Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

Biographie

Cross My Heart

Ryan Shelkett : Chant/Guitare
Evan Tanner : Batterie
S. Dwayne Bruner : Guitare/Chant
Christopher Camden : Basse

Cross My Heart se serait formé en 1999, '97 selon certains, à Baltimore (Maryland) et sort "rapidement" un premier EP éponymé sur Deep Elm Records (Latterman, Track A Tiger,...). Le label de Caroline éditera le premier effort longue-durée du groupe en 2000, Temporary Contemporary, avant que Dim Mak (Monochrome, Envy,...) prenne en charge la sortie d'un second EP en 2003 : The Reason I Failed History.
En dehors de Dwayne Bruner, les autres membres poursuivront leur carrière dès 2000 au sein de Liars Academy, Ryan Shelkett faisant une petite échappée le temps d'un album au sein de Dead Red Sea.

Chronique

Temporary Contemporary ( 2000 )

Cross My Heart est avant toute chose l'exutoire d'un homme, Ryan Shelkett; tel un journal intime, le frontman y confie son âme, sans réserve, abordant les combats qu'il a menés, notamment contre la dépression ("The Great Depression") et la médication lui tenant la main jusqu'à une tentative de suicide ("London Bridge"). Ces thèmes, chers et passionnés, sont là la force de XMH qui déploie avec ce premier effort une musique aussi abrupte que lassive...dépressive et si rancunière.

Shelkett n'est pourtant pas la seule pièce maîtresse de ce Temporary Contemporary, bien que ses textes, où cohabitent macabre et crise identitaire, ainsi que la modulation de ses vocalises passant du murmure ("Paris") au hurlement ("Tonight We'll Light Ourselves On Fire"), soient deux atouts francs et incontestables. Les autres musiciens contribuent tout aussi pleinement à cette musique vie-vante, où les souvenirs, les émotions, les regrets et les ruptures sont légions. Ceux-ci sont contés par une batterie aussi rude que lancinante, hachés par de vifs riffs, mais protégés malgré tout par une nuée d'arpèges. Ca et là, les cordes de Joe Gretz viendront tout de même adoucir les mesures d'un rock sombre, triste et dépouillé que les amateurs de Karate, Texas Is The Reason et du catalogue Deep Elm, Benton Falls et Camber en tête, devraient fortement apprécier.
"Fortement", un adverbe qui illustre à merveille ce que contient ce Temporary Contemporary, à savoir une succesion constante de moments forts : le "Away From Me" hurlé en bout de piste de "Self-Loathing Bastard", le mensonge acoustique introduisant "Paris", ou bien encore les remords répétés d'un "I Believed Every Word That You Said" sur "Infinity Doesn't Live Here Anymore". La découverte des six autres moments forts de l'album sont vôtres...

Enfin, au même titre que des Chris Simpson (Mineral, The Gloria Record, Zookeeper) et autres Davey Von Bohlen (Cap'n Jazz, The Promise Ring, Maritime), Ryan Shelkett, aidé par ses amis, pose ici les premières fondations d'un édifice qu'il développera à travers les âges et ses projets, que ce soit Dead Red Sea fût un temps, ou Liars Academy...pour le moment.

A écouter : sous Prozac...
Cross My Heart

Style : Emorock
Tags :
Origine : USA
Site Officiel :
Myspace :
Amateurs : 1 amateur Facebook :