Chroniques
Pochette Relentless Mutation
Pochette Lese Majesty
Pochette War Music
Pochette Bigger Than Life
Pochette Demain est annulé Pochette Ad Matres

logo Danishmendt

Biographie

Danishmendt

Formé début 2004 en région parisienne, Danishmendt, délivre un hardcore lourd et dissonant. Le groupe, avec son line-up originel, Mathieu (chant), Guillaume (batterie), Alex (basse), Guillaume et Maurice (guitares), signe une douzaine de compositions qui lui permettront d’enregistrer une démo lors de son tout premier concert. La musique du groupe est alors rapide, intense et chaotique. Danishmendt partage ensuite l’affiche avec des formations telles que Gameness, Nesseria, Last Day Of Icarus ou Looking for John G.
Les arrivées de Florent et Julien début 2005, suivies de Clément, suite aux départs de plusieurs musiciens permettent au groupe d’inclure plus de nuance et de mélodie à ses compositions tout en préservant la noirceur et la puissance de ses premières chansons.
Très rapidement Danishmendt développe ses compos vers une nouvelle direction, plus lourde, plus grasse, plus noisy. Et cherche des concerts afin d’asseoir sa stabilité. Une tournée avec Membrane, des concerts avec entre autres Overmars, Explicit Clowns, Time To Burn viennent ponctuer une fin d’année 2005 qui sera marquée par l’enregistrement du premier Ep du groupe L’Homme est un animal qui a trahi.

Chronique

13.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

L'Homme Est Un Animal Qui A Trahi... ( 2005 )

Pour être concis et efficace, on dira que cette première production 4 titres de Danishmendt oscille entre la puissance de Kruger, la noirceur rugueuse des premiers efforts de Neurosis, le tout voilée d'une atmosphère à la fois pesante et tendue. Accordés très bas, Les parisiens engendrent la plupart du temps un jeu très bourru, compact, qui déboule comme une avalanche sans trop se poser la question du lieu et de la manière de l'atterrissage. Une batterie redondante tout en roulement, une basse rampante tapie dans l'ombre et surtout une voix abrasive à la Steve Von Till (Neurosis) sont les principales armes du combo pour imprimer le rythme à leur charge. Quant à la guitare, elle montre son goût pour les riffs crasseux ("Unbearable Contradiction") et les ballades solitaires ("Le néant comme matériau", "Shelter").

Point de schéma préétabli chez Danishmendt, la musique erre et dévaste pour ne laisser derrière qu'un paysage aride à coeur ouvert. L'ensemble évite le piège des errances sans but qui traînent en longueur car lorsque Danishmendt semble se laisser aller c'est au final pour mieux reprendre les rennes et repartir au galop. Pour conclure les mecs s'autorisent même une reprise de "Biking", tube "international" des Thugs, qu'ils s'approprient d'une bien belle manière.
Danishmendt démontre avec ce premier EP que leur hardcore noisy, métallique et ravageur est digne d'intérêt. En s'éloignant un peu plus de leurs influences encore tenaces, les parisiens devraient prendre la pleine mesure de leur talent et de leur créativité. A l'écoute de L'homme Est Un Animal Qui A Trahi, on se rend bien compte que la marge de progression est encore bien grande. A suivre.

Télécharger : Unbereable Contradiction

A écouter : Unbereable Contradiction
Danishmendt

Style : Metal Hardcore Noisy
Origine : France
Site Officiel : danishmendt.com
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :