Albums du moment
Pochette God's Country
Pochette Ritma
Pochette Fossil Pochette Playful Winds
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz Pochette Deathrattle Sing For Me

logo Dagger Threat

Biographie

Dagger Threat

Emergeant dans les quartiers d'Hambourg courant 2016, Dagger Threat joue sa carte au sein du renouveau Hardcore en exécutant un croisement entre Beatdown, Metal et Indus. Le quintette sort rapidement Reality Bites en 2017, premier EP hébergé chez Tide Breaker Rec., puis sera aussi vite repéré par BDHW Records, qui le signera pour son premier album Gestaltzerfall en 2019, puis le deuxième Weltschmerz en 2022.

Chronique

Weltschmerz ( 2022 )

Signés depuis leur premier longue durée sur le croustillant BDHW Records (Slope, Worst DoubtNegative Self) les Hambourgeois s’évertuent à diffuser un Hardcore Beatdown ambiancé à l’Indus et au Néo (Death) Metal, et Gestaltzerfall en fut une assez bouillante démonstration en 2019, incluant le juteux Drowning en compagnie des voisins de quartier de Slope. Dagger Threat ne s’interdit pas non plus de caresser nos tympans via des interludes au piano, quelques mélodies pertinentes ou l’intégration de chant clair inspiré. Soit autant d’ingrédients qu’on retrouve avec plaisir sur un Weltschmerz un poil mieux produit, bien qu’on aurait apprécié davantage de goût du risque.

On kiffera quand même ces Prologue et Epilogue énoncés en spoken word dans la langue de Karl sur fond de piano, donnant le ton d’un album grave, plombé par la « Douleur du Monde » (traduction du titre de l’objet), traversé d’une mélodie électronique à l’agonie. Les guitares sous accordées viennent peser de tout leur poids sur un paysage post-industriel en voie d’effondrement et Jaded nous plonge direct dans le marasme, non sans groove massif ni gueulantes déterminées à exister. Les chœurs désabusés de Wither enchanterons nos cœurs meurtris sur un tapis rythmique qui invitera au déhanchement paradoxal, tout comme la machine à mosh Faint et son refrain (ou sa conclusion) quasi Pop, tel un piquant bonbon qui glisse pépouze du palais à l’intestin. Processus moins évident avec le grassouillet Unrest où les enchaînements paraissent moins naturels malgré des six cordes assommantes, tandis que Cynic nous prend en octogone au bout d’une impasse mal entretenue. L’ultime coup de casque Hard To Breathe termine de nous étrangler sous les frappes cliniques, nous autorisant à vaguement respirer grâce au chant clair, balayé par quelques notes de guitares souffreteuses rappelant les premiers Korn.

Porté par une atmosphère générale assez proche d’un Varials, affichant des inspirations similaires, Dagger Threat fignole sa démarche au carrefour du Beatdown, de l’Indus et du Néo voire Death Metal, et parvient à poser son empreinte assez identifiable dans l’univers foisonnant du Hardcore nouveau. Reste pour le groupe à pourquoi pas répandre plus de tripes au sein de compositions qui tiennent clairement le bon bout de la douleur d’un monde qui sombre.

A écouter : Jaded, Wither, Faint, Riven By Grief
Dagger Threat

Style : Hardcore / Beatdown / Metal / Indus
Tags : - - -
Origine : Allemagne
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :