Titre : The Parallax II : Future Sequence Année : 2012
Nombre de titres : 12

Tracklist
01. Goodbye to Everything
02. Astral Body
03. Lay Your Ghosts to Rest
04. Autumn
05. Extremophile Elite
06. Parallax
07. The Black Box
08. Telos
09. Bloom
10. Melting City
11. Silent Flight Parliament
12. Goodbye to Everything Reprise
Acheter : logo amazon
Label : Metal Blade Records
Collection : 7 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.81/20 (13 avis dont 10 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Parallax II : Future Sequence aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Play To Die 18 / 20 Le 30/10/2013 à 02H44

Qui aurait pu penser qu'ils feraient mieux que Colors? Et ils ont réussi! L'intro de Astral Body est orgasmique, Bloom est magnifique en basculant entre métal et rock-surf. Il y a tout de même 5 morceaux de 10 minutes ou plus, et quand on connait les multitudes de riffs que BTBAM peut placer pendant ce temps, on s'imagine facilement la créativité des membres et la technicité du cd. Mais eux ils s'en foutent, ils sont capables de le jouer live d'une traite (tout comme Colors)! En espérant qu'ils viennent le faire par chez nous...
Encore un album progressif excellent à leur compte et très varié (de la musique de cirque au milieu d'un morceau de death métal quand même) mais tout s'imbrique l'un dans l'autre sans problème (ils seraient capable de mettre de l'electro qu'ils seraient encore crédibles et logiques).
Vivement le prochain!

burning frost 12 / 20 Le 22/05/2013 à 15H50

BTBAM a su évoluer mais n'a pas su se renouvelé.

Délaissant les contrées deathcore et très agressive des premiers albums, le groupe se dirige vers un côté rock progressif initié sur leur EP précédent.

Malheureusement, le groupe en prenant ce chemin échoue là où il avait toujours réussi: composer de longues plages élégantes, techniques et variées.

Ici on applique les même recettes des albums précédents mais de manière caricaturale ou sans volonté de faire de bonne chansons.

Quelques morceaux rattrapent le tout ("Lay Your Ghosts To Rest") mais cet album reste une déception que je n'ai toujours pas su digérer.

metgopsypeth123 18 / 20 Le 26/01/2013 à 13H49

Inspiré, violent, émouvant, barge le tout d'une cohérence implacable, bref du grand BTBAM. A chaque fois les gars se réinventent et à chaque fois c'est réussi , à ce niveau là je dis bravo!

slaughtear 18 / 20 Le 13/01/2013 à 23H53

Après une magnifique intro digne des plus grandes oeuvres du metal progressif, BTBAM nous entraîne dans son petit monde fou, entre passages violents ultra techniques, interludes folle (le passage "musique de cirque" dans Extremophile Elite, taré !!!) et morceaux aériens et glaçants (le milieu de Telos). Même si je n'ai jamais été un grand fan de leur style, il faut reconnaître que c'est un coup de maitre. Le chant ne m'a pas trop dérangé pour ma part, il est même magnifique sur les passages "clean". A écouter pour se changer les idées, car BTBAM, c'est du lavage de cerveau !

Sugarbread 14 / 20 Le 28/12/2012 à 19H06

Encore un groupe que j'adorerais si il se décidait à se mettre à l'instrumental... Le chant est vraiment de très mauvais goût... Les beuglement, ça peut encore passer si c'est vraiment bien fait, mais dans le cas présent c'est monotone à crever ... Fort dommageable car niveau instruments ça démonte comme il faut ! Je me demande bien comment on peut arriver à se dire un jour "Et si sur nos Instrus super subtils on collait un chant grossier histoire de tout pourrir".

JcKmAr 19 / 20 Le 15/12/2012 à 15H15

Je commence à rédiger cette critique alors que j'ai même pas du atteindre une vingtaine d'écoute mais j'ai pas besoin de plus, étant initié à leur musique et surtout en étant jamais aussi sur de moi. Cette album est ultime, ils sont devenus les dieux du Metal progressif. Dream Theater peut se rhabiller avec leurs récentes sorties mais ils ont leur carrière pour eux. BTBAM a réellement franchi un cap avec cet album.

On va se rafraîchir un peu la mémoire. En 2007 sort le bijou incontestable Colors, formidable grandiloquente pièce de maîtrise, de créativité et de talent. Suit un The Great Misdirect génial certes mais pas au niveau de Colors. La sortie de l'EP en 2011 The Parallax : Hypersleep Dialogues est l'album charnière, le groupe a franchi une limite en terme de créativité, plus aucune frontières...
Je me suis bien gardé d'écouter les divers making-of/teasers/titres qui sont sortis par le groupe pour éviter le gros spoil. Mais avec la sortie du clip illustrant Astral Body, j'ai pas pu me retenir et ce fut bien évidemment énorme (quel intro de ouf !)

Album pré-commandé depuis un bout de temps avec le T-shirt de gros fanboy, je savais que j'avais bien fait. C'est bien le meilleur album de 2012 et de loin.

Comme je le disais, le groupe est allé encore plus loin. Encore plus de riffs à tiroir qui change de tempo et de structures à peu près tout le temps. Encore plus d'imagination puisque le groupe a très certainement composé leurs meilleures pièces. Petit exemple avec Telos où le groupe arrive à enchaîner une petite interlude pink floydienne avec quelques petites notes du maître Waggoner (3"20), une explosion bien théatrâle avec une putain de basse vrombissante (5"30), et là bim, j'ai l'impression de me retrouver sur le dernier Dying Fetus (7"20) et juste après sur le dernier bijou de Trepalium. Tout en restant prenant et incroyablement cohérent.

En parlant de cohérence, c'est vraiment incroyable ! Le groupe a réuni énormément d'influences et de genres mais l'ensemble sonne naturel et authentique. Ils ont toujours cet touche cartoon avec Lay Your Ghost to Rest ou encore la oufissime Bloom. D'ailleurs, le concept est dans la continuité du dernier EP (avec une énorme référence à Specular Reflection sur Extremophile Elite : "Walking into a certain state of..."), toujours aussi spacey. On peut aussi parler de la pochette qui (avec une certaine imagination) rappelle les belles heures de BSG. Quelques uns d'entre eux doivent être fan de SF.

Enchaînons donc sur les membres du groupe, on sent bien que les différents membres du groupe s'entendent à merveille, chacun est à son meilleur niveau. Waggoner distille ses meilleurs solos et Waring (le spécialiste du Metal extrême du groupe) balance encore des putains de crushing riffs, Rodgers continue sa lancée initiée avec Colors avec un niveau exemplaire et Richardson est bien une beast de la batterie. Mais je lève bien mon chapeau à Dan Briggs le bassiste, qui nous rends une copie absolument géniale (Melting City, Bloom, Silent Flight Parliament). Son side-project Trioscapes doit y être pour quelque chose.

Le groupe a l'habitude de nous pondre son petit chef d'oeuvre de plus de 10 minutes à chaque fin d'album, on a donc droit sur celui-là à Silent Flight Parliament. Que dire, ben ça surpasse White Walls, Swim To The Moon et The Need For Repetition haut la main.

En résumé, le groupe fait très fort avec cet album qui va vite devenir intemporel tant la créativité et le talent dégouline de cet album. Je ne vois pas quel groupe pourrait surpasser cette pépite (Wintersun j'ai ton album seras-tu à la hauteur de mes attentes)

“Jet propulsion disengage
Dancing towards our future
A future of nothing
A future towards nothing
Goodbye to everything”

Between The Buried And Me - Silent Flight Parliament

psykofran 19 / 20 Le 05/12/2012 à 16H41

Un de mes albums préférés de l'année, c'est toujours une expérience d'écouter BTBAM mais ce groupe a son style bien à lui, efficace, technique, complexe, déjanté, comprenant de savoureux mélanges de styles musicaux. Un magnifique album, je recommande.

kinito44 18.5 / 20 Le 24/11/2012 à 13H25

Comme à son habitude, BTBAM nous pond un énorme opus : complexe et recherché mais sans jamais trop en faire, alternant habilement séquences acoustiques et passages bien rentre dedans, le tout dans un joyeux mélange d'influences et de styles musicaux qui étrangement sonne toujours juste.
Encore une grosse claque à écouter et réécouter !

yakab 17 / 20 Le 22/11/2012 à 22H22

Album "stratosphérique". J'attends la chronique avec beaucoup d'impatience !

rasectional 20 / 20 Le 27/09/2012 à 17H13

C'est un putain de bon album le meilleur de BTBAM complètement déjanté! Ils sont très très fort, il faut absolument se le procurer !