logo Black Marble

Biographie

Black Marble

Black Marble est le projet de Chris Stewart, musicien américain s'exprimant dans la Coldwave, le Post-Punk et la Synthpop. Fondé en 2012, le projet sort un premier EP, Weight Against The Door, dont la pochette est une photo prise par Chris lui-même dans un parc de Manhattan. A Different Arrangement, le premier album, sort la même année, suivi de It's Immaterial chez Ghostly International (maison de Com Truise ou Tycho) qui rencontre un beau succès et popularise le projet de Stewart. Attendu de pied ferme, le plus lumineux Bigger Than Life sort en 2019 chez Sacred Bones Records. 

Chronique

Bigger Than Life ( 2019 )

Adoubé par Sacred Bones Records (Thou, Marissa Nadler, The Body), Black Marble a déjà fait son trou avec It’s Immaterial en 2016 et vient enfoncer le clou avec un Bigger Than Life plus direct encore. On ne va pas s’en plaindre. 

Black Marble c’est du minimalisme réconfortant, des airs faits de trois fois rien et quasiment étouffés (mais moins qu’auparavant). Typiquement le genre de musique à écouter en comité restreint, égoïstement. C’est la potentielle B.O. d’un été sur la route, tête contre la vitre à regarder les paysages défiler, ou bien celle d’un hiver de solitude à attendre le retour du soleil. La toile de fond même de l’album, habillée par les allées et venues en bus de Chris Stewart dans les rues de Los Angeles, reflète cet état d’esprit. Quelque chose d’intimiste et solitaire, capable de refiler la nostalgie pour des instants que l’on n’a pas vécus, jusqu’au moment où notre propre vie viendra se calquer sur ces microsillons. 

Impossible de passer à côté de cet album si vous aimez New OrderLust For Youth ou Drab Majesty. Black Marble amalgame Post-Punk (pour les rythmiques) et Coldwave (mais c’était plus vrai avant) avec l’équipement calibré pour de la Synthpop. Synth pour ces claviers volontairement usés et fatigués, laissant dans leur sillage assez d’imperfection contrôlée pour y déceler du spleen. Pop pour ces mélodies simples comme tout mais délicieusement contagieuses, prêtes à se loger au plus profond de l’encéphale et à resurgir sans prévenir. 
De prime abord, vous n’y verrez peut-être qu’une ribambelle de morceaux Pop, et vous n’auriez pas tort, à la différence prêt que tous les titres (chantés) sont des tubes en puissance. Chris Stewart ne pète pas les compteurs d’octaves mais se concentre au contraire sur une tessiture très minime (savourez la perfection de One Eye Open), hantant la reverb de ses lignes vocales au ton grave et mélancolique. Et du refrain parfait, il y en a à revendre, sur One Eye Open, Grey Eyeliner, Private Show et j’en passe, au risque de citer toute la tracklist. 

Bigger Than Life est de ces galettes addictives, remplies de plaisirs simples qui passent dans toutes les circonstances. Vous auriez tort de vous en priver. 

L'album est en écoute sur bandcamp.

A écouter : One Eye Open, Feels
Black Marble

Style : Synthpop/Post-Punk
Tags : -
Origine : USA
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :