Titre : Reborn In Defiance Année : 2012
Acheter : logo amazon
Label : Nuclear Blast Records
Collection : 7 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 12.8/20 (5 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Reborn In Defiance aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

fedaykyn 18 / 20 Le 22/11/2012 à 10H42

Moi j'ai vraiment accroché. Biohazard a su se renouveler et perso j'aime beaucoup ce nouveau mélange avec plus de mélodie. Ca change des albumes bateau du groupe sortis ces derniers temps.

thepef 15 / 20 Le 29/03/2012 à 11H29

A la première écoute, je me doutais des critiques sur cet album très attendu.
Elles ne se justifient pourtant pas totalement de mon point de vue de vieux fan du combo de Brooklyn.
C'est globalement un bon album, qui flirte parfois avec le très bon ("Vengeance is mine", "Skullcrusher", et les deux pépites que sont "Countdown Doom" et "Reborn") mais aussi malheureusement avec le passable (notamment la mielleuse "You were wrong").
Pour moi c'est du pur Biohazard. Un titre comme "Countdown doom" sonne comme un "Tales from the hard side" sur "State of the world adress", des morceaux tels que "Never give in" ou "Waste away" auraient pu figurer sur "New World Disorder" (ok c'est loin d'être une référence dans leur discographie), et un titre comme "Come alive" est proche de l'album "Means to an end".
Je peux comprendre les déçus, mais c'est un album qui, sans être révolutionnaire, figure dignement à côté des précédents opus. Les morceaux plus calmes (pas forcément tous ratés d'ailleurs, "Killing me" me plaît bien) sont largement compensés par des titres bien furieux qui renvoient à leurs études de nombreux groupes plus récents (je suis d'ailleurs persuadé que si un groupe d'inconnus avait sorti ce même disque, nombreux l'auraient trouvé génial...). Mention spéciale au passage à la batterie du sieur Schuler que je trouve très bonne.
Pour ma part je suis impatient de les revoir au Hellfest, avec quelques uns de ces nouveaux morceaux (à ce propos j'espère qu'ils vont arrêter de se restreindre en live aux 1ers albums enregistrés avec Bobby Hambel)

felten 8 / 20 Le 24/02/2012 à 18H19

Tout à fait du même avis que mon prédécesseur Subversion ( lisez sa critique donc) mais beaucoup moins indulgent , j'ajouterai juste ma pierre à l'édifice: la majorité des morceaux " ratés, poussifs" le doivent à cette espèce de volonté de la part de Biohazard de nous servir une soupe métal assez balourde avec des refrains désastreux. Les chants à deux voix sont la plupart du temps ultra kitchissimes !" you were wrong" est le meilleur exemple de ce ratage absolu. "Decay" résonne presque quant à lui comme un vieux track heavy des années 80. La grosse faiblesse de l'album réside donc dans les chants.
Mais en effet les meilleurs titres sont ceux cités en dessous. Et c'est justement parce qu'ils sont dans le plus pur esprit Biohazard pur jus,mosh- part,style old school à souhait,truffés de break lourds,une puissance de feu énorme et des voix slamées comme à l'ancienne.Les nostalgiques devraient s'y retrouver.(Concernant le titre "Reborn",je suis plus réservé que Subversion le refrain est limite bancal et le titre un peu long pour le coup.) Rien que pour ces titres , l'album vaut le détour.
Pour conclure je ferai juste ce constat: Depuis Uncivilization , le groupe tente d'expérimenter ou de capter l'air du temps à chacun de ces albums. Des fois c'est pertinent, d'autres fois c'est vraiment à côté de la plaque. On a donc là un album assez raté.

Subversion 15 / 20 Le 28/01/2012 à 13H07

Perso j'ai du mal à comprendre ce mépris de la part des fans de la première heure.
Cet album n'est pas si mauvais, loin de la, je le trouve plutôt bon même.Alors certes , il y'a également "à boire et à manger " sur cet galette: des morceaux "ratés" comme "you were wrong" et "killing me" ou "Decay" qui sont assez indigestes ...mais on a également des tentatives, des expérimentations intéressantes et plutôt réussies comme ce dernier titre ,instrumental, "Seasons in th sky", titre à la fois groovy et atmosphérique pour finir l'album en douceur...Mais ce qui reste en fait le plus important à retenir, c'est la capacité intacte qu'à Biohazard a encore proposer des titres "Bulldozers": "vengeance is mine";"Reborn";"Come alive"; "Skullcrusher";"Never give in" et le meilleur titre de l'album en mon sens: "Countdown doom" qui s'annonce comme un titre capable d'envoyer les plus chétifs aux urgences lorsqu'il est joué en Live!!!
Après, comme d'habitude chacun aura son avis et surtout ses propres attentes vis à vis de cette opus. Ce que je trouve dommage ,c est que certains s'attendent à une "redite" d'un "Urban Discipline" ou d'un "State of the world adress" qui en mon sens ne serait pas intéressant.Pourquoi? Tout simplement car ils correspondent à une époque donnée, les années 90, ou la manière de concevoir un album et surtout de le produire, étaient différentes de ce qu'il se passe à l'heure actuelle.

Telmo 8 / 20 Le 25/01/2012 à 00H15

Pour le premier album après la réunification du quator d'origine, on s'attendait quand même à quelque chose de mieux. Dans la veine d'un Urban Discipline ou d'un State of the World Address où les quatres gus de Biohazard crachait leur haine. Pourtant au début de l'album, juste ayant écouté l'intro et Vengeance Is Mine on se dit " génial, cet album va tuer. Mais dès la seconde chanson, on change d'avis direct. Du chant clair, une espèce de pop mélangé avec du pseudo hardcore, mais ou sont donc passé les couilles testostéronés des membres du groupes ?? Mystère. On a l'impression d'écouter du HxC commercial qui pourrait passer à Franprix. Son propre, sans âme ( on est loin des enregistrements à la Brooklyn style ), on se demande au bout de la 4ième chanson si on ne sait pas trompé d'album. Pour moi, cet album est une insulte au fan, et je ne dois pas être le seul de cet avis.
Seul Vengeance Is Mine, Reborn et Skullcrusher sortent du lot et nous rappellent nos bons souvenirs lorsque l'on moshait dans notre chambre ou en concert.
D'ailleurs je comprend que Evan Seinfeld est quitté le groupe, c'est peut mieux pour lui. Car un album de Hardcore sans couille, ça fait quand même mal.
En résumé, je dirais que cet album m'a laissé une grosse demi-molle. Après avoir été fan depuis plus de 10 ans, je commence à me poser des question sur ma suivie du groupe.