Biographie

Cari Clara

Cari Clara est le projet de Eric Diedrichs, ancien frontman de The Simpletons. Le bonhomme, originaire de Lexington dans le Kentucky, signe chez Deep ELM Records (Desoto Jones, Clair de Lune,...) en janvier 2010 afin de sortir un premier EP : You Better Run. Suivront des rééditions de Miniature American Model Society et It's Our Hearts They're After. 2012 voit la sortie d'un tout nouvel album : Midnight March.

Eric Diedrichs : Chant/Guitare
Nancy Diedrichs : Piano
Mark Diedrichs : Piano/Orgue
Greg Tudor : Basse/Percussions

Chronique

15.5 / 20
1 commentaire (12.5/20).
logo amazon

You Better Run ( 2010 )

Flemmard au possible, c'est en prenant le temps d'écouter (ici) le dernier album de Cari Clara, Midnight March, que se manifeste une subite envie d'écrire un papier sur un disque de deux ans plus vieux : You Better Run. Pourquoi donc ? Simplement car qui dit EP, dit généralement disque court (sauf nombreuses (!) exceptions), en l'occurrence 25'17. Bah oui, fainéant.

Autre point plus probant : la teneur du disque. Celui-ci dispose d'un petit quelque chose d'oppressant, de lancinant, qui se veut peut-être moins flagrant chez son successeur. Peut-être même sur "Safe", présente sur les deux disques. Bien sûr, les influences n'en restent pas moins similaires; la scène pop britannique déjà avec un goût prononcé pour Radiohead (OK Computer-era). Après, catalogue Deep ELM oblige, la production est nettement plus ronflante. Plus pesante aussi, allant jusqu’à titiller les débuts d'Interpol sur "Neither Weapon".
Néanmoins, Cari Clara ne se veut pas pour autant si sombre. Certaines pistes, toujours avec ce tempo apaisé en filigrane, effleurent le ciel avec leurs notes de piano (Bernard?), ou bien déposent une rythmique cardiaque sur laquelle se greffent chant éthéré et glockenspiel réconfortant. C'est là que la musique tout en velours d'Elbow se fait sentir.

Assez atypique (hors-prod) pour le label de Caroline du Nord, cet EP tout en retenu, loin de débordements, sait prendre la mesure de son temps malgré sa durée. Chaque élément, chaque instrument s'y intègre de manière subtile et c'est probablement là toute sa force, ce désespoir latent qui prend le temps de s'immiscer en vous.

A écouter : "You Better Run" ; "Our Famed Escape"