Titre : Fas - Ite, Maledicti, In Ignem Aeternum Année : 2007
Nombre de titres : 6
Acheter : logo amazon
Label : Norma Evangelium Diaboli
Collection : 4 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16/20 (5 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Fas - Ite, Maledicti, In Ignem Aeternum aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

mich 17 / 20 Le 24/06/2010 à 04H31

Brutalité, violence et pourtant lumineux. Ce dernier album de Deathspell Omega est un peu un croisement entre Anaal Nathrakh et Blut Aus Nord. Froid grâce à une prod bétonnée, massif dans les compositions, aéré avec les multiples interludes, Fas-Ite achève l'auditeur dès la première chanson.

Sniff The Pain 10 / 20 Le 16/04/2009 à 22H00

Très moyen après Kénôse.

Kiwi 18 / 20 Le 05/04/2009 à 17H56

Manumal (avec qui je suis entièrement d'accord) a tout dit, je vais pas en rajouter. Enfin si, simplement le mot : Grandiose.

Manumal 17 / 20 Le 04/08/2007 à 15H53

Nouvelle offrande pour DSO une des grosses références exerçant un black metal (français mais largement reconnu au delà de nos frontières) sophistiqué, original et dissonant, avec BAN Notamment. Après les chef d'oeuvres qu'étaient Si... et Kénôse ce nouvel opus était forcément très attendu, d'autant plus que la pochette; premier morceau de Fas.. à être dévoilé; faisait déjà baver les amateurs.
Moultes écoutes au compteur, plus de doutes possible DSO a certainement laché son disque le plus difficile d'accès, véritablement capricieux, (les autres aussi bien sûr mais en ce qui me concerne leur découverte me faisait simplement l'effet d'une énorme baffe et j'en étais directement conquis).
Plus difficile d'accès, ouais, plus violent, plus technique,plus saccadé(les alternances passages calmes et violents sont vraiment brutaux!)
Leur Diabolus Absconditus sur le split sorti en 2005 est en fait un bon exercice de 20minutes avant d'affronter ce LP, avec quelques riffs annonçant une certaine couleur.
Mais dans FAS on est encore plus loin, dans leur style et dans l'idée qu'on peut se faire du black metal, impossible de ne pas constater que DSO est en mouvement et évolue,dans une sorte de black metal devenu hallucinant de technicité. Oubliés les riffs typiques "bm" qui étaient encore bien présents non, dans FAS on fait vraiment place à la complexité et le riffing devient un véritable labyrinthe tout en étant lancé à toute vitesse.
Il est clair et net que le tout devient moins "accessible",(les Meshuggah et autres Psyopus en sont des exemples) et peut être moins directement accrocheur car réellement brutalisant lors des divers assauts les plus violents les uns que les autres (les divers blasts aident pas mal), mais après quelques écoutes actives (l'album demande vraiment toute votre attention, et ouais quand je disais "capricieux") le disque livrera vraiment sa substance et les petits détails, petites dissonances etc deviendrons aussi jouissifs que par les opus précédents.
D'ailleurs à force de parler de technicité brutalebrutalisante & co il ne faut pas oublier les multiples "aérations" géniales qui sont une des marques de fabriques de DSO, les mélodies plus atmospheriques, à la fois posées et dissonantes sont toujours de la partie, miam.
A présent j'apprécie vraiment l'album à sa juste valeur et je m'étonne plus à l'écouter fréquemment (ouais parce qu'au début j'étais tout de même un peu déçu mais pourtant et bizarrement je l'écoutais quand même bien souvent).
Et petite déception : vers 46 minutes j'aurais apprécié d'avantage ^^
Pour finir mention spéciale à la production de la galette, le son est vraiment à la hauteur, mention spéciale également au packaging du vinyl vraiment somptueux.

Pour la peine je met facilement un 17.

Edit : Oups j'ai fait un peu long, et sinon bizarre l'absence de commentaire pour cette grosse sortie