3 / 5
1 commentaire (13/20).

San Francisco ( 2006 )

Les musiciens de Boys First Time, comme son nom l’indique mal, est un groupe parisien issu des chutes humaines de combos dont l’aventure musicale s’est prématurément arrêtée (Korum, Symbiosis, XII) et, avec un tel passé, les quatre protagonistes n’allaient pas nous balancer quelques berceuses !

Effectivement, le groupe balance sur cette première production cinq chansons alambiquées au gros volume de colère. Un cross-over des plus costauds donc, porté par la voix profonde et bien grasse d’Olivier qui baisse rarement de régime. Cette caractéristique de la voix domine et présente à elle seule une des preuves de la solide influence death-métal qui inspire le groupe. Ainsi, les plans guitares se partagent entre moments sévères ("Need is my name") et passages plus calmes comme sur l’intro de "Chronophagia" et de "That kind of event", ou sur quelques calmes intermèdes ("A sliver of lush", "Night-o-rama"). De leur côté, la basse et la batterie soutiennent la cadence avec une bonne assise de double pédale pour cette dernière, bref, un ensemble instrumental plutôt technique.
La production est d’assez bon niveau pour des moyens « @ home », en tout cas dans le sens artistique du groupe, preuve encore que celui-ci sait là où il va. Les morceaux sont plutôt courts et directs en ne laissant que peu de temps de répit au final ; mais on peut regretter pour ces derniers une ligne directrice générale un peu trop commune.

Bref, sans pour autant sortir singulièrement du rang, Boys First Time a le mérite de foncer droit devant et de laisser libre court à son désir d’intensité. A conseiller aux amateurs de Dillinger Escape Plan certes, mais au bagage métal bien confirmé.

A écouter :

The Final Soul Trade Ep ( 2006 )

Les parisiens de Boys 1st Time sont de retour avec un nouvel effort, toujours sous format Ep, The Final Soul Trade, qui fait suite au précédent jet San Francisco. Le groupe avait en effet  prévenu qu’il enchaînerait très vite sur une nouvelle production, afin d’actualiser son répertoire et de permettre à l’auditeur de bénéficier de matériel frais.

Cet Ep 3 titres commence donc de manière intéressante avec "Damn You, Gravity" composition qui confirme d’emblée la part d’évolution du combo ; en effet, les parisiens laissent s’installer dès le début de la lecture de la piste un aspect mélodique (musique et chant) qui contrebalance intelligemment la base de fureur aperçue sur San Francisco. Tout cela avant l’appel d’Olivier  qui lance les hostilités au chant à côté de solides passages de guitare déconstruits. On sent la musique de Boys 1st Time un poil plus aérée, plus variée donc. Et même si l’influence de groupes comme Dillinger Escape Plan (et la scène mathcore) se fait plus présente, le groupe en profite pour incorporer des petits détails intéressants, telle l’introduction de "Run" qui sent bon l’urgence punk. Le chant voit également son spectre vocal s’étendre d'avantage.
Concernant la production, pas de grosse folie donc et c’est tout aussi bien ; le son est propre et efficace tout en conservant une caractéristique « humaine » qui fait plaisir. Enfin, preuve que le groupe ne renie rien de ses influences premières, les compos de Boys 1st Time sont toujours ponctuées de breaks rapides, telle la dernière composition "So Finely" qui démarre pour sa part sur les chapeaux de roue et nous renvoie par là même aux passages métal tendus et rapides entrevus sur San Francisco. Et à ce propos, inutile de dire que la rythmique tient toujours aussi parfaitement la route, mais en sachant se faire un peu plus discrète dès qu’il le faut.

Pas de grosse révolution en si peu de laps de temps intermédiaire, mais un affinage musical léger qui laisse présager pour le groupe une certaine marge de manœuvre devant lui s’il persévère sur cette voie : les tempos changent et le groupe fait l’effort de diversifier un tant soit peu les ambiances. Allez les gars, il est temps de passer à un format plus long !

A écouter :
Boys 1st Time

Style : Death metal/Grind/HxC
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : boys-1st-time.com
Amateurs : 0 amateur Facebook :