logo Dead Reprise

Biographie

Dead Reprise

Patrick - chant
Billy - guitare
Anders - batterie
Chris - basse

Originaire de Fagersta, Dead Reprise sort son premier ep Death of a Nation en 2005 chez Dead Vibrations Industry. Après un déménagement à Örebro, le groupe signe un deal avec GSR Music (Born From Pain, Knuckledust, The Setup) qui lui permet d'enregistrer son premier full length, Day Of Defiance en 2007.

Chronique

14.5 / 20
1 commentaire (16/20).

Day of Defiance ( 2007 )

Les dernières recrues de GSR Music, Crushing Caspars notamment, nous ayant laissé quelque peu dubitatif quant à leur opportunité, l'approche du premier album du quartet suédois Dead Reprise ne pouvait se faire qu'à pas de loup, l'oreille aux aguets et le doigt pointé en permanence sur la touche d'éjection.

Il arrive parfois que l'on soit mauvaise langue. Produit par Jonas Kjellgren, davantage connu pour avoir évolué au sein de formations largement plus metal telles que Carnal Forge ou Scars Symetry, Day Of Defiance est pourtant loin d'être la catastrophe attendue, bien au contraire. Porté par un son de très bonne tenue, Dead Reprise appuie là où çà fait mal, conduit sa barque à riffer en employant la manière forte et traditionnelle dévolue aux formations tough guy, accélérations, brusques coups de frein, le temps d'arracher quelques carottes pour finir sur une séance de two steps endiablés.
Facilité. Efficacité. La stratégie est bien rôdée, les références à Sick Of It All, Terror ou Agnostic Front, archi-évidentes. Toutefois, à la manière de Blacklisted, Dead Reprise ne se contente pas de mettre en avant ce côté gros bras qui sied à merveille à ses congénères US. En injectant dans sa musique un petit côté personnel vraiment bienvenu au pays du tout-bourrin et du déjà-entendu les suédois, par le biais d'accords dissonnants et grâce au chant beaucoup plus écorché de Patrick Andersson, transforment un hardcore hyper prévisible en une mouture toujours puissante mais un peu plus venimeuse que la moyenne, à l'effet insidieux et progressif, qui atteint son apothéose sur le très surprenant instrumental "The Struggle Continues".  

Avec Day Of Defiance, Dead Reprise signe une première oeuvre encourageante, puissante et dense qui, sans être d'une originalité à tomber, n'en constitue pas moins la meilleure sortie 2007 du label avec Knuckledust. C'est déjà pas si mal.

"Taste of Suffering", "Damnation", "Dead End" sur MS.

A écouter : My Fight, Damnation, The Struggle Continues
Dead Reprise

Style : Hardcore Tough Guy
Tags :
Origine : Suède
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :