Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette Of Jupiter And Moons
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Bleeding Mask Of Dread Pochette The Den

logo Ceremonial Snips

Biographie

Ceremonial Snips

Cobbo : guitare
Ricky : trompette, chant
Tone : guitare
Barty : basse
Ratski : trombone, chant
Pogie : chant
Claybo : batterie

Les débuts de Ceremonial Snips remontent au mois d'août 1999, à Welland (The Rose City), province d'Ontario, Canada. A l'époque un quintet et déjà avec une section cuivres, ils montent un bon nombre de concerts locaux et sortent 2 disques autoproduits (dont The Skill To Kill EP en '03) durant les années de galère.
Leur première galette sur un label est le EP Fuck the Pain, Bring the Noise édité par les locaux de Pink Skull Records en août '04. Désormais un septet, une tournée canadienne les lie d'amitié avec The Delegates (en hiatus) et ils partagent un split 7" avec ces derniers en mars '05.

Après une seconde tournée et des dates dans leur région ils s'attèlent sérieusement à la composition d'un CD qu'ils intitulent Check Your Audio. Fin décembre 2006 l'album sort en autoproduction (le concert de lancement se fera aux côtés des amis de The Flatliners, Attack In Black etc) avant de trouver preneur chez le label japonais In N Out Records qui le sort au pays du soleil levant le 21 février 2007. Des négociations sont engagées avec Union 2112 (Belvedere, Reset, Snitch, Captain Everything! etc) chez qui ils signent en mars pour une sortie au Canada à la fin du printemps.

Chronique

16.5 / 20
0 commentaire
logo album du moment

Check Your Audio ( 2007 )

A défaut d’une expression plus élégante, le syntagme ‘punk rock mélodique à cuivres’ pourrait définir la musique des Ceremonial Snips de manière convenable. Le terme ‘ska’ serait ici difficilement approprié tant les influences (et l’esprit) du combo canadien en sont généralement éloignés. Ce rapprochement est d’ailleurs rejeté en bloc par les membres du groupe qui préfèrent pointer vers la porosité des barrières musicales dans leur musique.

D’emblée, "Gazebo of Love" pose clairement les choses : vitesse, mélodies, cuivres au groove infectieux, une pointe de technique… le tout emballé de façon hyper carrée. Ceremonial Snips martèlent et enchaînent les plans inspirés en continu, avec une énergie qui semble intarissable à l’image d’un Pogie pétulant et effervescent derrière son micro ; il est d’ailleurs épaulé par ses comparses sur quelques chœurs youth crew ou mélodiques des plus judicieux.

Pas de remplissage ici, le septuor déroule tube sur tube avec des couplets vitaminés, des refrains accrocheurs au possible et des breaks bien sentis. Sur des rythmiques tranchantes d’inspiration metal/thrash des années 80 (Pantera en tête et Slayer pas loin derrière, cf. l’intro de "Fuck With the Rose"), les Canadiens posent de grosses mélodies et une section à vent qui adoucissent le propos pour aboutir à un résultat équilibré.
Les instruments à vent sont d’ailleurs un atout dans l’élaboration des différentes ambiances du groupe, et ils ne manquent pas de s’exprimer avec inspiration ("Sans Inspiration") dès que le rythme bigrement soutenu leur en laisse l’occasion.

A toute cette panoplie il faut ajouter une prod’ explosive qui fait honneur à des titres étudiés dans le moindre détail et la boucle est bouclée, faisant de Check Your Audio un album complet s’il en est. Un album homogène et compact également, peut être même un poil trop. Les capacités techniques et le discernement des Ceremonial Snips leur permettraient certainement d’expérimenter encore un peu plus sur 12 titres. A voir cependant si cela ne se ferait pas aux dépends de l’efficacité et du charisme impressionants dont jouie la galette…

Ecouter "Sans Inspiration", "Gazebo of Love" et "Fuck With the Rose" sur leur page Myspace.
Album en vente sur Interpunk.

A écouter : cul sec!