Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Pochette The Cabinet of Numinous Song

logo Behind Enemy Lines

Biographie

Behind Enemy Lines

Bill Chamberlain - guitare, chant
Mary Bielich - basse, chant
Dave Trenga - chant
Matt Garabedian - batterie, chant
Matt Tuite - guitare, chant

Fondé à Pittsburgh en 2000, Behind Enemy Lines est le produit de la scission de Aus Rotten dans lequel évoluaient Dave Trenga et Matt Garabedian. Matt Sachs (ex-Devastation) et Bill Chamberlain (ex-The React / The Pist) complètent le line up. Tirant leur inspiration de groupes crust cultissimes tels que Amebix, Crass ou Discharge, le groupe travaille d'arrache-pied à l'écriture de son premier album, Know Your Enemy, qui voit le jour chez Tribal War Records en 2002.
Peu après sa sortie, Behind Enemy Lines perd son bassiste Sachs mais trouve une remplaçante de choix avec Mary Bielich, ancienne du vénérable combo doom Penance. Dans la foulée, Trenga et Garabedian intègrent Matt Tuite, guitariste du même groupe.
Sous cette formation, Behind Enemy Lines enregistre The Global Cannibal en 2003, au début de l'invasion de l'Irak.
Il faut attendre 2007 pour que le troisième opus du groupe, One Nation Under the Iron Fist of God, voit le jour chez Profane Existence.

Chronique

15 / 20
2 commentaires (11.5/20).

One Nation Under the Iron Fist of God ( 2007 )

Quatre années se sont écoulées depuis la dernière apparition sur vinyl de Behind Enemy Lines, à tel point que l'on se demandait vraiment si le groupe de Pittsburgh allait passer le cap du second album. One Nation Under the Iron Fist of God arrive donc à point nommé pour nous rassurer, du moins sur son état de santé.

Car pour le reste, il convient d'avouer que les premières écoutes de cette dernière fournée laissent quelque peu dans l'expectative. Certes, à l'instar de Hellshock ou Stormcrow, Behind Enemy Lines impressionne toujours autant avec son punk fortement matiné de métal et surtout de l'influence de Slayer vraiment flagrante sur certains riffs et mélodies ("Shoot the Looters", "Faceless"). Pourtant, l'exécution générale paraît plutôt poussive, un rien convenue, manquant de la réactivité et du liant dont le groupe avait fait preuve sur les exercices précédents, notamment Know Your Enemy à ce jour la meilleure production du gang de Pittsburgh.
Fort heureusement, cette impression s'apparente davantage à un simple retard à l'allumage car, peu à peu, Behind Enemy Lines retrouve ses bases. Son style épilleptique allié à sa puissance de croiseur - la basse de Mary Bielich est tout bonnement ahurissante - remet assez rapidement les pendules à l'heure, nous imposant une rythmique détonnante, bien que pachydermique, aux effets dévastateurs symbolisés par les brulôts "Retribution", "Gluttons of Privilege" et surtout le terrible "Gutter Religion" à la mélodie introductive désespérée, qui rachètent de fort belle manière la justesse de certaines compositions ("Environmental Eclipse", "Feeding Frenzy"). 

Que ce soit avec Aus-Rotten et maintenant avec Behind Enemy Lines, le combat politique et social a toujours constitué un cheval de bataille pour Dave Trenga. Certes, beaucoup trouveront la démarche un peu rengaine - voire d'un autre âge - mais dissocier la musique de ses convictions apparaît tout simplement inconcevable pour la formation de Pittsburgh, à plus forte raison lorsque à la tête de l'Etat se trouve un client comme G.W. Bush. Ainsi rien que dans le titre et la cover, Behind Enemy Lines annonce clairement la couleur dénonçant, de manière corrosive et sans détour, l'impact toujours croissant de la Religion sur la société US ("America has been conquered by a fundamentalist crusade That holds god above our heads to keep the masses afraid"), fustigeant l'invasion de l'Irak et ses conséquences désastreuses tout en pointant du doigt les insuffisances gouvernementales lors de la gestion de la crise de l'ouragan Katrina ("Flooded").

Bref, même si One Nation Under the Iron Fist Of God peut apparaître un poil en retrait de ses productions antérieures, elle a le mérite de nous ramener un des groupes les plus puissants et inspirés de la scène crust US. Profitons-en.

Télécharger : "Retribution"

A écouter : Retribution, Gutter Religion, Gluttons of Privilege