Albums du moment
Pochette We Already Lost The World
Pochette Desolation
Pochette Queen Of Time Pochette Geometria
Chroniques
Pochette Stranger Fruit
Pochette Until Dawn
Pochette Vile Luxury
Pochette And Justice For None
Pochette Lotta Sea Lice (avec Kurt Vile) Pochette In My Blood

logo Arctic Monkeys

Biographie

Arctic Monkeys

Arctic Monkeys, c'est quatre petits gars d'à peine vingt ans en moyenne qui sont la sensation anglo-saxone du moment. 

L'histoire commence quand Turner et Cook, amis d'un lycée de High Green (dans la banlieue de Sheffield) demandent tout les deux une guitare à Noël. Les deux garçons n'ont aucune expérience musicale, mais décident de monter un groupe avec Nicholson et Helders en 2003. Ce faisant, ils s'évertuent à apprendre par coeur les tubes des Whites Stripes et autres The Vines en guise d'entraînement.
En juin 2003, le groupe fait son premier concert à Sheffield, et, à force d'efforts et de démos diffusées sur le net, ils se font remarquer par Domino Records, et signent au printemps 2004. La presse britannique ainsi que Radio 1 ne tarrissent pas d'éloges sur ces nouveaux "Libertines", et leur apparition aux Leeds et Reading Festival en Août 2005 confirment leur popularité grandissante.
En mai 2005, le groupe sort son premier EP, Five Minutes with Arctic Monkeys, limité à 1500 exemplaires, mais aussi disponible en download sur iTunes. Octobre 2005 voit les prémisses d'une future carrière ahurissante : le groupe remplit l'Astoria de Londres, et aura ainsi 2000 personnes chantant à tue-tête absolument toutes leurs chansons, alors qu'ils n'ont qu'un EP de 5 chansons et un single en poche.
Enfin, c'est en janvier 2006 que sort leur premier opus, Whatever People Say I Am, That's What I'm Not. Annoncé pour le 30 janvier, l'album sera finalement avancé d'une semaine, officiellement à cause de la demande pressante du public (officieusement car tous les titres étaient déjà présents sur les peer-2-peer). La popularité du groupe se confirme : 363 735 copies sont vendues en Angleterre la première semaine ! Du jamais vu, d'autant que l'album était déjà disponible depuis longtemps via les peer-2-peer. Outre une remise en question des lois sur le téléchargement illégal, les Arctic Monkeys entrent directement dans l'histoire de l'indusrie anglaise du disque (en tant que meilleurs vendeurs pour un premier disque), et comptent bien faire encore parler d'eux.

Favourite Worst Nightmare, leur second album, sort fin avril 2007, une semaine après le premier single Brianstorm, ce qui leur permet de continuer à récolter les prix un peu partout (USA, Irelande, Japon, ...) et de se hisser en première position des ventes d'album et de singles en Angleterre. Une série de concerts s'en suit, jusqu'au 3ème album Humburg. Ce disque, enregistré en 2 sessions (12 titres avec Josh Homme des Queens of the Stone Age en 2008 et 12 avec James Ford en 2009), se dévoile peu à peu lors de leur tournée précédente (Crying Lightning, Dangerous Animals ou encore Potion Approaching) jusqu'à une sortie en 2009. Les musiciens admettent avoir énormment écouté CreamNick Cave ou encore Jimi Hendrix durant les phases de compositions (ce qui se ressent sur l'ambiance des différents titres). Le single Crying Lightning sort début Juillet, suivi par d'autres jusqu'à début 2010. De la même manière, le quatuor enchaine les concerts et festivals (Reading and Leeds, Osheaga,  All Points West Music and Arts Festival) jusqu'à fin avril. 

Le combo s'attèle alors à la composition de son 4ème opus, Suck It and See, enregistré par la suite entre 2010 et 2011. Le premier single, Brick By Brick, dévoile le nouveau son des Arctic Monkeys, suivi par Don't Sit Down 'Cause I've Moved Your Chair. Il faut néanmoins attendre Juin de la même année pour pouvoir écouter Suck It and See.

Line-Up :
Alex Turner – chant / guitare / claviers (depuis 2002)
Jamie Cook – guitare / piano (depuis 2002)
Matt Helders – batterie (depuis 2002)
Nick O'Malley – basse (depuis 2006)