Biographie

Dani Llamas

Dani Llamas était jusqu'ici connu pour ses fonctions en tant que chanteur et guitariste du groupe G.A.S. Drummers, l'une des plus importantes formations punk rock indé Espagnole de la dernière décennie.

Mais le Catalan est également touché par la folk, la pop ou la soul, et décide à l'aube de ses 30 ans d'utiliser ces musiques comme un nouveau moyen d'expression. Son ami et producteur Paco Loco pousse alors Dani à entrer en studio et enregistrer un premier album solo. Speaking thru the others sort en France et Espagne courant 2009 et 2010, et voit Dani Llamas tourner intensivement dans ces deux pays ainsi qu'en Suisse et au Mexique, jusqu'en 2011, où il s'apprête à sortir un second effort intitulé Minor Epic.

Chronique

Speaking thru the others ( 2010 )

Les derniers albums de G.A.S. Drummers l'avaient un peu laissé présager... Entre les morceaux se rapprochant de la folk (“Back among the dead” et “Where to go” chez Decalogy, ”All that’s left behind” sur Standard down)  et les arrangements de plus en plus soignés, un album solo de Dani Llamas paraissait presque inévitable. Le dernier album en date de G.A.S. Drummers aura nécessité l'écriture de plus de 50 morceaux avant de voir le jour ; ici Dani a pioché parmi plus d'une centaine de titres écrit ces deux dernières années pour aboutir à ces 12 compositions ! Le rapprochement avec G.A.S. Drummers s'arrête cependant là.
L'espagnol explore ici de nouveaux territoires, le genre de projet qui trotte un certain moment dans les têtes avant de se concrétiser. Dans le cas présent, les rencontres de l'hyperactif Ken Stringfellow (the Posies, REM, the Disciplines,...) et Paco Loco, qui a produit le disque, auront été déclencheuses de cette nouvelle aventure.

En 12 petits morceaux, Dani pose des ambiances feutrées et acoustique, entre une folk pop dans l'ère du temps et un americana des grands espaces. On découvre une nouvelle facette de sa personnalité, un musicien fragile, sensible et mélancolique. L'album ne se laisse pas apprivoiser en quelques écoutes, plutôt le genre de LP qui mûrit au fil du temps.

Dani Llamas n'a aucun autre prétention que d'écrire des chansons, encore et toujours, et de les jouer au maximum de monde possible, comme il raconte sur le morceau éponyme ouvrant l'album : "Listen to my story, there's no faith no glory". Ces histoires sont rarement accompagnées d'autre chose que d'un piano, quelques notes de xylophones, une suite d'accord façon camping autour d'un feu ou une discrète batterie, le tout bien suffisant pour mettre en avant de belles mélodies et quelques réussites ("Red Moon", "All is gone", "Fools", ou "Kiss me when I'm dead").

Speaking thru the others est une parfaite entrée en matière dans la discographie solo de Dani Llamas, et voir le personnage en concert vous donnera un meilleur aperçu de tout son talent. Il n'est donc pas trop tard pour découvrir cet album, en attendant la sortie physique du deuxième chapitre des aventures solos du catalan. 

A écouter : "Dust", "Red moon", "Kiss me when i'm dead"
Dani Llamas

Style : Folk Pop
Origine : Espagne
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :