logo Broilers

Biographie

Broilers

Chris : Orgue et Piano
Ronald : Guitar
Ines : Basse
Andy : Batterie
Sammy : Chant/Guitare

 

C’est une histoire somme toute banale, qui réunit Andy et Sammy dans le sud de Düsseldorf en 1992 : une passion commune pour la musique énervée, engagée ou non des Clash, Sex Pistols ou autres héros locaux deDie Toten Hosen.
Ce qui n’était au début qu’une aventure musicale passagère comme tant  d’autres, perdure, puis se développe avec l’arrivée d’Ines à la basse. L’ambition grandit à mesure que le groupe évolue, puis se concrétise dès 1996 avec la sortie d’un premier 45t répondant au doux nom de "Ich Schenk dir eine Blume". Partant d’une musique simpliste, la formation trouve son essor dans un pluralisme inattendu, brassant des styles aussi variés que le Punk, la Oi ! ou le Rockabilly le désormais quintet trouve écho auprès d’un public aussi panaché que ses influences.
La barrière de la langue allemande n’aidant toutefois pas, leur popularité à défaut de s’arrêter aux frontières de leur pays, ne se développera qu’auprès des auditeurs et distro spécialisés. Après diverses productions LP comme EP sorties avec régularité, Broilers se donne enfin, en 2007, les moyens de s’exporter en signant chez l’excellent label… allemand… People Like You Records. Une première exquise sortie avec Broilers Vanitas, est suivie, en 2008, par un intéressant et révélateur EP Ruby Light & Dark.

Chronique

Ruby Light & Dark E.P. ( 2008 )

La trentaine passée, auréolée de quinze années d'une brillante carrière en Allemagne, c'est dans ces circonstances que Broilers entame un nouveau départ en quittabt en 2007 D.S.S. Records pour rejoindre l'écurie People Like You Records. Après un premier essai transformer avec Broilers Vanitas, le quintet de Düsseldorf revient à la charge dès 2008 avec un nouvel, représentatif et poussé EP: Ruby, Light & Dark.

Musicalement sur une ligne de conduite qu'ils n'ont jamais vraiment quitté, Broilers se dénote des autres formation Punk et Oi! Classiques par sa diversité. N'hésitant jamais à brasser de multiples styles, il en demeure ainsi délicat de leur coller une étiquette, alors que leur musique reste parfaitement identifiable. Il en est de même avec ce nouvel effort, mais ce panel est ici poussé à son paroxysme.  Derrière le chant phrasé ou harmonieusement chanté, sans fausses notes, et porté par une voix douce largement mise en avant par une production appliquée et très soignée ; on retrouve avec joie toutes ces musiques qui ont fait et inspiré Broilers: de l'electro 80's aux intonations PIL « Ruby Light & Dark », au rock cuivré des Rolling Stones période Sticky Fingers sur « Woke Up This Morning», en passant inévitablement par un Punk / Oi! Façon street mais se démarquant toujours par l'aspect propret des arrangements «Wenn Du Jetzt Denkst - 08»; les Allemands revisitent ainsi, et à leur manière en cinq titres, trente années de Rock'n'Roll.
A leur manière, parce qu'inévitablement, la langue de Goethe utilisée depuis toujours, a ses particularités, ses sonorités et intonations qui feront fuir les réfractaires, mais qui raviront les curieux désireux de découvrir d'autres contrées que celles contées par les habituelles paroles en français et anglais. Toutefois, à la manière d'un Perkele qui sur son dernier opus affirme son identité suédoise tout distillant ça et là des bribes d'anglais, Broilers rattrape l'auditeur perdu par certains passages, qui tels des branches à agripper dans une chute vers l'inconnu, permettent aux refrains ou morceaux en question d'être identifiés, et de tourner irrémédiablement en tête. C'est ainsi que les vers de « Ruby Light & Dark » ou l'intégralité de « Woke Up This Morning» fonctionnent très bien et mettent en exergue l'exception allemande, sans pour autant perdre en unité.

Mis en boite dans un joli digipack au design très Kraftwerk, et limité à 2222 exemplaires, ce EP a tout pour devenir non pas une œuvre majeure – compte tenu de sa courte durée et de sa diversité – mais un de ces disques que l'on écoute sans se lasser, et qui outre, permet à un artiste de rassembler et conquérir de nouveaux auditeurs, qui pour X ou Y raisons n'auraient pas eu la chance de croiser leur chemin.

A écouter : "Ruby Light & Dark" ; "Geboren Zu Gewinnen"