Titre : Leveler Année : 2011
Acheter : logo amazon
Collection : 8 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 14.63/20 (8 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Leveler aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

burning frost 13 / 20 Le 06/10/2012 à 17H55

Comme en dessous: album dans la continuité de ce que le groupe sait faire de mieux. Sans gros point faible, les connaisseurs ne vont cependant pas trouver de points forts.

xXcold bloodXx 666 15 / 20 Le 30/11/2011 à 16H13

J'ai découvert ce groupe avec "constellations" et j'avoue que sa défouraille sévére tout en ayant des grosses phase de délire totale.
Le niveau technique du groupe est assez costaud.

JcKmAr 17 / 20 Le 18/08/2011 à 13H04

Suite logique de Constellations tout simplement. Le groupe a apporté quelques évolutions à leur son (Internal Cannon, Carpe Diem) pour éviter qu'on se fasse chier.
Je suis fan depuis Messengers, donc je suis super satisfait de l'album. Après, les personnes qui veulent voir du neuf peuvent passer leur chemin, c'est pas avec cet album qu'ABR renouvelle le genre

Pentacle 15 / 20 Le 17/07/2011 à 22H24

August Burns Red comme le groupe toujours au top des groupes de Metalcore actuels. Certes Leveler est dans la suite de Constellations, mais pour un genre aussi rigide c'est finalement peu surprenant. Pas de quoi bouder son plaisir sur ce petit dernier : des titres toujours très efficaces, des compos techniques / complexes qui font qu'on n'assimile pas l'album en deux écoutes, une blinde de mélodies dans tous les sens, des moshparts qui tuent, bref du (très) bon August Burns Red. A part deux ou trois qui sortent du lot comme les excellents riffs de Cuttig The Ties ou Pangea, les refrains de Salt & Light, l'ensemble est très (trop?) homogène. C'est peut-être la son seul défaut, d'autres passages plus marquants auraient été souhaitable.

Sephi 15.5 / 20 Le 20/06/2011 à 15H21

August Burns Red font du August Burns Red, la sauce opère toujours, mais seulement quelques titres sortent du lot. Face à un « Constellation volume 2 », on se laisse porter par les riffs bien structuré, les mélodies sympathiques, la partie vocale toujours aussi efficace. Malheureusement, rien de bien neuf excepté quelques passages originaux.
En clair, j’ai aimé, sans pour autant prendre une grosse claque dans la figure comme cela a été pour Constellations.