Titre : Gore Année : 2016
Nombre de titres : 11

Tracklist
1. Prayers/Triangles
2. Acid Hologram
3. Doomed User
4. Geometric Headdress
5. Hearts/Wires
6. Pittura Infamante
7. Xenon
8. (L)mirl
9. Gore
10. Phantom Bride
11. Rubicon
Collection : 10 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 13.48/20 (47 avis dont 28 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Gore aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

metgopsypeth123 16.5 / 20 Le 10/11/2018 à 20H35

Deftones continue son sans fautes. Plus difficile d'accès dû à une production sombre et granuleuse, mais le génie d'écriture et le pouvoir hypnotique du groupe fonctionne encore et toujours.

elchookas 4 / 20 Le 29/01/2018 à 21H17

Quelle déception ! Le nom avait fuité et je m'attendais à du saignant et du lourd même si les flamands roses ça donnaient pas envie ! Route chez le disquaire le jour de la sortie .....en rentrant j'ai faillit créer de nombreux accidents tellement l'écoute est insupportable et peu endommager gravement le système auditif ! 2 titres de valables et c'est tout ! Où est donc la 8 cordes de Stephen Carpenter ? Où est le groove habituellement développé par Abe ? Enfin avec tout les bons albums qu'ils nous ont sorti je leurs pardonne cette purge.

barneyG 0 / 20 Le 24/12/2017 à 12H58

Deftones, c'est 2 albums : Adrenaline et Around the fur.
A partir de white poney, c'est du flan sans saveur !
Un groupe éphémère sans plus aucun intérêt :-(.

DeathMat 17 / 20 Le 06/01/2017 à 18H50

Disque étrange : parait mou au début, mais révèle ses entrailles au fil des écoutes ... pour devenir un des meilleurs albums d'un groupe qui n'a de cesse de se réinventer d'album en album ... tout en conservant la même direction depuis ses débuts.

Denton62 13 / 20 Le 29/12/2016 à 23H28

Il y a des très bons morceaux dans cet album, Prayers/Triangles, Doomed User, Gore, Phantom Bride. Mais trop de morceaux juste passables, ennuyeux, voire carrément insipides... Et puis je ne suis pas croyant mais, mon Dieu la prod. !

peto 11 / 20 Le 28/12/2016 à 13H57

J'ai beau dépassé les 10 écoutes, je m'ennuie! En plus, je ne trouve même pas une top chanson pour mettre dans ma compilation de l'année...

topsy-turvy 13.5 / 20 Le 20/12/2016 à 20H54

Un peu chiant

Eagle_John 13 / 20 Le 18/12/2016 à 11H11

J'adore Deftones, je suis véritablement fan de la voix de Chino, du jeu d'Abe et des 4 premiers albums. Un nouvel album de Deftones fini toujours par tourner en boucle sur ma chaîne hi-fi... mais cette fois ça à moins été le cas. En effet, il y a bien presque une moitié d'album que je ne retiens pas, voir qui m'ennuie. J'ai l'impression que certains membres du groupe ont moins cru à cet album et se sont un peu mis mode pilote automatique (Stephen?).

Je suis donc assez rapidement passé à autre chose, mais je retiens quelques bon titres: Acid Hologram, Dommed User, Geometric Headdress, Hearts/Wires, Xenon, Gore et Phantom Bridge. 7 bon titres sur 11, mais qu'est ce qu'on est loin d'Adrenaline ou White Poney! Je donne la moyenne, car ce n'est pas un mauvais un album, c'est juste qu'il me touche moins.

TheRiver 16 / 20 Le 14/11/2016 à 07H50

Largement plus intéressant à mes yeux qu'un KNY qui avait quand même un putain de côté mainstream. C’est un album intelligent et brut qui prend à contrepied la plupart des productions actuel et une partie de son propre publique de part son approche du son, qui dégage quelque chose de beaucoup plus organique.
Ces gars là réussissent à garder leurs identités tout en s’ouvrant de nouvelles perspectives
pour la suite .. peu de groupes y arrivent.
J’aurais juste aimé entendre plus de Franck Delgado que je trouve sous-exploité, et des expérimentations/ structures de chansons plus barrées.
Deftones reste un grand groupe bien loin des étiquettes que beaucoup aimeraient leur coller, et probablement un des seuls de la fin des années 90 que j’écoute toujours avec plaisir.

