Albums du moment
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds
Pochette The Quiet Earth Pochette Impera
Chroniques
Pochette Zeit
Pochette Nera
Pochette Ecstasies of Never Ending Night
Pochette Myopia
Pochette Inward Pochette Esquive les Ruines

logo Cenesthesie

Biographie

Cenesthesie

Cenesthesie est originaire de Bordeaux et se compose de cinq musiciens qui s'orientent vers un Metal teinté de Hardcore, lourd et viscéral. Jan Cresseveur (Chant), Cédric Rousseau (Guitare), Thomas Lambottin (Guitare), Florent Falconnier (Basse) et Karol Diers (Batterie) sortent un premier EP, Première Topique, en 2008, suivit par un deux titres en 2011, permettant au combo de se faire connaitre et tourner pour défendre sa musique. Courant 2013, Cenesthesie s'enferme pour enregistrer Visceral, son premier album.

13 / 20
2 commentaires (11.75/20).
logo amazon

Visceral ( 2013 )

Rembobinage : Cenesthesie sort un premier EP Première Topique en 2008, suivi par une nouvelle galette 3 ans après. On tapait à l'époque dans un Métal de bonne facture, avec ses quelques défauts mais pour un résultat tout à fait honorable. Retour à la réalité avec Visceral, le nouveau-né du quintet.
De subtilité, il n'est clairement pas question : Cenesthesie martèle ("Traces") avec la poésie d'un combat de Fight Club. Echanges de coups, direct du droit, crochet du gauche et "Acedie" assomme déjà son adversaire dès le 5ème titre. Tout est fait pour que rien ne résiste : succession de riffs lourds, batterie réglée au millimètre près et chant ne ployant jamais sur les mots tenus dans la longueur. En résumé : carré, calculé, avec une prod monolithique, Cenesthesie a tout planifié dans les moindres détails (le dyptique "Crier pour Survivre").

Pas de doutes, pas de fausse violence, Cenesthesie use de Visceral comme d'un exhutoire musical et stylistique, mais se perd dans son propre jeu. Difficile de ne pas décrocher au bout d'un temps certain, d'arriver à rester concentré jusqu'aux dernières secondes de "A Jamais" si on cherche une bouffée d'air frais. Avec son monde sombre, le combo risque de s'enliser sur les 60 (parfois trop longues) minutes de Visceral. Heureusement que les interludes ("En nos Veines") viennent atténuer le côté "Pavé massif" qui n'aurait fait qu'altérer le ressenti de ce premier album. Efficace, trop même, a un tel point que le groupe s'engouffre dans un piège trop prévisible : savoir doser avec justesse.

Cenesthesie a mis les petits plats dans les grands. On tape dans un métal frontal et direct. Pas de fioritures, Visceral a autant de subtilité qu'Hatebreed, avec toutefois ses écueils : ca racle le fond de la gorge mais cela peut vite devenir trop redondant. Après, cela dépend de ce que l'on peut attendre de cet album : passer un bon moment défoulant ou se laisser porter par de multiples couches de lectures. Si c'est la première possibilité, vous serez servis.

A écouter : A Jamais - Acedie
3.5 / 5
2 commentaires (13/20).
logo amazon

Première Topique ( 2009 )

Cenesthesie ratisse large. Entre Metal, Hardcore, un zeste de Postcore et une pincée de Deathcore, les bordelais vendent leur musique comme du "metal lunatique". Un peu présomptueux certes, mais il faut l'annoncer, Cenesthesie change de sonorités toutes les minutes. De Sacrifice à Cénesthésie, en passant par Deuil, les musiciens se lâchent et proposent une musique à l'apparence complexe et fouillée. Ne vous attendez pourtant pas au dernier Tomahawk ou Mr Bungle, mais le mix de divers éléments (chant, parties plus agressives côtoyant quelques instants plus planants) rend l'ensemble varié et aéré. On trouvera quelques ressemblances avec 8Control par exemple, sur les parties les plus coléreuses, avec cette même voix gutturale et la lourdeur de la base rythmique. Les passages plus légers sonneront comme du Post-Rock de bonne facture, et le morceau éponyme aura même quelques airs de Nostromo sur Hysteron Proteron.

Mais à trop vouloir en faire, Cenesthesie se noie dans sa propre sueur. Les compos sont calculées et recherchées, mais ne creusent pas assez pour faire ployer la conscience de l'auditeur. Certains passages de Je semblent trop light, alors que les mots indiquent une douleur profonde.

Première Topique s'écoute et brille par son professionalisme. Pas de regrets après plusieurs survols du skeud, Cenesthesie a mis la barre assez haut même si quelques légères fautes de parcours viennent ponctuer cet EP. Si Cenesthesie arrive à peaufiner sa musique encore un peu, le groupe arrivera a vraiment atteindre l'état qu'il porte comme nom...

Définition de Cenesthesie : Impression générale d’aise ou de malaise, résultant d’un ensemble de sensations provenant du corps à l’exclusion des données des appareils sensoriels.

A écouter :
Cenesthesie

Style : Metal / Hardcore
Tags : - -
Origine : France
Site Officiel : cenesthesie.metal.free.fr
Facebook :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :