Biographie

Chadhel

Originaire du Quebec, Chadhel est un groupe de Grindcore qui débarque en 2014 avec une premier Demo. Depuis, le combo a sorti plusieurs splits avec Kickassviolence ou In Exile et un LP Controversial Echoes of Nihilism. Leur plus récente sortie, un split avec Assiduous Assault, arrive début 2021 chez Terrain Vague Records.

Chronique

Split with Assiduous Assault ( 2021 )

Chadhel est pas forcement le groupe le plus connu dans notre contrée. Pensez donc, un groupe qui vient du Québec et qui joue du Grindcore, qui a un nom qui résonne comme Shrapnel et qui fait autant de dégâts à la première écoute. Autant prévenir : Chadhel lance un déferlement de percussions en quelques secondes, avec un gros côté Metal dans l’ensemble.

De l’intro de A Feast For the Mentor, du démarrage ralenti de « Living Warfare of Pure Intensity » ou via le sample de « Crawl », Chadhel illustre le côté tentaculaire de son artwork et pèse de tout son poids sur chaque compo. L’ensemble est lourd, tonitruant et presque rébarbatif la première fois. Pourquoi ? Tout simplement parce c’est un ensemble ininterrompu de colère, à tel point qu’il devient indigeste assez rapidement.
Quand le groupe cite Nasum, Rotten Sound ou Pig Destroyer comme influence, on peut aisément faire le rapprochement avec justement cet aspect Metal évoqué plus haut. Même si j’ai une préférence pour Whoresnation dans le genre, Chadhel s’en sort bien et le point d’attention évoqué en amont se gomme vite au fil des écoutes, pour retenir certains passages (« Blood of the Hybrids » via son côté pour lourd ou « Stench of a Thousand Opened Graves » et son côté quasi hypnotique).

Même s’il ne fait pas preuve d’autant de douceur dans son exécution qu’une tentacule de Poulpe géant, ce split de Chadhel est plutôt cool. Pas forcement ce que j’écouterais chaque jour, l’aspect redondant pouvant être rébarbatif si l’on enchaîne plusieurs fois la galette, mais il fait office de défouloir.