Albums du moment
Pochette Loved Pochette Liquid Anatomy
Chroniques
Pochette Dhyana
Pochette The Cleansing
Pochette Fury
Pochette The Drought Pochette Led Zeppelin

logo Buried At Sea

Biographie

Buried At Sea

Buried At Sea est un groupe pour le moins obscur provenant de Chicago créé par Bill Daniel (Batterie), Jason Depew (Guitare), Brian Sowell (Basse / Chant) et Sandford Parker (Guitare / Chant - ex-Minsk, ex-Nachtmystium, Corrections House) en 2001. Le groupe puise son inspiration chez des groupes comme Eyehategod, Burning Witch, Sunn O))) ou encore Neurosis pour aboutir à un Doom Metal immersif et profond. Après Migration, un premier album remarqué qui sort en 2003 chez Original Sounds Recordings, le groupe sort un ep nommé She Lived For Others But Died For Us en 2004. Buried At Sea signe alors chez Neurot Recordings en 2007 et sort son deuxième ep, Ghost, à la fin de l'année. Le groupe se fait très discret pendant plusieurs années avant que l'album Migration soit réédité en 2015 par War Crime Recordings. S'en suit quelques dates en Europe et même une date à Paris courant avril 2016.

Chronique

Ghost ( 2007 )

Ghost constitue l’acte de décès (prématuré) de Buried at Sea, fort d'une sortie sur Neurot Recordings. Peut-être que Minsk, l’autre projet du chanteur Sanford Parker y est pour quelque chose. L’album en lui-même est une unique piste d’une trentaine de minutes, chose manifestement très à la mode.

Mais il est vrai que cet exercice périlleux se prête bien au style, ne serait-ce que pour une question d’ambiance. Dans Ghost elle est glauque et oppressante, elle s’installe dès les premières notes et son aura morbide plane sur tout le morceau. De plus, il est clair que Buried at Sea n’a jamais véritablement brillé par son originalité et le Ghost en question ne fait pas exception à la règle. L’album commence par un riff lent qui tourne pendant les 12 premières minutes avec une énorme saturation à faire vibrer les murs. S’en suit un passage ambient, sombre, avec des sons de cloches…on s’y croirait. Et puis c’est le retour du gros riff, avec le chant cette fois-ci. Rien de transcendantal dans la construction comme dans l’approche. Reste que le tout est très bien exécuté et que l’ambiance et réellement immersive. Et puis il y a aussi ce groove peu commun dans le genre qui donne un peu de relief, chose qui aurait pu être exploitée plus en profondeur…

Ghost ne restera pas dans les annales. Dommage que le groupe se soit séparé si tôt, d’autant plus qu’on entrevoit véritablement dans ce dernier album qu’ils avaient le potentiel de faire quelque chose de grand.

A écouter : L'unique piste
Buried At Sea

Style : Doom Metal / Sludge / Drone
Tags : - -
Origine : USA
Facebook :
Amateurs : 5 amateurs Facebook :