Shades of God 15.5 / 20 Le 08/11/2016 à 20H54

Bah moi, je l'aime beaucoup cet album.

fЯee 13 / 20 Le 08/11/2016 à 14H30

On ne peut pas dire que je ne lui ai pas donné sa chance, je le connais pratiquement par coeur, mais il reste néanmoins décevant en comparaison à la bombe Koi No Yokan.

slaughtear 15 / 20 Le 02/09/2016 à 11H15

Première fois que je suis un peu déçu par Deftones... Sur les albums précédents, il y avait 1 ou 2 chansons max que je n'aimais pas trop. Là, il y en a au moins 4! Quand on a du mal à apprécier presque la moitié d'un album, on sait que c'est mal parti.
Pourtant, on voit que Deftones essaye de changer son style, et on comprend leur démarche artistique d'aller vers le renouveau. C'est sûr, ce Gore ne ressemble à aucun autre dans la discographie des Californiens. Et il en résulte quelques excellents morceaux, comme Prayers/Triangles, Acid Hologram, Phantom Bride (magnifique avec ce solo de Cantrell) ou encore Rubicon. Mais la palme revient à l'extraordinaire Hearts/Wires, de loin le meilleur de l'album, avec cette superbe intro, ce refrain mélancolique, et ce côté Isis que Chino à dû acquérir lorsque qu'il a fait son projet solo Palms (avec des ex-Isis, tiens donc).
Le reste est plutôt moyen, pas mauvais, mais pas mémorable non plus. Dommage, quand on voit que ces dernières années, ils nous ont pondu des perles comme Koi No Yokan ou Saturday Night Wrist. Pour une fois, j'ai peur pour l'avenir de Deftones...

timoty 7 / 20 Le 10/06/2016 à 18H01

Il m'ennuie ! (et vu le nombre de bons albums qui sortent, je ne lui laisserai pas une deuxième écoute). N'aimant pas les albums de Deftones depuis le deuxième, il y avait peu de chance que cela change (mais je persévère, enfin 40 minutes).

cowboyfromeil 18 / 20 Le 28/05/2016 à 23H48

Peu de groupes savent se remettre en question alors qu'ils sont acclamés de tous. Ce n'est certe pas le meilleur et on regrette que Carpenter n'ait les mains libres que sur les outros. Deux chansons sont moins abouties ou moins maîtrisées, mais Deftones essaye des choses tout en conservant son ADN. Chapeau. Je ne me lasse pas d'écouter Hearts/wires, Phantom Bride, Prayers/triangles, Rubicon... et j'en passe. Longue vie !

prap 13.5 / 20 Le 07/05/2016 à 18H42

Eh, oui dire que Stephen Carpenter ne voulait pas poser sur ce disque, je le comprends. Le son du mixage est totalement noyé mais Ou est passé ce son monstrueux des deux précédents opus. Album aux divergences artistiques évidentes entre Moreno et Carpenter et cela se sent. Mais bon étant fan de Deftones cette album n'est pas des plus mauvais non plus, juste un peu plus rock que metal.

Staphylin 7 / 20 Le 29/04/2016 à 17H26

Je déteste bien une chose c'est les français connus pour se plaindre sans cesse, et il y a sûrement beaucoup de français sur ce site (je ne le suis pas) et dénigrant un peu tout, mais ici pour une fois il y a de quoi et je vais faire ma première mauvaise chronique de ma vie. J'ADORE Deftones, j'ai tous leurs albums et leurs chansons sont sur mon Ipod depuis 10 ans. Jusqu'ici, hormis l'album éponyme Deftones on a eut droit à un quasi sans faute.
Alors on peut les aimer et les défendre, dire "ils voulaient faire ci, pas se prendre la tête, faire confiance à leur public, blabla" mais vous enleverez jamais la vérité que c'est un album doublement très mauvais pour 1) la composition et 2) la production. Pour ce deuxième point j'ai d'abord cru que mes écouteurs avaient un problème mais non le son est vraiment mal enregistré (presque pire qu'Adrenaline, c'est dire !).

La première chanson est un bon titre, mais après catastrophe totale, c'est long ça n'explose jamais, on aime Deftones pour ses émotions extrêmes, que ce soit de la tristesse du romantisme où un beau cri ("Royal" pour le récent, "7 Words" pour remonter loin). Même Koi No Yokan qui était pas franchement la tuerie du sièce en sortant et maintenant paraît être un grand album à côté.

Je pars d'un principe simple : si on doit se forcer pour aimer une musique, si on doit chercher des images à avoir en tête, si on doit la réécouter 720 fois pour finir par lui trouver un quelque chose, c'est que ce n'est PAS bon. Un titre comme My Own Summer on avait pas besoin d'un effort titanesque pour l'aimer, même un ami qui déteste le métal l'a aimé malgré lui et a du la réecouter en boucle comme une drogue. On est loin de ça ici...

Après Deftones reste Deftones donc on a la voix de Chino mais si on enlève le timbre en question il ne reste pas grand chose car on dirait qu'il improvise et chante au bol tout l'album.

Finalement on leur pardonne car ils étaient au Bataclan le jour J...Alors ils ont peut être été déboussolés temporairement

bing666 18 / 20 Le 29/04/2016 à 06H06

Bon les nazes, c'est pas pcq on comprend pas que c'est nul! Moi j'adore, c'est bien foutu, original et la production sublime! Deftones est un groupe en perpétuelle mutation et qu'il faut prendre comme tel...C'est impossible d'apprécier tout ce qu'ils font au même niveau mais quand je lis "aucune émotions", je me rend compte que certaines personnes prennent vraiment la peine d'écrire des commentaires sur des sujets dont ils ne se rendent pas compte qu'ils leur échappent.

Lems 8 / 20 Le 23/04/2016 à 13H48

J'adore Deftones mais celui la j'y arrive pas ! Rien qui reste en tête, c'est fade, c'est mou, aucune émotion.
Et pour couronner le tout la prod est dégueulasse !

djecore 14 / 20 Le 16/04/2016 à 16H36

Un album aussi suprenant que deroutant a la 1ere écoute. Je peux comprendre les gens qui ne trouve pas bon cet album vu le changement de style par rapport a Koi no yokan et Diamond eyes. J aime le côté plus aerien de cet album moins brut que les précédents. A écouter à plusieurs reprise pour apprécier ce nouvel opus

Letersk 15 / 20 Le 10/04/2016 à 21H33

Musicalement, c'est un sans-faute, les mélodies sont géniales et envoûtantes.
Après, Chino me laisse perplexe la moitié du temps... Il en résulte que je n'apprécie pas une ou deux pistes, mais globalement c'est bon ! Dommage pour cette partie vocale qui me déçoit.

MimiMétal 8 / 20 Le 10/04/2016 à 16H49

Le choc. Deftones sort enfin un mauvais album et ce que l'on peut dire c'est que Mauvais est un terme gentillet .

Cet album est plat, ça ne décolle jamais.
Sortir ça après la tuerie de Koi No Yokan, je suis sur le cul.

ZawadsKrieg 17 / 20 Le 10/04/2016 à 16H41

Décidément ils ne sortiront jamais de mauvais album ces mecs là.

A la première écoute, je trouve le dosage parfait entre "violence", son lourd, et légèreté, plénitude. Ça renforce le nom et l'artwork de l'album dans leur volonté de créer un paradoxe du coup. On passe d'ambiances plombées et viscérales à des ambiances oniriques, et sensuelles, comme à l'accoutumée en fait, c'est la recette d'un bon Deftones.
Tout s'enchaîne, se déroule parfaitement.
C'est un peu d'la gymnastique intellectuelle pour moi d'essayer de les classifier dans un genre, depuis White Pony, la simple étiquette "Rock/Metal/Alternatif/Blabla" planant étant trop réductrice à mon goût

Mis à part les singles (tous très bons d'ailleurs) coup de coeur pour : Xenon, (L)MIRL, Phantom Bride
Mais rien à jeter, au moins au niveau du précédent, Koi No Yokan, à voir par la suite, après plusieurs écoutes.

Sugarbread 16 / 20 Le 10/04/2016 à 10H19

J'ajusterai la note sur la durée, mais pour l'heure c'est l'album le plus interessant à aborder depuis... depuis tout le temps. Moins direct que les précédents, mis a part 2/3 morceaux dans un style deftonien classique, Gore ne s'aborde pas aussi facilement que les précédents. Le groupe ne m'avait jamais lassé jusque là tout en évoluant pas vraiment, si pour le coup les gars s'amusent à orienter et à produire leur son autrement c'est plutôt cool.

atticus 10 / 20 Le 10/04/2016 à 01H38

Une prod/mixage tout simplement dégueulasse qui flingue un album déjà très peu inspiré. Carpenter s'en branle et ça se sent, le son de basse est horrible, Chino est en roue libre total et peu inspiré également.
Un album très plat et qui hormis sur le très bon morceau "Geometric Headdress" n'offre pas grand chose à se mettre sous la dent. Un album à oublier très vite pour Deftones.

Richi 10 / 20 Le 09/04/2016 à 12H39

La composition est intéressante, dure, étouffante, anxiogène...
C'est du Deftones, mais joué avec une lame de cutter ou un coupe choux, qui étale ses compositions sans trop y croire...
Stephen Carpenter, avant même que l'album ne sorte, nous disait qu'il aurait voulu ne pas y participer...
Et ça s'en ressent...
Ses parties guitares, dans la majorité de l'album, sont pauvres, voir des riffs complètement ratées...
Ne parlons pas du mixage...

Deftones veut aller qq part, mais apparemment, chacun de son côté...

Fluffy 19 / 20 Le 08/04/2016 à 01H14

Comme souvent avec les DEFTONES il faut plusieurs écoutes pour cerner le bijou dans toute sa complexité.
La sortie de l'album a été à plusieurs reprises décalées et on comprend mieux pourquoi tant ils ont eu le soucis du détail. Rien que pour l'ajout du majestueux "Phantom Bride" avec Sir Cantrell ils sont tout pardonné!

En tant que fan de la 1ère heure je dois dire qu'ils viennent de réaliser tout simplement l'oeuvre majeur de leur discographie.

Cet album est GORE oui! Gore d'une noirceur hypnotique!
- Allez va pour un 19/20 et j'aurais surement tapé sur le 20 si la jaquette avait plus claqué -

[email protected] 16 / 20 Le 03/04/2016 à 17H04

( Y )

Achille 15 / 20 Le 03/04/2016 à 15H39

J'ai pu l'écouter deux fois au calme :), magie de l'internet. Je mets une note au pif pour le moment.

Ce que je peux dire c'est que c'est peut être leur album le plus complexe à appréhender... il y a quelques morceaux immédiats certes (Prayer/triangles, très classique, Doomed User), mais globalement, on a quelque chose de plus progressif, plus sinueux, plus fouillé que les albums précédents.

L'ambiance générale est étrange, on alterne entre des mélodies sombres qui "hantent", pèsent, restent en tête, et des passages beaucoup plus optimistes, lumineux. Le tout est globalement assez lent, malgré des coups de poing bien sentis (Gore, le morceau, et sa fin sludgy où Chino n'est VRAIMENT pas content haha)

Pour l'instant, gros coup de coeur pour l'enchainement final Phantom Bride (belle à chialer, avec un solo de Jerry Cantrell dedans) et Rubicon, bouleversante, énergique, parfaite. J'ai peut être plus de mal avec le milieu du skeud, du mal à le cerner.

A coup sûr, un album qui ne ressemble absolument à AUCUN autre dans leur disco.

edit 26 mai:

Je serais pas aussi sévère que toi euka, je pense pas que ce soit le premier raté de la carrière du groupe, mais je le trouve bien inférieur à Koi No Yokan, c'est sûr. En fait, ils ont tenté un truc, quelque chose de moins immédiat, plus subtil, ça fonctionne bien quand tu prends la chose comme un tout, même si c'est pas aussi accessible que leurs précédents efforts. Sauf que le souci c'est qu'aucun morceau ne se dégage vraiment, ça manque d'un gros tube bien énergique (doomed user est sympa mais pas exceptionnelle), ou d'un single imparable, à la rigueur il y a Phantom Bride, mais après l'avoir surkiffé je m'en suis un peu lassé. Et puis j'ai un gros souci avec le milieu de l'album, je ne supporte pas Xenon, un morceau sans intêret, et je suis toujours assez frustré par LMIRL, qui démarre du feu de dieu niveau ambiance et part de manière assez inexplicable sur des mélodies presque trop joyeuses, quel dommage. Après, il y a quand même de sacrés bons moments (Geometric Headress, Heart wires, Rubicon), la patte du groupe reste présente, c'est peut être pas le sommet de leur carrière, mais ça s'écoute bien.

Bref, c'est 15