Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Crows-An-Wra

Biographie

Crows-An-Wra

Originaires de Penzance (Angleterre), le combo se compose de Greg (Guitare), Mikee (Batterie), Porter (Chant) et Jason (Basse). Après un premier EP éponyme en 2013, Crows-An-Wra se lance dans la composition d'un album Kalopsia, qui déboule en 2014 dans le paysage sonore.

Les musiciens tirent leur nom d'un petit village dans les Cornouailles, nommé ainsi en Cornique (langue celtique) et signifiant "Croix Blanche".

Chronique

15.5 / 20
1 commentaire (16.5/20).

Kalopsia ( 2014 )

Petite bourgade perdue au fin fond de l’Angleterre, Crows-an-Wra est aussi un groupe originaire du pays de Cornouailles qui s’annonce avec son premier opus Kalopsia comme un mélange entre Post-Hardcore, Punk, Screamo et Hardcore. Des premières effluves qui filtrent de ces 9 titres, le combo n’hésite pas à se lancer dans de grandes envolées : Bien au-delà de l’introduction lancée au travers de « Kalopsia », la véritable amorce passe au travers de « Perseus » et son affiliation à Ravachol (les 2 groupes se partagent plusieurs musiciens) et se poursuit sur « Vibrant Colours » que ne renierait pas At-the Drive in. Ainsi, Crows-an-Wra se fait porteur de sonorités certes déjà existantes depuis quelques années, mais également d’un melting-pot qui trouve sa force dans sa fusion.
Sans posséder la luminosité de Great Moments in the Void, il n’en demeure que la passion est la même, se rapprochant par moment de Rainmaker dans ses aspects les plus posés. Heureusement, Crows-an-Wra ne se limite pas à une suite directe de Ravachol mais intègre d’autres éléments.

« We must not be afraid to regret to feel unstable and unsure. we must not be afraid to live our own dreams. »

Brandissant haut l’étendard d’une révolte culturelle, Crows-an-Wra s’octroie l’ajout du chant féminin d'Elizabeth Birchley le temps du redoutable diptyque « Heave Heads (I) » / « Blossom (II) », dans un premier temps en toute délicatesse (acoustique et voix), jusqu’au départ du titre prenant le plus aux tripes de Kalopsia. S’il ne fallait qu’un morceau pour convaincre ceux qui espéraient une suite à l’aventure Ravachol, celui-ci serait le plus adapté : alternance vocal, aucun faux sentiment et un séducteur mélange entre Post-Hardcore et Screamo, usant d’une discrète corde supplémentaire (un violon visiblement) au milieu de ces 2 minutes.
Album envoutant, cette offrande de Crows-an-Wra parlera aussi aux adeptes des trombes de notes, des changements incessants de rythmes et enchaînements : pensez à Rainmaker ou Kaddish au travers de « Ataraxia » et « Constraint in Secrets ».

Que d’éloges clameront les plus réfractaires ! Pourtant, Kalopsia regroupe en quelques titres un ensemble d’accords et lignes vocales affiliées à des groupes qui ont marqué un paysage musical. Offert à tous, cet opus de Crows-an-Wra ravira ceux qui cherchaient une suite à The Revolution of Every Day Life.

A écouter : Blossom (II) / Comme une extension de Ravachol
Crows-An-Wra

Style : Post-Hardcore / Screamo
Tags : -
Origine : Royaume-Uni
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :