Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Titre : Music for the Masses Année : 1987
Acheter : logo amazon
Collection : 5 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 19/20 (2 avis dont 2 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Music for the Masses aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Wälsungen 18 / 20 Le 15/01/2010 à 12H34

« Music for the masses » est le titre ironique donné au 6 ème album studio de Depeche Mode (si on passe les compils et différentes éditions US, etc…). Ce titre part d’une vanne à propos du fait que DM, bien que très respecté et reconnu à l’époque en Europe et en particulier en Allemagne, n’arrivait pas à sortir de l’underground et du mouvement New-Wave duquel le groupe est issu. Finalement ils garderont se titre qui est en quelques sorte prémonitoire car cet album va les faire percer définitivement au pays de l’oncle Sam. Cette reconnaissance sera d’ailleurs immortalisée par le 101 ème concert donné aux états unis, au "Pasadena Rose Bowl" plein à craquer (disponible en dvd et qui constituera leur unique cd live – si on veut bien passer la version live de SOFAD).
Le phénomène DM est en train de prendre sont envol, et cette reconnaissance tardive n’est certes pas volée ! Pour moi l’album est un des meilleurs, probablement celui que je conseillerait à n’importe qui n’ayant jamais écouté de Depeche Mode et voulant se faire une idée précise de leur musique.
Il représente le réel trait d’union entre leur passé et leur futur. On peut noter l’arrivée de la guitare, même si celle-ci ne constitue pas un élément majeur dans la structure des morceaux – à part sur « Behind the wheel » (l’a-t-elle déjà été ?).
L’album s’ouvre avec le titre culte « Never let me down again » , suit ensuite un morceau plus délicat « The things you say » suivi ensuite par un morceau qui deviendra un hit dancefloor de l’époque (1987) "Strangelove" suivi de très bons morceaux .
Sur cet album il n’y a absolument rien a jeter, les morceaux s’enchainent avec une grande cohérence, suivant la route plus sombre déjà entamée avec « Black Celebration ».
Les perles : « Behind the wheel » ! « To have and to hold » et «Never let me down again».

Fabb74 20 / 20 Le 15/01/2010 à 09H55

Un album qui parle au coeur et à l'esprit.
Martin Gore fait preuve d'un talent rare et ses compositions s'enchainent sans temps mort dans une cohérence absolue.
Plusieurs singles seront extraits de ce chef d'oeuvre, certains titres sont toujours joués par le groupe sur scène.
Vingt ans plus tard, le disque n'a pas pris une ride, la chanson qui ouvre cette aventure musicale "Never let me down again" est devenu l'hymne incontournable de DM, et par la même occasion la bande originale d'une vie...