logo Bodysnatcher

Biographie

Bodysnatcher

Bodysnatcher est en groupe fondé à Melbourne en Floride début 2014. Après une période de recherche artistique et quelques démos qui ont vu se succéder les styles et les musiciens, le groupe signe avec Stay Sick records en 2017 et sort la même année son premier album The Death of Me. Trois ans après, le line up à encore évolué, et ce nouveau combo sort This Heavy Void en 2020. 

Chris Whited - Batterie 
Kyle Medina - Chant
Kyle Shope - BasseKyle Carter - Guitare

Chronique

16.5 / 20
0 commentaire

This Heavy Void ( 2020 )

Trois ans après The Death Of Me, le quintet devenu quatuor, Bodysnatcher, et qui a subit un gros bouleversement de son line-up, enregistre son second opus intitulé This Heavy Void. Autant dire qu’avec tant de changements on s’attend à ne pas avoir la même chose et on se demande à quelle sauce on va se faire manger.

Et tant mieux, parce qu'on peut se le dire directement, The Death Of Me, sans être mauvais était plutôt lambda et ressemblait grosso modo à ce qui se faisait aux Etats-Unis à ce moment là. Pas de saveur particulière, pas de démarche créative, juste des musiciens qui jouent ce qu’ils aiment, sans plus de prétention. Aparté mis à part, This Heavy Void montre beaucoup plus que ce qui a été fait jusque là et révèle d'un talent à beaucoup de niveaux. Pour terminer ici les comparaisons avec son prédécesseur, la production est bien meilleure, les musiciens le sont certainement, du moins d'un point de vue technique, mais surtout on a le droit cette fois à d'avantage de personnalité.

Passons le fait de coller des étiquettes qui ne parlent au final qu’à peu de monde, telles que Downtempo Metalcore, Beatdown Deathcore ou post ex nihilo Hardcore. Les morceaux sur This Heavy Void sont construits, ils ne sont pas qu’une succession plus ou moins mélodiques de figures de style musical nécessaires afin d'être reconnu et catégorisé par les masses. Et en disant cela, on a ici la différence fondamentale entre une démarche artistique de création et des passionnés qui jouent d’un instrument. Les morceaux s’inscrivent toujours bien évidemment dans une mouvance, mais ils disposent de consistance et répondent à une certaine logique d’écoute.

Le thème principalement abordé ici est la pesanteur du passé. Ces personnes qui ne font plus partie de nos vies, ces tourments qui resurgissent, ces libertés que l’on n’a plus, ces habitudes que l’on ne peut plus prendre et qui nous manquent. Tant et si bien qu’à un moment où un autre, on se sent prisonnier du vide en nous qui pèse lourd et nous accable. C’est musicalement illustré ici par la lourdeur de la guitare en premier plan et bien souvent, si l’on prête l’oreille, on peut entendre en arrière plan une autre guitare qui laisse filer un larsen ou sonner une note suffisamment longtemps pour qu’en échappe une harmonie naturelle, un peu comme un lointain souvenir rémanent. (Turning Pont). On a parfois droit à la même allégorie avec la ride de la batterie qui vient ponctuer par suspension certaines phrases.

Avoir cette démarche montre déjà qu’il faut avoir construit sa pensée et son propos en amont. On peut sinon observer quelques moments comme sur Wilted qui sont plus en stase et viennent augmenter ce sentiment nostalgique d’un moment qui est passé et qui laisse place à autre chose. La voix y est pour beaucoup également. Outre sa ressemblance très troublante dans de nombreux passages avec Mike Olender de Burnt By The Sun, écoutez Disappear, ou Black Of My Eyes ou beaucoup d’autres moments, vous verrez. Donc outre cette ressemblance, la voix porte par son interprétation et par la pléthore de techniques employées diverses émotions qui marquent les instruments.

Peut-être que le titre de cet album en fait une métamorphose toute trouvée ou peut-être pas, mais dans tous les cas, Bodysnatcher est une belle révélation avec ce deuxième opus. On y retiendra des morceaux excellents comme Never Homesick, Turning Point ou Disappear évoqué précédemment, mais aussi un vrai propos et une identité. Vivement le troisième album du coup !

A écouter : Disappear, Never Homesick, Turning Point
Bodysnatcher

Style : Hardcore / Deathcore / Beatdown
Tags : -
Origine : USA
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :