Biographie

Battle Of Britain Memorial

Battle of Britain Memorial se forme en avril 2009 par l’envie commune de trois potes (Paul aux guitares, Ludo au chant et Vincent à la batterie) de faire juste de la musique ensemble. Quelques compositions émergent rapidement mais ce n’est qu’à l’arrivée de Rémi (basse) en octobre 2009 que le groupe trouve son identité. Mené par des influences communes, allant du post-rock (Mogwai, Explosions in the Sky…) au screamo (Envy, Impure Wilhelmina…) en passant par le post-hardcore (Neurosis, Cult of Luna. …), le groupe met rapidement en place un set live et participe au tremplin de l’Assaut Musical, qu’il remporte en mai 2010. BOBM réalise alors une dizaine de dates dans la région Toulousaine en 2010, aux côtés de groupes tels que Time To Burn, Sélénites, When Icarus Falls ou encore Robot Orchestra. Un premier album est enregistré en été 2010 par Jérémie Mazan (guitariste de Nephalokia) et sort le 6 mai 2011, le soir de leur retour sur les planches à Toulouse aux côtés de NephalokiaThe Aftermath of Your Bright Beings est un concept-album réunissant les premières compositions du groupe, de nouveaux morceaux étant d’ores et déjà en chantier.

Chronique

14.5 / 20
3 commentaires (17.5/20).
logo amazon

The Aftermath of Your Bright Beings ( 2011 )

Derrière ce packaging léché, les coups tombent. Battle Of Britain Memorial est ce mélange de Post et de Screamo, cet effondrement des épaules face à la douleur. Le combo le dit lui même, le hurle avec passion, le scande jusqu'à épuisement : Nous chutons au beau milieu d'un paysage que nous avons détruit.
A l'instar de Sed Non Satiata ou Errata, Battle Of Britain Memorial mise sur une mouvance Post, mêlée à des passages plus Screamo, alternant ces 2 jeux au gré du frontman qui éructe ses lyrics lorsqu'il ne dévoile pas sa fragilité ("Those Who Hide Their Plight"). C'est d'ailleurs dans ces ambiances que réside la grande force de Battle Of Britain Memorial, lorsque la voix éraillée grimpe soudainement en puissance ("Midnight Blues") et que, à la manière de Le Pré ou Je Suis Mort, l'âme se dévoile à nu. "We were alone in silence, concealed the curse by sound" comme le hurle Battle Of Britain Memorial, sans jamais baisser sa garde pour dévoiler une quelconque faiblesse.
Même si la longueur de cet EP (36 minutes pour 6 titres) peut laisser supposer la présence de longueurs, surtout dans un registre aussi délicat, il n'en est rien. Battle Of Britain Memorial sait les utiliser, à coup de samples ("Midnight Blues"), de fredonnements ("The Fall") tout en restant en terrain connu. A défaut de se rapprocher des groupes précédemment nommés, c'est dans le timbre de son chanteur que toute la différence se joue : à bout de souffle, bien plus éreinté que chez Le Pré ou Je Suis Mort.  
The Aftermath Of Your Bright Beings est un putain d'album. De ceux qui montrent toute les possibilités d'un groupe, qui laissent espérer une suite du même acabit, aussi intense, avec cette douleur sourde qui résonne encore et encore car même une fois le disque arrêté, les tympans ne cessent de vibrer.

A écouter : The Fall - Those Who Hide Their Plight
Battle Of Britain Memorial

Style : Post / Screamo
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : battleofbritainmemorial.com
Amateurs : 12 amateurs Facebook :