Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

logo Circle Jerks

Biographie

Circle Jerks

Keith Morris - chant
Greg Hetson - guitare
Zander Schloss - basse
Kevin Fitzgerald - batterie

Groupe de punk rock mythique de la scène californienne, formé en 1979 à Hermosa Beach, à la suite du départ de Keith Morris de Black Flag. Outre ce dernier, la première formation consiste en Greg Hetson (guitare), Roger Rogerson (basse) et Lucky Lehrer (batterie).
Circle Jerks sort son premier album Group Sex en 1980 sur Frontier Records dont certains morceaux apparaissent dans le documentaire de Penelope Spheeris, The Decline of Western Civilization.
Un an plus tard, le groupe signe un deal avec IRS Records et enregistre son second album, Wild in the Streets dont le titre éponyme est une reprise de Garland Jeffries. Malheureusement, quelques mois après sa sortie, le label cesse toute activité contraignant les californiens à se remettre en quête d'une nouvelle structure.
C'est chose faite en 1983, date à laquelle sort Golden Shower of Hits sur le label de Jerry Goldstein, Lax. Un extrait de cet album, "Coup d'Etat", est utilisé pour la B.O. du film Repo Man.
Peu après la sortie du film, Circle Jerks enregistre le départ de Rogerson et de Lehrer, respectivement remplacés par Zander Schloss, ex membre de The Weirdos et acteur dans Repo Man, et Keith Clark. Le groupe en profite pour changer une nouvelle fois de label, optant pour Relativity Records qui vient d'ouvrir une subdivision punk, Combat Core, sur laquelle sort Wonderful en 1985, suivi de VI. "Love Kills", titre extrait de ce dernier album, apparaît sur la B.O. du film Sid & Nancy.
Après une dizaine d'années sur le devant de la scène, Circle Jerks se sépare aux alentours de 1990, à l'issue d'une tournée immortalisée sur le live Gig. Dés lors le groupe éclate en plusieurs directions, Hetson rejoint Bad Religion, Schloss continue également à jouer dans plusieurs formations, Clark cesse tout activité musicale pendant que Morris accumule plusieurs jobs tout en se débattant avec ses problèmes d'alcool et de drogue.

Circle Jerks refait surface en 1995 et signe un deal avec la major Mercury Records, ce qui ne va pas sans quelques complications, Hetson opèrant toujours dans Bad Religion, pendant que Zander Schloss étant en contrat avec Interscope. Les problèmes résolus, le groupe enregistre Oddities, Abnormalities & Curiosities sur lequel Deborah Gibson fait une apparition. Malgré l'intérêt des médias, Circle Jerks implose une nouvelle fois. Clark abandonne définitivement la musique et Morris se voit contraint de prendre du recul en raison de graves problèmes de santé. 

Bien qu'étant engagés par ailleurs, Hetson avec Bad Religion, Schloss avec The Weirdos, et Morris en tant que directeur chez A&R Records, Circle Jerks reprend le chemin de la scène aux alentours de 2001. Seuls Lucky Herer, devenu avocat, remplacé par Kevin Fitzgerald, et Rogerson, décédé d'un overdose, manquent à l'appel.
En 2004, les californiens réalisent un dvd dans le cadre de la série lancée par Kung-Fu Records. Le groupe y reprend notamment tous ses classiques assortis de covers des Weirdos et de Black Flag.

Toujours en activité, Circle Jerks prépare activement un nouvel album pour 2007.