logo Battle of Disarm

Biographie

Battle of Disarm

Ryuji Asada - chant
Aachi - basse
Papa - batterie
Yuzi - guitare

Battle Of Disarm est un crustpunk band d'Isigawa, formé en 1989 en réaction contre le traitement réservé aux animaux et la vivisection en particulier, ainsi que la fuite en avant de la technologie au Japon.
La discographie du groupe comprend une multitude de splits et de eps disponibles via le label d'Asada, D.I.Y Records. A noter que, fidèle à l'esprit D.I.Y., aucun de ces produits n'est sorti en cd.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (16/20).

In The War 7" ( 1994 )

Battle of Disarm, c’est l’histoire d’un groupe sans concession. Depuis ses débuts il y a dix-huit ans, le groupe, parmi les pionniers de la scène Crust japonaise, reste connu pour son engagement sans faille contre toute forme de cruauté envers les animaux et son aversion pour les armes nucléaires et la technologie.

Ici pas de pose, pas de belles paroles : c’est crade, c’est extrême, ça envoie le bois sans discontinuer, et surtout ça va à l’essentiel. Tout est explicite, on sait exactement où on met les pieds, que ce soit par le nom de l’album, les titres des pistes ("In the War", "Lost", "For Animals", "Bloody Humans") ou tout simplement le patronyme de la formation. Musicalement, pas de surprise non plus, le groupe reste fidèle à son Crust / Punk Hardcore véloce teinté de Noise qui évoque immanquablement Amebix, et qui cristallise toute la gnak d’une bande de gars ultra engagés qui n’abandonneront jamais. La prod’ est dégueu, le son est brouillon, les pistes sont pour ainsi dire identiques les unes par rapport aux autres, mais le tout est si fascinant qu’il en devient impossible de passer à côté.

In the War, c’est le récit d’une explosion de rage contre ce monde merdique dirigé par les humains, cette race honnie qui erre sans but ("Lost") et ne connaît que la violence ("In the War"), se sentant puissante à infliger les pires horreurs à ceux qu’elle considère comme inférieurs ("For Animals") et qui, pour cela, ne mérite que l’annihilation ("Bloody Humans"). Ce disque, qui n’atteint pas les dix minutes, est un frisson, un battement de paupière, une microseconde intense durant laquelle tout est dit, straight in da face, le poing en l’air et la rage au ventre. Durant ce laps de temps si court, le groupe va au bout de lui-même, au-delà de la haine la plus noire, jusqu’à se consumer en une gerbe d’étincelles qui ont un goût de souffre et de larmes.

Battle of Disarm entre avec ce disque au panthéon des plus grands groupes de Crust du Japon, voire du genre dans sa globalité. In the War est un bubon purulent suintant la haine et l’extrême violence qui donne une leçon d’intensité à bon nombre. Aujourd’hui encore, le groupe fait figure d’exemple en continuant son combat avec la même fermeté, jusqu’au bout.

A écouter : Tout