Albums du moment
Pochette Lament
Pochette Erase Pochette Couvre-sang
Chroniques
Pochette Love Exchange Failure
Pochette Love & Decay
Pochette Surface Noise
Pochette Ohms
Pochette Another Land Pochette Thrashmageddon
Découverte
Pochette Moozoonsii

Biographie

Clues

En 2009, Clues est un jeune groupe de "vétérans" de la scène indie montréalaise, formé en 2007 par le guitariste / vocaliste Alden Penner (une moitié de The Unicorns, trop tôt disparu) et le batteur Brendan Reed (qui a quitté The Arcade Fire juste avant que le groupe ne prenne son envol). Le duo est rejoint sur scène par Ben Border, Lisa Gamble et Nick Scribner.

Aux faux airs de Neutral Milk Hotel, à savoir un indie pop enjoué et bariolé, Clues sort son premier album, éponyme, en 2009 chez Constellation.

Chronique

Clues ( 2009 )

2009 est une grosse année pour Constellation. Qu'il s'agisse de faire vivre la scène canadienne actuelle (Evangelista, Elfin Saddle) ou de remettre sous les lumières des poids lourds en bonne forme (Do Make Say Think, Vic Chesnutt), peu de labels peuvent s'enorgueillir de faire mouche aussi souvent. La bonne pioche ne sera pas démentie avec Clues et son premier album.
D'une part, grâce à ses antécédents. Duo composé d'une moitié de The Unicorns (autre groupe à deux têtes, à l'inspiration très Neutral Milk Hotel, disparu précipitemment après une seule sortie) et d'un batteur qui a trainé ses guêtres dans pas mal de formations montréalaises, dont The Arcade Fire, Clues dispose à la base d'une expérience riche et créative. D'autre part, car ce debut album donne à écouter ce qu'on est en droit d'espérer d'un tel duo sur le papier et satisfait au cahier des charges dans son domaine, le même qu'a façonné avec succès le collectif Broken Social Scene, quelques années auparavant.

Dès l'introductive "Haarp", Penner et Reed sortent leurs armes sans honte. A la guitare mélancolique, d'abord lancinante, répondent des percussions compactes, puissantes et une tructure toute en accélération qui se densifie progressivement jusqu'à aboutir à une ritournelle rapide, simple et efficace. Rideau, morceau suivant. Dans l'urgence, la majeure partie du disque égrenne les tubes en un sans faute étourdissant. Machine à hymnes, Clues fait virevolter les sing along ("Approach the Throne" = meilleur morceau pop de l'année?), mêle cuivres, claviers en fanfare sur fond de rythmiques créatives et de dialogues guitare / batterie dynamiques et enlevés, voir la funky "Cave Mouth" et son galimatias rock saupoudré de xylophone et de clavier 8-bits. Reed n'y est sans doute pas pour rien, dont les frappes emplissent l'espace et mettent intelligemment en valeur les autres instruments. Un résultat global maîtrisé en forme de "collectif" qui force à la bonne humeur et sait parfaitement ménager ses effets ("Ledmonton", morceau tout en montée qui finit sur des 'lalala' vidés façon Neutral Milk Hotel).

Malheureusement, la percussion des morceaux orchestraux est contrebalancée par la relative banalité des moments les plus calmes. L'hallucinante "In The Dream", entre deux eaux, donne le ton entre le cotonneux et le naïf avec l'utilisation d'un chant en français sur sa seconde partie, dont on ne sait pas trop s'il se révèle judicieux ou non. Les autres titres moins inspirés, la dernière partie de "Perfect Fit" ou You Have My eyes Now" et "Let's Get Strong" en tête, ne semblent avoir qu'une fonction de remplissage, loin des éclats de "Remember Severed Head" ou "Cave Mouth". On sent ici l'influence qu'a pu exercer l'expérience The Unicorns de Penner qui trouve ici un exutoire à ses créations, parfois un peu en-dehors du ton de l'album, à dire vrai. Ces morceaux low tempo pâtissent un peu de ce qui fait la force du groupe, à première écoute. A savoir, des morceaux directs dans leurs approches mais pour autant très sophistiqués, que ce soit au niveau de leur construction ou de leur instrumentation. "Elope" aurait de fait sans doute gagner à être plus épurée et raccourcie pour en faire une interlude valorisante.

Ce qui rend, au sortir de l'album, une impression contrastée qui ne donne envie de revenir que vers les morceaux immédiatement accrocheurs à l'oreille. Avec le risque, on le sait, de s'en lasser au bout de quelques semaines. Pourtant, à déguster à chaud, Clues ne s'embarrasse pas de fioritures et réussit le pari de claquer comme une friandise acidulée dans la bouche, rappelant parfois la naïveté d'un Here Comes The Wind de Envelopes. Je n'irai pas jusqu'à faire l'apologie des petits disques éphémères mais je ne peux m'empêcher de voir en ce Clues le prolongement d'une certaine idée de la pop canadienne, grandiloquente, riche en émotions et, définitivement, optimiste au possible. Un sourire non feint, en somme.

A écouter : Approach The Throne - Cave Mouth - Ledmonton
Clues

Style : Indie Pop
Tags :
Origine : Canada
Site Officiel : cclluueess.com
Myspace :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :