logo Blood Youth

Biographie

Blood Youth

Fondé par les anciens membres de Climates et Book of Jacob, Blood Youth vit le jour à Harrogate, dans le nord de l'Angleterre en 2014. Deux de ces membres issus de Climates ont rapidement quitté la formation pour rejoindre Neck Deep. Ils furent rapidement remplacés et c'est avec cette formation que tourne depuis Blood Youth. Leur premier LP, Beyond Repair sort en 2017, suivi en 2019 de Starve.
Kaya Tarsus - Chant
Chris Pritchard - Guitare
Matt Hollinson - Basse
Sam Hallet - Batterie

Chronique

11 / 20
1 commentaire (15.5/20).

Starve ( 2019 )

Venus du nord de L’Angleterre, entre Leeds et l’écosse, les Britanniques de Blood Youth viennent de sortir ce qu’ils appellent chez eux leur sophomore, autrement dit dans la langue de Molière leur second opus.

Comme la plupart des groupes de fusion, on retrouve ici et là des éléments d’autres formations. Chez Blood Youth, on reconnait, sur Starve en tout cas, une grosse partie néo metal à la Ill Nino conjuguée avec quelques éléments metalcore qu’on retrouve sur les albums les plus anciens de Beartooth et Bring me the Horizon. Et honnêtement la manière qu’ils ont d’appréhender cette fusion n’est pas dénouée d’intérêt. Beaucoup d’autres qui s’y sont risqués arrivent à des résultats soit trop fades, trop convenus ou trop putassiers.  Parfois encore juste sur un riff on capte une fulgurance qui rappelle tel, une sorte de flashback proustien musical tantôt Drowning Pool ou Deftones et c’est une sensation ma foi, fort agréable.

Du moins quand ils se cantonnent à cette recette ça ne fonctionne pas trop mal, sur certains morceaux, les Anglais s’aventurent vers des influences qui tirent plus vers P.O.D notamment sur la chanson Waste Away qui n’est pas franchement une réussite, il en va de même pour Visitant, qui malgré son riff de départ à la Korn plutôt sympa perd crucialement en intensité c i et là. On assiste alors à un hybride un peu étrange de ce qui se faisait de bien et de beaucoup moins bien au début des années 2000.

Assez inégal dans ses titres, Starve laisse toutefois une impression globale plutôt bonne, principalement parce qu’il rappelle de bons souvenirs en tout cas à la génération des trentenaires. Les plus jeunes devraient également trouver y trouver leur compte ainsi que tous ceux qui n’aiment pas les trucs trop agressifs ou qui aiment se faire surprendre par un revival du début des années 2000. Ces réflexions mènent à penser que Starve aurait put être un très bon album s’il était sorti quinze ans plus tôt.

Blood Youth

Style : Nu metal - Metalcore
Tags : -
Origine : Royaume-Uni
Amateurs : 0 amateur Facebook :