Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Crusades

Biographie

Crusades

Avec des CVs longs comme des baobabs, les membres de Crusades sont actifs depuis bien des années au sein de la scène underground de la capitale Ottawa: Buried InsideThe CreepsYear Zero, SedativesVisitorsSteve Adamyk BandPregnancy Scares...
C'est en 2009 qu'ils démarrent leur projet résolument athée et anti-clérical, pour palier à la rareté de tels vindications dans la scène pop punk old school locale.
A l'hiver 2010 ils enregistrent leur première K7 éponyme sur Scared of Death Records, qui l'édite rapidement en version 7". Top 5 Records le reprend pour l'Europe. Le temps de s'occuper de leurs autres groupes / familles, etc, et ils reviennent une petite année plus tard avec un premier LP intitulé The Sun Is Down And The Night Is Riding In. Cette fois-ci, ce sont les labels It's Alive Records et Razorcake Records pour le continent Nord Américain, ainsi que Sabotage Records et Hardware Records pour l'Europe qui se chargent du pressage 1000 exemplaires. Les release parties ont lieu fin octobre 2011, Crusades ne donnant que peu de concerts (généralement un tous les deux mois).
Pour 2012, ils prévoient de s'affairer avec leur vie privé avant de sortir un nouveau disque à la fin de l'année, avec une tournée européenne à la clé.

Skottie Lobotomy : basse, chant
Jordan Bell : batterie, chant
Emmanuel Sayer : guitare, chant
Dave Williams : guitare, chant

Chronique

15 / 20
3 commentaires (16.83/20).

The Sun Is Down And The Night Is Riding In ( 2011 )

Les Crusades ont traîné leurs guêtres de squads en rades, croisant les frettes aussi bien dans des formations post hardcore cafardeuses que dans des combos pop punk old school ayant The Queers pour grand pères et Jawbreaker comme tonton.
De cet héritage pop punk (après tout ils sont sur le label californien It's Alive Records, catalyseur du revival pop punk old school), il ne leur reste que des mélodies brumeuses. Le soleil de la Côte Ouest s'éclipse derrière le brouillard hivernal: ici c'est la région du grand froid. Tout près, il y a Montréal et ses Preying Hands. Plus loin, les anciennes cités ouvriéres du Nord-Est des Etats Unis: Pittsburgh (Anti Flag - "Termites"), Chicago (The Lawrence Arms - "Driven"). De l'astre du Tennessee (Tragedy, From Ashes Rise...) ne filtre qu'un filet de lumière fumant ("Remedy").

Sombres Crusades. Mus par un anticléricalisme profond, à quatre voix ils renouvellent sur chaque piste leur profession d'irréligion. Comme pour mieux dérouter le catholicisme, ils en détournent l'apparat traditionnel: intro d'orgue funèbre ("Attic"), chorale, cloches, et un "Serpentine" façon cathédrale (voix lointaines réverbées, piano discordant...) Une plongée prolongée dans le cloître noir de Crusades qui soigne ses transitions et alimente la pénombre entre chaque pièce. L'outro acoustique du plus bel effet met d'ailleurs un point final magistral à l'oeuvre.

Avant ça il y aura eu l'engagement, marqué par ce multi-chant dynamisant et porteur de diversité mélodique. Car leur punk rock sombre regorge d'harmonies lumineuses et ressusciterait presque le punk rock sauce horror d'AFI à la fin des 90s ("Beacons", "Rapture"). Sauf qu'ici, pas de chichis: les morceaux tournent autour des 2 minutes sur une prod' rustique, façon guitares salement saturées, vocaux en retrait et batterie qui ressort de trop. 

25 minutes bien denses, sans temps mort ni remplissage.
Avec le recul, Crusades ont des tripes bien accrochées pour digérer un telle salade tout en conservant leur identité. Sans compter leur véritable tour de force: les noces paradoxales du romantisme sépulcral et des mélodies sémillantes.

Album en écoute intégrale ICI (teaser ).
Téléchargement libre et achat (LP) chez Sabotage Records (Allemagne) ou It's Alive Records (CD / LP, USA).

A écouter : un soir de pluie