Titre : Gutter Tactics Année : 2009
Acheter : logo amazon
Collection : 9 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 18/20 (5 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Gutter Tactics aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

ThirdEye 19 / 20 Le 11/01/2010 à 18H04

Le meilleur album de la cuvée 2009 pour moi.

Noir, glauque, abrasif (désolé de reprendre vos termes), mais c'est exactement ce que je ressens quand je l'écoute.
On a des frisson,s notre esprit se perd dans un univers nocturne, urbain, noir, froid.

Un putain de skeud. Mais vraiment.

Pentacle 16.5 / 20 Le 10/02/2009 à 12H39

Un excellent mélange entre Absence et Abandoned Language avec toujours ce flow immense et ce(s) son(s) propre(s) au MC entre beats Hip-Hop, nuages Shoegazisant et vapeurs Indus. Chaque titre est un tube en puissance, rien que pour No Question et Gutter Tactics... A réécouter encore et encore pour bien saisir ce sombre mélange coloré!

nolass 18 / 20 Le 09/02/2009 à 16H05

J'approuve egalement !

Dalek signe içi un album parfaitement dosé... Après un Absence "peut-etre trop abrasif" et un Abandoned Language très bon mais quelque peu etrange à mon goût (on sent qu'ils s'aventuraient dans quelque chose d'incertain...), GUTTER TACTICS arrive en distribuant des grosses claques dans la gueule ! Un univers toujours aussi coloré avec une dimension "futuriste", Dalek boucle içi un album qui "résume" tout ce qu'ils ont acquis tout en franchissant des limites... Egalement une sincerité au niveau des paroles toujours aussi touchante et déchirante...

CHAPEAUX BAS !

TonioPizza 17.5 / 20 Le 07/02/2009 à 13H07

Leur meilleur album? Le plus cohérent en tout cas, après un Abandoned Language qui partait en flou artistique et un Absence peut-être trop abrasif. Ici il y en a pour tous les goûts, et les gars de Dälek ont sans doute réussi à concrétiser leur vision d'un hip-hop ouvert et subversif.

Jean-Go 19 / 20 Le 03/02/2009 à 16H57

Déja accoutumé au style Dälek bien sombre et massif, je me demandais s'ils arriveraient à mettre la barre plus haut. Après un sublime Abandoned Language (à mon sens légèrement inférieur à Absence), que reste-t-il de Dälek?

Un torrent de noirceur. Mais un vrai. A grand coups de son saturés, Mr Octopuss impressionne par sa qualité de DJ. L'album s'ouvre sur une intro bien hargneuse, pour nous entraîner dans une spirale ininterrompue de désillusions et d'abysse. L'album tient très haut le pavé, fout des frissons.
On ressent une très forte cohérence au sein des compos, ce qui renforce un peu mieux le côté pavé de l'album. ne parlons pas du flow, toujours au top.
Chapeaux bas, Dälek signe ici son meilleur album.