se montra très éprouvante pour le groupe et durant laquelle les excès étaient très courant ainsi que de nombreuses tensions internes qui s’empiraient. L’état de santé mentale et physique (due à l’addiction aux drogues) du chanteur était si inquiétant qu’ils n’étaient pas sur de pouvoir boucler cet album. Finalement il arrive dans les bacs en 1997, peu de temps avant la tentative de suicide de Dave. On peut donc comprendre le coté plus sombre de cet album qui même si il a été reçu de manière mitigée a l’époque par une partie des fans, n’en est pas moins aujourd’hui considéré comme leur plus grande réussite avec Violator.
Le single d’ouverture « Barrel of a Gun » est très efficace et très énergique par rapport au reste de l’album (avec « It’s no Good » - que j’aime franchement moins) de très bons morceaux plus calmes comme « Freestate » « Insight » « Sister of night » et « Home » apportent a cet album de Depeche Mode une valeur ajoutée qui le rend indispensable.
Il est loin d’être l’album le plus représentatif du groupe, ni le meilleur, mais je le conseille vivement à ceux qui ne connaissent Depeche Mode que par les hits singles que sont « enjoy the silence » ou « never let me down again » il pourraient découvrir une autre facette très intéressante de ce grand groupe qui a tellement évolué depuis « Just can’t get enough » (daube par excellence).

chris17 19 / 20 Le 28/09/2009 à 22H28

Mastodon dans la discographie du groupe, il suit le style entamé sur Song of faith and devotion (production proche et présence de distortion), mais un ton au dessu. Première moitié à la foi magestueuse et magnifique (barrel of a gun; it's no good/home; useless), puis seconde moitié plus posée pour finir en beauté avec insight.