Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses
Pochette Defeater Pochette Compromissions

logo Clair de Lune

Biographie

Clair de Lune

Justin Burckhard : chant, guitare
Adam Roddy : chant, claviers
Tom Caughlan : guitare
Jon Herr : basse
Ben Johnston : batterie

Ne vous fiez pas à son nom, Clair de Lune vient du Minnesota et délivre un emo teinté de post hardcore personnel chez lequel le clavier occupe une place préponderante. Après un EP s/t paru sur Blue Worm Records et une apparition sur une compilation (Music for the new day III), c'est sur Deep Elm Records que le groupe décide de sortir leur premier album Marionettes. Loin des préoccupations et du succès des plus gros groupes du genre, le quintet va à son rythme en se concentrant sur sa musique.

Après quelques tournées, leur chemin bifurque de celui de Deep Elm (ils enregistrent et sortent Assisted Living en autoproduction début 2005, le vendent en CD-R sur la route et en diffusent une bonne partie gratuitement sur le net)... avant de se croiser à nouveau puisqu'ils resignent finalement sur le label indé qui fin décembre '06 sort Assisted Living en édition limitée 1000 exemplaires (via le shop du label) et sur diverses plateformes de téléchargement en ligne.

16.5 / 20
1 commentaire (16/20).
logo album du moment logo amazon

Assisted Living ( 2006 )

Leur premier bébé, Marionettes, avait suscité un vif engouement (cf la chronique ci-dessous) et des félicitations de la part de Metalorgie; c'était donc avec impatience et appréhension qu'on attendait le petit deuxième, conçu il y a déjà un certain temps et dont Clair de Lune a accouché dans la douleur des complications évoquées dans la biographie. Au final c'est Deep ELM qui s'est porté volontaire pour assister la naissance et l'existence de ce Assisted Living qu'il aurait été fort dommage de voir né mort.

D'autant que CDL a remédié à sa principale déficience: les deux chants sont désormais d'une rigoureuse justesse, même sur les passages les plus délicats. D'ailleurs, leur complémentarité ainsi que leur complicité ont été accentuées et un jeu d'échange dynamique s'installe sur nombre de pistes. Un aspect que l'on retrouve également chez les deux guitares qui se font écho dans une partie de tac au tac étoffée et finement élaborée.
On retrouve bien entendu ce qui a forgé le caractère du quintet, à commencer par un piano omniprésent, mais plus en retrait sur ce nouvel opus; en ambiance de fond, il constitue néanmoins un gros apport dans la pénombre de morceaux indie / emo / post hardcore variés.

En effet, de la mélancolie de "Catapults" et la dépression de "Assisted Living", à l'humeur dansante d'un "This City Is A Model..." quasi post punk et la vivacité d'un "Black Heart Charades", Assisted Living passe par différents états d'esprit qu'il faut pouvoir adopter rapidement. Cette énergie du désespoir est rendue manifeste par des paroles écorchées même si parfois Clair de Lune se passe volontiers de mots pour l'exprimer, comme sur l'interlude instrumentale "Winning Over Grief and Sorrow" qui, avec sa volée de violons notamment, est d'une tristesse saisissante, d'une beauté transcendante.

Ce second effort n'est sans doute pas aussi immédiatement attractif que Marionettes, ses mélodies moins flamboyantes et impétueuses, mais c'est derrière les projecteurs, dans l'ombre, que ses subtilités travaillées en font un album au moins aussi intéressant. Les progrès au niveau de l'exécution pourraient en outre être synthétisées par l'amplitude et la finesse technique du jeu de Ben Johnston derrière les fûts.
Les sauts d'humeur, tout en faisant une partie du charme de l'album, peuvent néanmoins être un poil déconcertants de prime abord; et une paire de titres (la rébarbative "I'm A People Person" par exemple), font un peu pâle figure en contraste de morceaux qui font partie des meilleurs du groupe ("Criminal" en tête).

Télécharger "Assisted Living" et des extraits d'autres morceaux sur cette page. Ecouter "Assisted Living" et "Checkers" sur leur page Myspace.

A écouter : "Criminal" ; "Winning Over Grief and Sorrow" ; "Airplanes"
16 / 20
1 commentaire (15.5/20).
logo album du moment logo amazon

Marionettes ( 2004 )

Deep Elm est de toute évidence un dénicheur de talent au flair instinctif. Brandtson, Logh, LastDaysOfApril, les lumineux Benton Falls et désormais, Clair De Lune. Le premier album du très discret combo aurait pu rester dans l'ombre, le voici à flot et pas bien loin de sublimer le genre emo rock.

Le coeur (artificiel ?) de ces Marionettes là pulsent à la fréquence d'un clavier omniprésent. Oubliez les sonorités cheap d'un clavier bontempi ou celles plutôt "framboises" qu'on peut trouver sur quelques disques de The Get Up Kids. Point de paillettes cache-misère sous ce Clair De Lune, le piano mène la danse et tient les rennes. Il est le chef d'orchetre, celui qui révèle les structures, celui donne le LA et décide du tempo.  "Sailor Beware", premier titre percutant, pose les bases. Le clavier façonne la mélodie, la précipite dans un gouffre à pic, la retient en apesanteur, puis la ramène en surface. Le jeu reste malgré tout résolument rock et use largement de collisions de guitares et de quelques back vocals venant donner contenance à un chant lead passe partout, parfois un peu terne.
Si quelques morceaux sortent du lot comme le progressif "Machinegun Lipstick", tube emo hardcore en puissance, Marionettes n'en reste pas moins un disque homogène et témoin d'un songwritting de qualité sur chacun de ses titres. Le groupe pioche ainsi ses influences dans l'emo, le punk, le post hardcore et la pop de manière instinctive et spontané. Les inconditionnels de Three Mile Pilot ou Desert City Soundtrack y dénicheront toutefois leurs marques et retrouveront cette atmosphère troublante et mélancolique ("Twenty Thress") propre aux groupes emo de cette génération.

Entre la douceur d'un rayon de lune et la mélancolie de la nuit qui l'entoure, les sentiments que le combo du Minnesota suscite sont clairement des plus sincères. Marionettes est un premier album qui propulse Clair de Lune au devant de la scène rock indé tant le son et l'aura qui s'en dégagent sont atypiques.

 

A écouter : Sailor Beware - Machinegun Lisptick - The Things They Carried
Clair de Lune

Style : Emo / Post Hardcore
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel : cdlmusic.com
Amateurs : 8 amateurs Facebook :