Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

Biographie

Fondé par Tom Morello (guitariste de Rage Against The Machine puis Audioslave) et Serj Tankian (System Of A Down), ce projet visant à rassembler des fonds par une série de concerts et de disques, a une visée avant tout politique et sociale.

 

Le site qui lui est consacré explique ainsi le projet : « Axis of Justice est une organisation à but non lucratif (…). Son but est de rassembler des musiciens, des amoureux de musique et des organisations politiques de terrain pour lutter ensemble pour la justice sociale. Nous visons à construire un pont entre les fans de musique tout autour du monde et des organisations politiques de proximité pour s’organiser concrètement autour des problèmes de la paix, des droits de l’homme, et de la justice économique. »

Chronique

15 / 20
3 commentaires (17.33/20).
logo amazon

Axis of Justice, vol. 1 ( 2004 )

Nombreux groupes développent un discours politique contestataire. Dans le rock américain, il y eut notamment Rage Against The Machine, dont System Of A Down a repris le flambeau. En créant ce projet, Tom Morello et Serj Tankian (respectivement guitarite et chanteur de ces groupes) donnent une prolongation concrète et active à leur engagement social et politique. Engagement contre la politique américaine, extérieure (l’appellation « Axis of Justice » répond à celles de Bush : « Axis of Terror », « Axis of Evil »), mais aussi intérieure.

Avec ce disque, qui semble être le premier d’une série (puisque son titre précise « vol. 1 »), la visée est avant tout militante. La cohérence ne réside donc pas vraiment dans la musique, puisqu’on trouve aussi bien du rap, du folk, du heavy funk rock, du spoken words. Cependant, les amateurs de musique y trouveront leur compte. D’autant que l’affiche est particulièrement alléchante, réunissant Chris Cornell (Soundgarden, Audioslave), M.J. Keenan (Tool, A Perfect Circle), Wayne Kramer (MC5), Jurassic 5, The Coup, Flea (Red Hot Chili Peppers), plusieurs membres de System Of A Down et Rage Against The Machine, pour les plus connus.
 

Parmi les meilleurs morceaux, il faut absolument signaler les deux morceaux de Serj Tankian au piano, qui se font suite et se complètent : Piano Improvisation et Charades, le deuxième ayant été co-écrit avec son partenaire Daron Malakian (SOAD). Les morceaux folk de The Nightwatchman sont empreints d’une verve qui fait plaisir à entendre et rappelle l’esprit des folkeux protest-rockers des années 60 et au-delà. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si les deux fondateurs du projet évoquent la filiation avec des Leadbelly, Pete Seeger et Woody Guthrie.

C’est sans surprise que l’on retrouve plusieurs reprises : Where The Streets Have No Name (U2), (What’s So Funny ‘bout) Peace, Love and Understanding (Nick Lowe) — morceau que l’on retrouve également sur le dernier A Perfect Circle —, Alice In My Fantasies (George Clinton), Chimes of Freedom (Bob Dylan) et, l'incontournable Get Up, Stand Up (Bob Marley). Une chanson dont les paroles pourraient faire office de slogan : « Levez-vous pour défendre vos droits. Ne renoncez pas à la lutte » (« Stand up for your rights. Don't give up the fight. »).

La démarche est noble : soutenir financièrement des organisations d'utilité publique et informer en divertissant. Et les quelques séquences (qu’on peut voir sur le DVD et entendre sur le CD) de spoken words peuvent rappeler une démarche artistique très ancienne, que l'on retrouve sous plusieurs avatars, à tous les âges de l'histoire : poètes grecs itinérants, bardes celtes, troubadours et trouvères au Moyen-Âge, qui chroniquaient et chantaient les misères de leur temps. 
 

Le DVD est la prolongation du CD. Les anglophones surtout apprécieront le DVD, qui pourront comprendre les paroles et les passages parlés. Car on y trouve de brillants spoken words (Knowledge, dont un slam accompagné au piano par Serj Tankian ; ainsi que Wayne Kramer accompagné par Flea et John Dolmayan), sur les thèmes de la guerre et du génocide arménien. On y trouve aussi un bon folk-singer (The Nightwatchman), un sketch de l’hôte, Ahmed Ahmed,  et quatre des reprises mentionnées plus haut.

A signaler, dans les bonus : une interview avec Michael Moore, qui avait réalisé le clip de Boom, pour System Of A Down.


Un peu plus :
Site officiel d'Axis of Justice.
Lire aussi, sur System Of A Down et le projet Axis of Justice, cet article en anglais issu du m

A écouter : Piano Improvisation/Charades, les chansons de The Nightwatchman et les spoken words
Axis of Justice

Style : Collectif
Tags :
Origine : USA
Site Officiel : axisofjustice.org
Site Officiel : serjicalstrike.com
Amateurs : 24 amateurs Facebook :