Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Career Suicide

Biographie

Career Suicide

Jonah Falco - guitar
Martin Farkas - chant
Matthew Miller - basse
Dave Brown - batterie

Quatuor de fous furieux originaire de Toronto, comme les collègues de Fucked Up avec qui les liens sont très forts puisque Jonah Falco joue sur les deux tableaux, Career Suicide commence à faire parler de lui dès 2002 avec la sortie d'un premier album éponyme. S'ensuit une série de ep et de sept pouces.
Career Suicide tourne inténsément, balançant son harcore des premiers âges aux quatre coins des States, avant de s'envoler pour le Japon en 2006.
De retour au bercail, le quatuor enregistre son second album, Attempted Suicide, avec la collaboration de Brandon Farell, batteur de Direct Control et de Government Warning) et participe au Chaos In Tejas aux côtés de Tragedy, Limp Wrist, Look Back & Laugh et Fucked Up.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (15/20).

Cherry Beach ep ( 2008 )

Avec Government Warning et Fucked Up, Career Suicide est assurément l'un des groupes punk old school les plus intéressants de la scène actuelle. Un son roots pur jus, un songwriting hors du commun, un titre/un tube, les canadiens peuvent largement postuler au titre de chaînon manquant west coast-east coast, entre la Californie des Germs ou Circle Jerks et la façade Atlantique de Teen Idles et State Of Alert.
Pas grand chose de nouveau depuis Attempted Suicide si ce n'est ce Cherry Beach ep, trois titres sortis pour la tournée anglo-irlandaise 2008 mais qui, vue la qualité, augure assez bien de la suite. Ne serait-ce que le morceau éponyme qui, à l'instar d'un "Arrested" de Government Warning pourrait bien tourner des lustres sur la platine, tellement il est jouissif, enthousiaste. Career Suicide manie le punk comme un orfèvre, un enfant gâté, de manière insolente, se foutant des convenances (cf. la cover à deux balles), risquant d'en faire certainement râler plus d'un vu le résultat. Sans se casser la nénette, mais associant les bons accords ensemble - c'est tout ce qu'on demande après tout - les canadiens offrent un ep de folie, électrique, trépidant où rien ne manque, où l'on devine la transpiration dégoulinant sur les manches,où la transe prend possession des corps même quand le groupe lorgne vers le surf punk des sixties avec cette reprise de Cuby & the Blizzards ("Your Body Not your Soul"). Un ep pour ceux qui croient encore que trois accords et de la sueur suffisent à faire un bon morceau de punk.

Tracklist : 1. Cherry Beach; 2. Double Life; 3. Your Body Not Your Soul.

A noter que cet ep fera l'objet d'une réédition courant 2009 avec quelques titres supplémentaires.

A écouter : En boucle