Albums du moment
Pochette The Raging Wrath Of The Easter Bunny Demo
Pochette Maudits
Chroniques
Pochette 2020
Pochette Internal Incarceration
Pochette Freak
Pochette Post Human: Survival Horror Pochette Ultra Mono
Découverte
Pochette Moozoonsii

logo Bright Eyes

Biographie

Bright Eyes

Conor Oberst : Chant/Guitare/Claviers/Basse
Mike Mogis : Banjo/Mandoline/Pedal Steel/Guitare
Nate Walcott : Orgue/Trompette/Accordéon

Bright Eyes, dont le patronyme est tiré de la Planète des Singes, est le projet musical de Conor Oberst, songwriter originaire du Nebraska ayant débuté sa carrière à l'âge de 14 ans au sein de Commander Venus avec Tim Kasher (Cursive). Ce premier groupe se sépare après l'édition de deux albums, et ses membres décident dès lors de monter leur propre label : Saddle Creek Records (Two Gallants, The Good Life, Maria Taylor,...). Après l'arrivée à terme d'un autre projet, Park Ave., le label signe Oberst entièrement dévolu à son nouveau projet, Bright Eyes, comptant également dans ses rangs Mike Mogis, qui a officié au sein de Lullaby For The Working Class et Fun Chiken. Deux éléments fondateurs donc auxquels se greffent une multitude d'intervenants, pour ne pas dire amis, dont Andy LeMaster (Now It's Overhead) et bien sûr Maria Taylor (Azure Ray), et qui contribuent ainsi à chaque des nouvelle sortie de Bright Eyes. Les deux premières datent de 1998 avec A Collection Of Songs Written And Recorded 1995-1997 tout d'abord, suivie du tout premier véritable effort du groupe, Letting Off The Happiness, qui a vu notamment la participation de membres de Neutral Milk Hotel et d'Of Montreal. L'année suivante sort un EP, Every Day And Every Night, suivi en 2000 du deuxième LP du combo d'Omaha : Fevers And Mirrors.
Conor Oberst marque une pause dans l'aventure Bright Eyes afin de s'investir dans ce nouveau projet tout simplement époustouflant qu'est Desaparecidos. Une fois cette rancoeur et cette énergie libérées, il décide de retourner en studio en '02 pour accoucher du troisième opus de Bright Eyes : Lifted Or The Story Is In The Soil, Keep Your Ear To The Ground. Puis, trois ans plus tard, après avoir sorti quelques EPs,  Oberst refait surface avec un double album, I'm Wide Awake, It's Morning tout d'abord, mais surtout Digital Ash In A Digital Urn très orienté electronica. Enfin, 2007 voit la sortie du huitième, ou plutôt sixième véritable album du groupe, Cassadaga, qui marque l'intégration officielle de Nate Walcott qui les aide depuis 2003 déjà. D'autres invités sont également de la partie tels Ben Kweller (The Bens), Gillian Welch, David Rawlings, Janet Weiss (ex-Sleater Kinney), Jason Boesel (Rilo Kiley), John McEntire (Tortoise), Maria Taylor et Rachael Yamagata. Une nouvelle production tout de même précédée au passage d'une compilation de raretés parue en 2006 : Noise Floor (Rarities: 1998-2005).