Albums du moment
Pochette Anabasis
Pochette In Transmission
Pochette Fyra Pochette Street Heat
Chroniques
Pochette There Is No God Where I Am
Pochette Territorios
Pochette A Dying Truth
Pochette Curse
Pochette Go Ahead And Die Pochette Aggression Continuum
Découverte
Pochette No Way

logo Death By Unga Bunga

Biographie

Death By Unga Bunga

Actif depuis 2007, Death By Unga Bunga (un nom génial emprunté à un album de The Mummies) est un groupe norvégien mêlant Garage Rock, Power Pop, Punk Rock et autres joyeusetés. Les musiciens ne chôment pas et sortent 6 albums en un peu plus d'une décennie, dont Pineapple Pizza qui rencontre un public plus large en 2016. 

Chronique

Heavy Male Insecurity ( 2021 )

Australopithèques de tous horizons, réjouissez-vous. Death By Unga Bunga ne déçoit pas et lâche une musique aussi jouissive que le promet leur nom.

Heavy Male Insecurity c’est la BO d’une semaine de vacances entre potes de toujours sous un soleil radieux (My Buddy And Me). Un gloubiboulga Power Pop/Alternative/Punk Rock qui pue l’été, juvénile comme pas deux et super rafraîchissant. Les refrains ne demandent qu’à être braillés dès les premières écoutes, que du bonheur. 
Et puis tant qu’à y être, les guitaristes déballent solo et zigouigouis abondants et colorés quand l’envie leur prend (Not Like The Others). Les compos sont d’ailleurs plutôt astucieuses grâce à une connaissance des bons tuyaux qui mettent en valeur les titres (chœurs, silences bien placés, instru équilibrée, tout est en place).  

A l’image d’un Idles et de son bien nommé Joy As An Act Of Resistance, le ton est à la bonne humeur outrancière. En plus du titre et de la pochette d’album, Death By Unga Bunga n'oublie pas de mettre un taquet aux masculinistes neuneus dès son premier morceau, préférant l'homme qui fait de la pâtisserie à l'homme des cavernes. Les Norvégiens célèbrent aussi l'amitié sans bornes dans l’émouvant My Buddy And Me et livrent un carpe diem revigorant sur Live Until I Die. Bon esprit de A à Z, voilà l’idée.

Avec ce sixième album, le groupe franchit un pallier Pop supplémentaire, délaisse un son mordant et rétro pour une prod’ plus lisse. Sept des dix titres font impeccablement le boulot de tube immédiat avec une face A 100 % gagnante. Du coup danse du feu pour tout le monde, et pas de gourdin dans l’œil du voisin.