Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Final Transmission
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses Pochette Defeater

logo Bold

Biographie

Bold

Matt Warnke - chant
Tim Brooks - basse
Vinny Panza - batterie
Tom Capone - guitare

Désirant suivre l'exemple de leurs aînés Black Flag, Minor Threat et Agnostic Front, entre autres, Matt (chant), Zulu (guitare), Tim (basse) et Drew Thomas (batterie) fondent Crippled Youth en 1985 à Katonah, banlieue de New York. Sous cette formation, le groupe sort un 7 pouces intitulé Join the Fight avant de changer de nom, trouvant Crippled Youth trop punk.

Profitant du grand boom hardcore new yorkais, Bold progresse rapidement jusqu'à se frayer une place aux côtés de Straight Ahead, Underdog, Warzone, Side by Side, Gorilla Biscuits et Youth of Today. Le groupe enregistre son premier album Speak Out en 1987 au studio new yorkais Electric Reels, dans lequel ont été effectuées les sessions de Breakdown the Walls de Youth Of Today. Malgré des problèmes de label retardant sa sortie, Bold parvient tout de même à ses fins en confiant le bébé à Revelation Records.

En 1988 Bold effectue une tournée californienne, en compagnie de Chain of Strenght et No For An Answer. Zulu étant momentanément absent, le combo fait appel à Porcell (Youth Of Today) pour assurer l'intérim à la guitare. Une série de quelques dates en tête d'affiche sur la côte Est permet à Bold d'asseoir davantage sa popularité sur la scène hardcore US.

Le groupe s'adjoint les services de Tom Capone, alors guitariste de Beyond, pour enregistrer son 7 pouces éponyme au Baby Monster Studios de New York. Bold s'embarque ensuite pour une tournée américaine en compagnie de Gorilla Biscuits tout en sachant que ce sera la dernière, les aspirations de chaque membre étant différentes. Zulu indisponible, le rôle de second guitariste revient, bien évidemment, à Porcell. Les gars de Katonah referment le premier chapitre Bold par un concert mémorable à Buffalo.

Dès lors le groupe éclate en plusieurs directions. Matt, Tim et Zulu sont pris par leurs études, pendant que Drew rejoint Into Another et Capone, Moondog qui, par la suite, deviendra Quicksand

Durant l'été 1991, les trois inédits résultant des sessions studios de l'ep éponyme, à savoir "Looking Back", "Speak Out" et "Always Try, sont finalisés et ajoutés aux quatre chansons originelles. Le ep Looking Back voit le jour en 1993 sur Revelation.

Au printemps 2005, Matt,Tim et Tom décident de reformer Bold. Seuls manquent à l'appel Zulu, et Drew, occupé avec son groupe Walking Concert. C'est Vinny Panza qui reprend le flambeau. Le retour est officialisé le 17 avril lors d'un concert au CBGB.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (18.5/20).
logo amazon

The Search ( 2005 )

Celà faisait un moment que l'on attendait une âme charitable pour exhumer les vieilleries ayant contribué à l'âge d'or du hardcore. Dischord avait commencé son sauvetage des chefs-d'oeuvre en péril en rééditant quelques perles tels que The Faith, Minor Threat, Scream ou Government Issue. Ayant enfin pris conscience que son back catalogue recelait autant de richesses que celui du label de Washington, Revelation Records ressort de ses cartons la discographie intégrale d'un pilier de l'underground new yorkais straight edge, Bold, réunie sur un seul et même album. The Search retrace la carrière du groupe, de 1985 à 1989, date de leur (première) séparation.

Ainsi, l'évolution musicale du combo de Katonah peut se décliner selon trois périodes.

Emanation prépubère de Bold - certains membres n'ont alors que quatorze ans - Crippled Youth et son ep Join the Fight, proposent un punk hardcore, certes, rustique, mais qui n'en a pas moins conservé toute sa fraîcheur vingt ans après. Celle d'ados débordant de vie et soucieux de marcher sur les traces de leurs modèles Minor Threat ou Government Issue. L'ensemble des morceaux est structuré de manière assez rudimentaire, comportant quelques approximations partiellement gommées par le tempo hyper rapide et l'énergie déployée, ne laissant que peu de place à la contemplation ("Not Just Talk", "Respect"). Seule la voix nasillarde de Matt, parfois proche de celle de Ray Cappo sur les premières productions de Youth of Today, peut rebuter.

La tendance se radicalise trois années plus tard avec la sortie de l'album Speak Out où s'affirme véritablement la straight edge attitude de Bold. Première production à paraître sous ce nom,le style est plus agressif, plus rentre-dedans. Les guitares deviennent plus grasses et le chant de Matt se fait plus dur. Même si la production laisse encore à désirer, les morceaux sont beaucoup plus travaillés, Bold ne confondant plus vitesse et précipitation, préférant nettement privilégier le côté agressif et puissant de sa musique. Les chansons ne sont plus exécutées sur un seul et même tempo, mais proposent des variations de rythme ponctuées de breaks et d'accélérations subites, preuve que le groupe a gagné en maturité. Certains titres tels que "Nailed to the X", "Always Try" ou "Accept the Blame" passeront, d'ailleurs, à la postérité au même titre que "Competition" de Gorilla Biscuits ou "I Have Faith" de Youth of Today.

Mais Bold est ambitieux. Avec Looking Back, le combo fait évoluer son hardcore vers un style plus fin, plus léger, en phase avec la période de transition initiée par Minor Threat sur Salad Days, mais qui s'est également opérée chez de nombreux groupes Dischord tels que Government Issue ou Gray Matter (ex-Iron Cross). L'arrivée de Tom Capone et le chant clair de Matt apportent une touche mélodique à la musique de Bold. Même si la tonalité d'ensemble reste résolument hardcore, l'ambiance brutale qui prévalait sur Speak Out s'est considérablement allégée ("Running Like Thieves", "Looking Back"). Il n'y a qu'à comparer les deux versions d'"Always Try" pour s'en convaincre.

Bref, on ne peut que louer l'initiative de Revelation Records de faire découvrir - ou redécouvrir - ces groupes à l'existence éphémère mais qui n'en n'ont pas moins marqué les esprits pour autant. En effet, même si son aura n'a jamais atteint celle de Youth of Today ou Gorilla Biscuits, Bold reste une des influences majeures de nombreux combos hardcore old school tels que Champion, Go it Alone ou Blue Monday.

A écouter : "Nailed to the X", "Always Try", "Strenght Through Hope"
Bold

Style : Youth Crew
Tags :
Origine : USA
Site Officiel : boldcrew.com
Site Officiel : revelationrecords.com
Amateurs : 4 amateurs Facebook :