logo Arjen Lucassen

Biographie

Arjen Lucassen

Arjen Anthony Lucassen est né le 3 avril 1960 aux Pays-Bas. Il commence sa carrière comme guitariste dans Bodine au début des années 80, puis intègre Vengeance en 1984. Désirant emmener ce groupe vers des terrains plus progressifs, il finit par se résigner à sortir Pools Of Sorrow, Waves Of Joy en solo (en 1993) pour assouvir cette envie de complexité musicale. L’album n’aura pas de succès.

En 1995, il sort l’album Ayreon : The Final Experiment, sans aucun nom d’artiste. Plus tard, Ayreon (qui est dans ce disque le nom d’un personnage) deviendra le nom de la formation. Arjen A. Lucassen s’occupe de presque tous les instruments dans ce projet très progressif et mélodique. Le succès sera relatif mais suffisant pour que le projet continue (cette fois vraiment sous le nom Ayreon) avec Actual Fantasy (1996), puis un double album, Into The Electric Castle (1998), qui cette fois sera acclamé par la critique. Arjen A. Lucassen est désormais reconnu pour ses Rock-Operas, ses albums-concepts tournés vers la SF, et sa musique mariant Prog et Folk.
C’est vers cette période qu’il commence à créer de la musique avec différents projets. En 1996 il publie un nouvel album solo, Strange Hobby, constitué uniquement de reprises de Rock classique des années 60. En 2001, il sort un album de remixes en version ambiant de titres d’Ayreon (sous le judicieux nom d’Ambeon), puis l’année d’après il créé le groupe Star One avec lequel il peut tourner, contrairement à Ayreon où il est quasiment le seul instrumentiste et invite de très nombreux vocalistes. En parallèle, de nouveaux albums d’Ayreon voient le jour. Après la sortie de The Human Equation en 2004, Lucassen fonde le groupe Stream Of Passion pour pouvoir à nouveau collaborer, plus durablement, avec la chanteuse Marcela Bovio. Au sein du groupe se trouve aussi la guitariste Lori Linstruth, qui deviendra plus tard la compagne de Lucassen, sa manager, et que l’on retrouvera plus tard comme guitariste et parolière dans un prochain projet : Guilt Machine.

En 2008, l’album 01011001 termine un grand arc narratif qui relie tous les albums d’Ayreon. Le musicien annonce que le projet s’arrête temporairement et se concentre d’abord sur Guilt Machine, avec qui il sort On This Perfect Day en 2009. L’année suivante, un deuxième album de Star One voit le jour, huit ans après le premier. 2012 sera l’année des remasters des premiers albums d’Ayreon et de la parution de son nouvel album solo Lost In The New Real, 18 ans après Pools Of Sorrow, Waves Of Joy.

Fin 2013, c’est le retour d’Ayreon avec The Theory Of Everything. L’année suivante, un nouveau side-project est créé avec Anneke van Giersbergen, du nom de The Gentle Storm. Le duo publie un double-album original, comprenant les mêmes titres sur chacun des deux disques, en version Folk sur l’un et en version Metal sur l’autre.

A partir de 2016, plusieurs projets de concerts d’Ayreon sont mis en place. Le premier sera The Theater Equation, une représentation qui consiste à jouer l’intégralité de The Human Equation avec un véritable décor de théâtre et un certain degré de jeu d’acteur de la part des vocalistes (dont beaucoup sont ceux chantant sur l’album studio). Arjen Lucassen n’y participe lui-même pas, préférant composer et enregistrer plutôt que les représentations live, mais il supervise le spectacle. Après la sortie de The Source (toujours avec son projet principal Ayreon) en 2017, c’est le projet live Ayreon Universe qui se lance. Contrairement à The Theater Equation, ce n’est pas un album en particulier mais une sorte de best-of qui est joué. Seize vocalistes et onze instrumentistes y participent, neuf mille fans sont présents et l’événement est filmé par 30 caméras pour aboutir au DVD Ayreon Universe – Best Of Ayreon Live. Un nouveau concert d’Ayreon a lieu lors de l’édition 2018 du festival Graspop. Un nouveau concert devrait avoir lieu en 2019 pour les 20 ans de Into The Electric Castle.