Albums du moment
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds
Pochette The Quiet Earth Pochette Impera
Chroniques
Pochette Zeit
Pochette Nera
Pochette Ecstasies of Never Ending Night
Pochette Myopia
Pochette Inward Pochette Esquive les Ruines

logo Creeping Fear

Biographie

Creeping Fear

Creeping Fear est un groupe de Death Metal originaire de la région parisienne créé fin 2011 par Clément Ducouret. Le groupe sort une première démo en 2013 nommée Unleashed avec l'aide de Rémi (Basse), Anthony (Batterie) et Gabriel H. (Guitare). Cette dernière est bien reçue localement, le groupe enchaîne alors les concerts locaux et dans le même temps, il compose de nouveaux titres plus extrêmes et complexes. Quelques mois plus tard, Creeping Fear enregistre ces nouvelles pistes et après quelques changements de line up, Gabriel D. (Batterie) et Tom (Basse) remplacent la section rythmique, l’ep World Execution voit le jour en 2014. Il est accueilli très positivement par la presse française et internationale. Le groupe donne de nombreux concerts dans toute la France pour promouvoir cet ep. Dans le même temps, Guillaume remplace Tom à la basse et ils composent de nouveaux morceaux pour leur premier album Onward To Apocalypse. L'album sort en mars 2017 distribué sous la bannière du label français Dolorem Records. L’album a été enregistré et masterisé par Francis Caste au Sainte Marthe Studio en octobre 2016. Après de nombreux concerts dans toute la France et un line-up stabilisé avec l’arrivée de Paul et ATC respectivement à la basse et à la batterie, ce n’est qu’en 2020 que Creeping Fear se remet à composer ce qui devient leur second album  s’intitulant Hategod Triumph. Avec ce nouvel album, le groupe renoue avec ses racines en proposant un Death Metal toujours aussi brutal mais plus sombre et violent.

Chronique

Hategod Triumph ( 2021 )

Amis friands de Brutal Death Metal d'un autre siècle, ne cherchez plus votre nouveau classique : je vous l'apporte sur un plateau d'argent. Second album du combo français Creeping Fear, le bien nommé Hategod Triumph va vous occuper durant ses 35 minutes. Et bien plus longtemps que ça d'ailleurs, car on aura du mal à se contenter d'une seule écoute.

Pourtant, rien d'extraordinaire sur le papier : du Brutal Death Metal pour fans d'ImmolationCannibal Corpse et Hate Eternal. Là où ça devient intéressant, c'est qu'on remarque que le groupe a mis les moyens  : artwork par Paolo Girardi (qui a bossé avec InquisitionFirespawn, et un certain Stortregn dont vous devriez entendre parler d'ici peu), masterisé par Dan Swano et sortie une chez Dolorem Records qui, on le sait, ont le nez creux. On peaufine les détails, on ne laisse rien au hasard et à première vue, Hategod Triumph présente bien avec son artwork venu tout droit d'un niveau de Doom et sa production plus robuste qu'un Balrog. Et l'écoute ne déçoit pas : j'ai été accroché en deux minutes par le premier single dévoilé par le label, Hate Crush Consume, qui aligne les riffs les uns derrière les autres comme peut le faire un certain trio américain : Dying Fetus. Excusez du peu ! Le feeling est similaire dans la composition, la façon dont les riffs s’emboîtent alors que la voix de Clément Ducouret rappelle plus Misery Index. En gros : ça défonce.

Oui ça défonce, mais proprement, de façon très carrée et méthodique, avec des blasts propres et des breaks lourds, conçus pour casser le pit. On sent qu'on a affaire à des professionnels qui connaissent bien leur art, peaufiné en dix ans d'expérience. Creeping Fear emprunte allègrement aux poids lourds US cités plus haut, réussissant à s'approprier le genre sans être redondant ou académique. Les racines sont évidentes mais suffisamment bien mélangées pour rendre le tout pertinent et efficace. L'efficacité est par ailleurs le maître mot pour décrire ce Hategod Triumph qui va droit au but, sans jamais se perdre en chemin. Tout est taillé d'un seul bloc, cohérent, massif. Une production sans aucune délicatesse mais qui ne manque pas de classe pour autant, tant le soin apporté à l'ensemble saute aux yeux et aux oreilles. J'insiste sur cette prod' puissante qui fait sonner les palm mutes comme des coups de massue, réussit à mettre en avant le chant sans reléguer les instruments à l'arrière plan et laisse une place immense à la batterie. Pile ce qu'il faut d'organique et de moderne, un équilibre superbe.

Aucune raison de bouder cette très bonne sortie de fin de premier trimestre, qui promet de prendre une toute autre dimension une fois sur scène et qu'on appréciera encore plus une bière trop chère à la main. Qui finira de toute façon renversée sur le ciment collant de la salle de concert, chauffée à blanc par le Brutal Death Metal impérieux de Creeping Fear. Bientôt, on l'espère.

A écouter : Hate Crush Consume, We Belong To The Crypts
Creeping Fear

Style : Brutal Death Metal
Tags : -
Origine : France
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :