Albums du moment
Pochette Anabasis
Pochette In Transmission
Pochette Fyra Pochette Street Heat
Chroniques
Pochette Echoes Of The Soul
Pochette Reset
Pochette Songs For The Enamel Queen

logo Brusque

Biographie

Brusque

Un batteur (Clément Duboscq) et un guitariste/chanteur (Jefferson Grégoire) de Paris qui expulsent leurs viscères par l'intermédiaire d'un croisement Post Metal / Sludge / Doom. Ils sortent une démo en 2019, suivie d'un premier EP, What's Hidden Devours, pondu en 2020, sur lequel ont participé trois bassistes (Thomas Bouvier, Duff Rodriguez ex-Sublime Cadaveric Decomposition aussi à la production, Jérémy Faucompret) et quatre voix en plus (Morgane Félix de Memories of a Dead Man, William Lacalmontie de OVTRENOIR  , Elliot Selwood et Igor Boyer).

Chronique

What's Hidden Devours ( 2020 )

Le duo parisien n’est pas brusquement (bah oui) apparu en cette particulière année 2020 puisqu’on a eu le plaisir de goûter aux gras et douloureux prémices de son Doom/Sludge multiple l’année dernière via une démo hantée. La production n’était de fait pas exceptionnelle mais les intentions étaient suffisamment marquées pour nous aguicher et nous glacer le sang par son atmosphère (le titre Sink et sa fin nécessairement abrupte).

Et bien voilà que Jefferson (guitare, voix) et Clément (batterie) choisissent ce moment idéal où tout le monde étouffe plus ou moins, enfermé dans sa maison, son placard ou sa cave, pour sortir leur premier EP, comme une définition involontaire de ce que peut être le confinement, sous différentes formes, pas les plus optimistes. What’s Hidden Devours est en effet un épais concentré cathartique de désespoir et de violence relativement contenue. Nos organes sont en permanence maintenus sous la pression viscérale d’une guitare vénéneuse et profondément grignotée par les vers mutants, nos sens violemment percutés de frappes lourdement habitées. 

De cet amalgame souterrain et organique s’extirpent des mots déformés, hurlés à la mort ou bien chantés avec une douleur palpable, un peu à la manière d'un Verdun, comme sur la lente et hypnotique ascension inversée de Us, puis Wild, conclusion absolument massive et animale. Dans ces profondeurs infernales Brusque côtoie les spectres de Thou, Neurosis, UnfoldAmenra ou encore Conan, prenant soin de ne jamais les singer, où les ambiances glaciales peuvent aussi faire songer à Godflesh. Un objet également participatif, car le duo s’est entouré de trois bassistes et quatre voix supplémentaires, répartis sur l’ensemble des cinq titres, dont les interventions judicieuses ne font qu’augmenter la puissance et la pertinence d’une matière première naturellement inspirante.

Brusque étale ses tripes talentueuses sur nos visages ébahis dès son premier EP, nous confine dans l’expression de sa souffrance et nous achève par la justesse de son propos, alors même que nous vivons un moment de détresse humaine à grande échelle. What’s Hidden Devours engloutit nos âmes pour mieux libérer nos êtres, rien de moins.

What's Hidden Bandcamp.

A écouter : confiné.e.
Brusque

Style : Post Metal / Sludge / Doom
Tags : - -
Origine : France
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :