logo Bhopal

Biographie

Bhopal

Pira - chant
Koro - basse
Logo - batterie
Nikkio - guitare
Bisa - guitare

Bhopal voit le jour en 2004 à Alessandria par cinq activistes punk de la ville, échappés de Jilted, Insult, Eyeless, Execucao...Deux ans plus tard, Paz quitte le groupe, remplacé par Gianoz, batteur d'Insult durant douze années. Après quelques shows, Bhopal enregistre sa première démo, Where Morality Fails. Durant l'automne 2007, Gianoz jette l'éponge mais le quintet recrute un ancien de Mortuary, Nicola.

Chronique

15.5 / 20
0 commentaire
logo album du moment

Age of Darkness ( 2010 )

Pour notre génération Bhopal, comme Hiroshima pour les anciens, reste un nom à jamais marqué en lettre de sang et une forte odeur de mort qui persistera pendant un long moment encore. Il est probable qu'avant 1984, c'était une ville luxuriante avec ses temples hindous, ses vaches sacrées et ses intouchables avant de devenir la décharge chimique d'Union Carbide. Aujourd'hui elle est la principale source d'inspiration d'un quintet crust du nord de l'Italie. Un patronyme catastrophiste, un artwork barbare, Bhopal a tout de la machine de guerre. Et quoi de plus explicite que Age of Darkness pour décrire une ère ponctuée par des désastres en tout genre, prélude à un âge de Ragnarok plus que jamais imminent ?
 
Pendant européen de Hellshock, Bhopal arrive bien après la bataille pour ramasser les débris calcinés. Mais le voyage ne se fera pas à vide. Les italiens ont souffert pour sortir cet album et le résultat est à la hauteur des attentes, bien dans la lignée d'un crust originel dont le revival ne cesse de nous surprendre depuis quelques mois avec Minuala, les confirmations d'Unkind et de Morne. Une production des plus propres pour un rendu redoutable, le quintet ne  mise pas uniquement sur sa puissance de frappe puisque l'effort est quand même mis sur des compositions assez léchées, à la tournure mélodique assez évocatrice d'une période tourmentée, où le désespoir a tendance à devenir la norme ("Hatred", "Age of Darkness", "Extinction"). Bhopal parvient à trouver un certain équilibre, faisant tout pour repousser les démons de la facilité, parfois avec difficulté ("Doomed to consume"), en se laissant volontiers hanter par l'ombre du Celtic Frost de Morbid Tales, voire même du death metal crasseux de Pestilence dans ses longues descentes scandées par un marteau pilon à la fréquence soutenue ("Deadweight"). Les italiens parviennent surtout à nous offrir un album homogène, puissant et inspiré, que ne viendra même pas bousculer la légère différence de mastering des trois titres de la démo Where Morality Fails présents en fin de sillon. La guerre a déjà commencé et Bhopal compte les morts.

Tracklist : 1. Bike Punk Apocalypse*, 2. Bhopal, 3. Hatred*, 4. Age of Darkness, 5. Doomed to Consume, 6. Deadweight, 7. Extinction*, 8. Opposition, 9. Where Morality Fails, 010. Loser Generation*

A écouter : Hatred, Age of Darkness, Deadweight
Bhopal

Style : Crust/D-Beat
Tags :
Origine : Italie
Myspace :
Amateurs : 1 amateur Facebook :