Titre : Cryptoriana - The Seductiveness Of Decay Année : 2017
Nombre de titres : 8

Tracklist
01. Exquisite Torments Await
02. Heartbreak And Seance
03. Achingly Beautiful
04. Wester Vespertine
05. The Seductiveness Of Decay
06. Vengeful Spirit
07. You Will Know The Lion By His Claw
08. Death And The Maiden
Acheter : logo amazon
Label : Nuclear Blast Records
Collection : 1 membre possède cet album.
Moyenne lecteurs : 13.5/20 (3 avis dont 2 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Cryptoriana - The Seductiveness Of Decay aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Sugarbread 16 / 20 Le 20/10/2017 à 16H29

Cradle ne prend aucun risque soit, mais il a déjà tenté d’en prendre et c’était souvent raté alors passons...
Je l’aime beaucoup celui ci, en grande partie parce que Cradle a fait abstraction de la branlette. Les instrumentales grandiloquantes qui n’en finissent jamais? Il y en a pas et c’est très bien.
Je suis actuellement dans une phase ou je m’oriente de nouveau vers du metal plus traditionnel. Et c’est dans l’esprit de ce que le groupe a fait ici, il a épuré sa musique et n’en a gardé que le côté brut.

Nicolopoulos 12 / 20 Le 09/10/2017 à 13H07

Je ne comprends absolument pas les avis dithyrambiques que la presse spécialisée accorde à cet album. Hammer me laisse un ressenti bien plus positif. Musicalement parlant, le boulot est impressionnant. Il s'agit clairement d'une prouesse. Dani gueule toujours aussi bien...il n'y a pas de problème de ce point de vue là. Mais l'ambiance générale qui se dégage de l'album me laisse totalement froid. Pas de frissons au détour d'une mélodie ou d'une partie de guitare harmonisée (et pourtant il y en a). Il y a bien du chant féminin, mais il faudra quand même leur dire qu'une ligne de chant qui suit strictement la mélodie de l'instru n'est absolument pas ce qui sert l'efficacité d'une compo. Il n'y a rien de réellement épique ou de profondément lugubre dans cet album. Rien n'attise ponctuellement les penchants nostalgiques de l'auditeur. Donc, techniquement ce Cryptoriana est formidable, mais il manque d'âme. Mélodique mais paradoxalement très austère.