Chronique

Demonstration ( 2011 )

Une sucrerie pour l'été. Une fraise tagada tout en sirotant un tropico à l'ombre d'une laurine quand il fera trop chaud pour rester dedans. Coastal met dans sa musique le soleil qu'il n'a pas devant sa porte à Harrisburg, pas loin de Philadelphie. Une première démo pas prétentieuse pour deux ronds, sans trop d'aspérités, mais un souffle d'air frais qui vaut tous les ventilateurs. C'est surtout l'occasion de se mettre en position détente aux sonorités largement puisées dans ce que la scène californienne a apporté depuis des lustres.

Samiam, Jawbreaker ne sont jamais très loin et Coastal emploie son énergie à balancer des morceaux assez catchy comme "What This Means" qui introduit la galette et l'excellent "Don't Pray" qui enchaîne sur un mid tempo pour pas perdre la mesure. Tempéré par une voix so emo et une production proprette, les californiens ne s’embarrassent pas d'un songwriting hors du commun, préférant miser sur des combinaisons plus instinctives - plus conventionnelles aussi - quitte à ne pas trop se démarquer de la masse des suiveurs des formations étalons. Le résultat est quand même loin d'être anecdotique et cette démo un bon prologue à une aventure pouvant conduire Coastal au-delà de l'underground.

Disponible en libre DL.

A écouter : Confess, Don't Pray
Coastal

Style : Emo Punk/Power Pop
Tags :
Origine : USA
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :