Titre : En L'Honneur De Jupiter Année : 2009
Nombre de titres : 12
Acheter : logo amazon
Label : At(h)ome
Collection : 18 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 15.6/20 (20 avis dont 20 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé En L'Honneur De Jupiter aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

fleo 17 / 20 Le 27/09/2016 à 14H55

Je suis le groupe depuis "University of nowhere" , j'ai acheté leur dernier album hier donc mon commentaire et ma note n'ont pas encore assez de recul.
Mais faites moi confiance je suis très rarement emballé par un album au bout de 3 écoutes (attentives!) en règle générale.
L'album montre une nouvelle face du groupe, plus technique, plus abouti, plus brutal et plus mélodieux à la fois... on ressent très bien la disparition de Benjamin (les riffs sont moins "gras", moins lourds. Julien apporte quelque chose qui redynamise notre groupe favori, on sent sa touche perso, sa folie et sa technique !
Etienne, Charlotte et Thomas sont quant à eux à la hauteur de leur talent : la batterie est hallucinante, la basse est assez présente, et Koma est toujours purement parfait (tant des ses textes que dans ses chants/cris). Mais bon là c'est le fan qui parle.
Je tiens aussi à dire que la version collector est superbe ! Le DvD nous montre le making of super bien réalisé et très intéressant.
En quelques mots : brutal, sombre, précis, génial...à écouter sans plus attendre. Moi j'y retourne de ce pas !

EpidemicN0rm 16 / 20 Le 27/02/2015 à 15H33

Hérésie était bon, mais m'a laissé sur la faim. Rentre-dedans, peut-être trop, j'espérait que son successeur soit plus subtil, et j'ai pas été déçu. En L'Honneur De Jupiter montre que AqME et Julien, son nouveau guitariste, sont clairement une référence dans le paysage du metal français.

Même si le début de "Tous le monde est malheureux" à de quoi surprendre par son calme, comme une berceuse chantée par Thomas, la suite est beaucoup plus violent. En effet, le chant clair laisse sa place au cris ("Encore !" d'introduction sur "Les matamores"), même si ce premier est encore présent à quelques endroits ("Noël Noir", "Stadium Complex"). Le son se veut lourd et agressif ("Macabre moderne", "Question de violence"), avec de rare moment de calme (le pont crescendo de "Guillotine", les couplets de "Le chaos"). Impossible d'écouter l'album sans chanter soi-même ("Brûlons nos hymnes et nos symboles" sur "Guillotines", "Sans plus aucun lendemain" sur "Le Culte du Rien"). L'album nous réserve aussi quelque surprise, au-delà de "Tous le monde est malheureux", avec "Vivre à nouveau" composé juste du duo guitare électrique et voix, et l'acoustique "Uppe pa berget" en clôture.

En L'Honneur De Jupiter montre qu'AqME continu à évoluer et mûrir, même si je dois avouer que l'album m'avait un peu décontenancé à la premier écoute. Un excellent album de metal.

+++
Le Culte du Rien
Guillotine
Stadium Complex

++
Noël Noir
Les matamores
Vivre à nouveau
Tout le monde est malheureux
Macabre moderne
Question de violence
Blasphème

+
Uppe pa berget
Le chaos

metgopsypeth123 13.5 / 20 Le 30/07/2014 à 11H17

Autant je ne peux plus écouter les 3-4 albums précédents (et oui dans ma jeunesse j'étais fan^^), autant celui-ci reste vraiment correct. Des instrus mieux travaillés, des lignes de chants de qualité (enfin sur presque tous les morceaux ^^) et une ambiance globale plutôt bien foutu
Alors après ça reste un disque inégale avec des chansons aux textes vraiment faibles, dommage car musicalement il y a du mieux

BabyLucy 16 / 20 Le 09/05/2012 à 15H19

Déçu par la violence hardcore d'Hérésie, j'ai été conquis dès la 1ere écoute par cet album. Des morceaux variés, parfois violent (Matadores, Guillotine), parfois lourd et ambiant (Macabre Moderne, le Chaos),on retrouve un peu ce chaque album d'AqME sur cette galette, un vrai plaisir pour le vieux fan que je suis. Toujours aussi efficace en live!

lightjak 15 / 20 Le 05/11/2011 à 10H55

Un bon album qui permet a Julien de rentrer dans le quatuor. À écouter de temps en temps. Cependant, depuis la fin des temps, les paroles sont trop explicites voir risibles parfois. Ça a toujours été un choix d'AqME de chanter en francais, mais là...chanter en clair "nous sommes malheureux" c'est presque drôle. Koma avait su me séduire quand j'étais gamin avec des paroles plus abstraites,sombres et suintants le mal être. Le genre parfait pour les ados incompris que nous étions. :)
En dehors de ça, le groupe poursuit sa route. Et quoi qu'on en dise, c'est quand même les derniers de la bande Nowhere a ne pas s'être franchement "cassé la gueule".
Je les ai revus en live récemment, je n'ai absolument pas regretté et même si mes goûts ont changés, AqME reste LE groupe qui a bercé mon adolescence, donc...

Thors 17.5 / 20 Le 02/11/2011 à 02H10

Très bon album, le meilleur pour moi avec des titres sublimes comme Tout le Monde est Malheureux, Guillotine, Blasphèmes, Noël Noir ou on sens vraiment l'émotion de Thomas dans ses paroles.
J'attends avec impatientes leur prochain album

Sugarbread 10 / 20 Le 19/06/2011 à 11H06

Aqme c'est un peu l'imposture du metal français ils sont la ils ont une notoriété relativement élevé au sein de la communauté "metal" et en fait on ne sait absolument pas pourquoi, une musique tout ce qu'il y a de plus niais et des paroles à mourir de rire, aucun album qui sort du lot chaque sortie est plus drôle que les précédentes ... une discographie vraiment fade ! Aqme c'est un peu Lorie qui fait du rock en fait ....
Commentaire valable pour tous les albums je vais donc faire un copier / coller ...

peto 19 / 20 Le 26/01/2011 à 02H25

Waouh!
Là c'est monstrueux. Un disque qui penche vers le hardcore tout en gardant la patte d'AqME. Tout est monstrueux. Ils ont réussis à mélanger tout ça sans se planter.
Batterie lourde et imposante.
Basse crade, rageuse et super efficace.
Nouvelle guitare: ultra-rapide, technique et mélodique.
Chant maîtrisé, vrai et méchant.

Les solos sont diablement rapides et techniques, ce qui rajoute un petit plus à la musique du groupe.
Le disque est super professionnel. Toutes les chansons sonnent AqME malgré l'arrivée de Julien à la guitare: on reconnaît le groupe bien que désormais il évolue dans une sphère plus violente qu'auparavant.

Je ne peux distinguer aucune chanson techniquement, tellement elles sont toutes parfaites. J'ai quand même une GROSSE préférence pour Macabre moderne. Mais Les matamores, Le chaos ou Guillotine sont terribles. Et Stadium complexe? Aussi. Et Question de violence? Egalement. Qu'est-ce que je disais!!!

En conclusion, ce n'est plus le AqME de la période Sombres Efforts, mais c'est AqME qui poursuit son travail fourni sur Hérésie, tout en gardant ce qui fait recette chez lui: mélodies accrocheuses (et rageuses maintenant), ambiance sombre, et rage viscérale transmise à notre cerveau et à nos oreilles (et nos yeux, parce qu'en live ils ne font pas semblant).

Baptiste08 14.5 / 20 Le 11/01/2011 à 21H53

AqME suscite décidément beaucoup de points d'interrogation. Où va le groupe ? Quand va-t-il acquérir réellement sa maturité ? Nous sommes déjà au 5ème album et ces questions restent en suspens.

Avant tout, il est impossible de commencer sans mentionner le changement de guitariste. Pour ma part je regrette beaucoup le départ de Ben et le flou l'entourant ("divergences musicales et humaines" ??). Julien apporte un style différent, c'est indéniable même si AqME garde sa touche propre. Il faut cependant s'habituer au changement, notamment à une technique effectivement supérieure.

Mis à part cela, l'album semble tout de même suivre les traces d'Hérésie, continuant sur la route d'un bon gros métal très loin des touches pop des deux premiers disques. Le premier titre/intro est mi-figue mi-raisin mais le lourd arrive dès "Guillotine", pour enchaîner avec une série de morceaux de qualité. La fougue et la rage de Thomas se mêle franchement bien aux riffs acérés et inspirés de Julien. Etienne effectue quant à lui quelques sérieux déboulonnages de batterie ("Les matamores", "Macabre moderne", "Blasphème"). Il est vrai que la basse de Charlotte est peut-être un peu plus discrète comme le fait remarquer hed_webloza. Le quartet peut en tout cas se targuer de franches réussites ("Guillotine", "Les matamores" "Macabre moderne").

Le problème survient dans la seconde moitié de l'album, qui vire presque carrément au chiant ("Vivre à nouveau"). Les titres deviennent moins structurés, clairement moins réussis, comme des expérimentations inachevées. Et c'est également là que le chant de Thomas commence à devenir limite. Le côté plaintif du chant clair et de paroles oscillant entre le naïf et l'insipide ("Vivre à nouveau", "Le chaos", ainsi que "Tout le monde est malheureux", à oublier en ouverture de l'album) en mettent un coup au reste, pourtant plus que satisfaisant, alors que justement mon impression était nettement positive sur les autres morceaux quant au chant et aux refrains efficaces ("Guillotine", "Noël noir", "Macabre moderne"). L'ennui est que cela mine les paroles : je les trouve plus plaisantes lorsque la musique est réussie. D'autre part, il faut noter la rage qui émane de critiques sociales fumantes ("Guillotine", "Les matamores", "Le culte de rien", "Blaspheme") bien représentée par le cocktail molotov de la couverture. Thomas en a gros sur le coeur et ça se sent.

Un bilan mitigé donc, d'autant plus qu'En l'honneur de Jupiter se clôture avec une instru plus que dispensable, terminant d'achever une sensation de déception malgré toutes les qualités évoquées ci-dessus. La réflexion que je me fais en écrivant ces lignes est que finalement AqME est un éternel espoir. Pour moi, seul Polaroïds & Pornographie est une réussite plus ou moins complète (je sais que certains auront certainement un autre avis) : Sombres Efforts était prometteur tout en ayant les défauts (de jeunesse?) d'un premier album, La Fin des Temps expérimentait grandement et Hérésie prenait une voie bien plus couillue tout en voulant garder de la douceur. En l'honneur de Jupiter lance une nouvelle étape pour AqME avec un nouveau guitariste/compositeur qui amène forcément un son encore différent. C'est le 5ème album et le groupe continue d'expérimenter...mais jusqu'à quand ? Tiendra-t-il le coup ? Booker une tournée devient difficile, salles comme festivals, des dates sont annulées, le public a l'air d'avoir fortement diminué (combien ont d'ailleurs décroché depuis La Fin des Temps ?). Les ventes ne sont pas au top non plus, Thomas et Charlotte ayant même dû reprendre un boulot à côté pour tenir le coup. Dans une interview, ils se posaient même la question de la possibilité de faire un 6ème album, tant les temps deviennent durs. Constat assez triste pour un groupe que je continue d'apprécier sincérement. J'espère vraiment qu'une stabilité va s'installer, que LE disque tant attendu va sortir prochainement et relancer AqME sur la voie du succès critique et public. Ils le méritent et j'estime qu'ils en sont capables. L'avenir nous le dira.

Comme à son habitude, le groupe propose un petit bonus accompagnant l'album, avec cette fois un dvd making of de l'enregistrement en Suède. Sympa et sans prétention (ni originalité d'ailleurs), il permet de vivre un peu la vie du groupe en studio et voir par exemple Thomas s'évertuer à réussir le refrain de "Stadium Complex" - rendant presque impatient l'impassible Daniel Bergstand, ou encore Charlotte parler un anglais aussi désastreux qu'amusant.

A écouter : "Guillotine", "Les matamores", "Macabre moderne".

Raoul_dC 13.5 / 20 Le 21/10/2010 à 21H55

Très déçu par l'orientation musicale amorcée sur La Fin des Temps, j'avais peu à peu oublié AqME. Jusqu'à ce que j'assiste à un concert récemment. Là, le charisme du chanteur sur scène et les prestations musicales musclées m'ont poussé à me pencher à nouveau sur le groupe.
C'est comme ça que j'ai découvert En l'Honneur de Jupiter et que j'ai pu vérifier si le live était un cas particulier, ou si AqME avait bel et bien redressé la barre.

Ce qui frappe d'abord, c'est le nouveau jeu de guitare. Julien apporte vraiment quelque chose de ce point de vue : les morceaux sont souvent un minimum compliqués et posent une ambiance sombre bien foutue. La batterie aussi est sympathique, rarement répétitive, du bon.

Côté chant, Thomas hurle ses textes de façon réussie. Mais comme souvent avec AqME, certaines paroles font cliché, voire risible. C'est d'autant plus accentué par le chant clair, parfois horripilant (le chroniqueur le fait d'ailleurs bien remarquer). Le refrain de "Question de violence", par exemple, gâche complètement un titre pourtant bien commencé...

Malgré ces quelques défauts, on trouve des passages très réussis. "Noël Noir" semble reprendre l'air de "Tout à un Détail Près" de Sombres Efforts en plus rythmé, plus violent. Mais c'est le durcissement soudain du ton qui donne tout son intérêt au morceau.

Des titres comme "Les Matamores", "Macabre Moderne" et "Le Chaos" sont à écouter. =)
L'album termine sur un calme instrumental, certes pas exceptionnel, mais bien amené.

Je pense qu'on a là le meilleur album d'AqME depuis Sombres Efforts.
En tout cas, on ne pourra pas reprocher au groupe qu'il fait toujours la même chose : si le fond est similaire, la forme est chaque fois très différente.

AqME est à voir en live!

slipkorn02 15.5 / 20 Le 08/09/2010 à 17H36

trés bon album l'un des meilleurs d'aqme !!!!

orgamatron 12 / 20 Le 09/04/2010 à 19H51

certe kelke amelioration au nivo son et compos mai s sans plus .aqmé se repete et devien lassant

Djydan 18 / 20 Le 12/01/2010 à 20H22

Le seul reproche que j'ai à faire cet album c'est que maintenant tout les autres album de AqME me paraisse bien plus moue lol.

Album tout simplement génial sans aucun doute le meilleur album d'AqME

eL_JoSe 17 / 20 Le 28/12/2009 à 17H07

Après Hérésie et la fin des temps que je n'avais pas vraiment apprécié, AqME ne m'intéressais plus vraiment.

J'ai finalement acheté l'album et quelle surprise!

Beaucoup plus technique, plus violent, plus recherché. Le nouveau guitariste apporte un vrai plus, on a droit a quelques solos. Le coté sombre est toujours là mais est beaucoup mieux exploité.

L'autre surprise c'est Etienne, il se lache enfin et nous montre ce qu'il sait faire et croyez moi il est vraiment EXCELLENT

Pour moi ce disque marque le renouveau d'AqME

damien26 18 / 20 Le 30/10/2009 à 18H13

Sans aucun doute le meilleur album d'AqME a mon gout, la production est impeccable et le nouveau guitariste Julien Hekking apporte un jeu vraiment excellent qui redonne un sérieux coup de fouet a AqME !

Musicalement la batterie d'Etienne est bien présente et plus technique qu'auparavant, le son de basse particulier de Charlotte n'est plus beaucoup présent comme à l'accoutumé mais cela n'affecte en rien son efficacité. Le guitariste est pour moi la pièce maitresse, avec la batterie, de cet album car il apporte une nouvelle touche au son d'AqME avec un jeu vraiment bon et des solos forts appréciables sur certains morceaux (Guillotine, Le culte du rien) contrairement au son lourd et gras de Ben sur les précédents albums.
Thomas maitrise toujours aussi bien son chant pour ma part contrairement a certains détracteurs qui pensent le contraire, (d'ailleurs je n'ai jamais vraiment compris pourquoi son chant était sans cesse remis en cause...)en alternant parfaitement les hurlements tel un ours en furie et le chant clair sur les énormes Stadium Complex et Le Culte Du Rien.

Tout les titres passent impecablement pour moi a part peut être les deux avant derniers sans doute un peu plus longs mais avec une plus longue écoute je m'y ferait surement plus. L'instrumentale en guitare acoustique sur la fin est forte apréciable aprés le déluge sonore qui vient de frapper en pleine poire !

Cet album est pour moi l'album de cette fin d'année, avec Hérésie j'avait beaucoup aimé et j'avait trés vite été lassé par les morceaux trop spontanés et peut êtres pas assez inspirés surtout au niveau des paroles que j'ai trouvées moins abouties. La, AqME nous envoie la sauce en pleine figure et ça fait du bien la ou ça fait mal ! Un cinquième album maitrisé de bout en bout qui montre qu'AqME est toujours présent et risque fortement de le rester dans le paysage du Metal Français.

in tyhe sum 62 18 / 20 Le 27/10/2009 à 18H57

On le tient enfin le meilleur album d'AqME!un album un poil moins violent qu'Hérésie mais surtout beaucoup plus technique de ce qu'ils ont pu faire auparavant!par contre pour l'apprécier pleinement il faut énormément d'écoute (un peu déroutant faut dire au début)!Quel claque cet album!!!

sonic death monkey 14.5 / 20 Le 24/10/2009 à 01H09

Bien meilleur que les 2 précédents ( la fin des temps et Hérésie ) que j'avais carrément détesté. Un sans faute de tout le monde est malheureux à Blaspheme, on évitera les 2 suivants très très moyens( stadium complexe et question de violence ) pour finir avec les 3 bons derniers. Le nouveau guitariste est pour moi le gros point fort de cet album, son jeu de guitare est très bon et change du jeu catastrophique de Ben sur les derniers. Koma est également très en forme.

Mentions spéciales pour Blasphème et Le chaos.

hed_webloza 16 / 20 Le 20/10/2009 à 19H19

C'est vrai cet album est un peu un mix des precedents albums avec la lourdeur de "Hérésie", la melancolie de "la fin des temps" ou les melodies claires de "Polaroïds et pornographie". Julien, le nouveau guitariste apporte quelques touches personnelles mais le son reste globalement du AqME. Etienne, le batteur, continue sur sa lancée et ne retombe pas dans les rythmiques simplistes des premiers albums, rien à redire non plus sur la voix de Koma, tantot hurlée tantot chantée. Mon seul regret reste une presence moins prononcée de la fameuse basse saturée de Charlotte.
Trés bon album dans l'ensemble. Surement un des meilleurs d'AqME !

SickFleo 17 / 20 Le 20/10/2009 à 10H26

Je suis le groupe depuis "University of nowhere" , j'ai acheté leur dernier album hier donc mon commentaire et ma note n'ont pas encore assez de recul.
Mais faites moi confiance je suis très rarement emballé par un album au bout de 3 écoutes (attentives!) en règle générale.
L'album montre une nouvelle face du groupe, plus technique, plus abouti, plus brutal et plus mélodieux à la fois... on ressent très bien la disparition de Benjamin (les riffs sont moins "gras", moins lourds. Julien apporte quelque chose qui redynamise notre groupe favori, on sent sa touche perso, sa folie et sa technique !
Etienne, Charlotte et Thomas sont quant à eux à la hauteur de leur talent : la batterie est hallucinante, la basse est assez présente, et Koma est toujours purement parfait (tant des ses textes que dans ses chants/cris). Mais bon là c'est le fan qui parle.
Je tiens aussi à dire que la version collector est superbe ! Le DvD nous montre le making of super bien réalisé et très intéressant.
En quelques mots : brutal, sombre, précis, génial...à écouter sans plus attendre. Moi j'y retourne de ce pas !

Ash El 4nicator 14 / 20 Le 19/10/2009 à 13H34

Déroutant...que dire d'autre...
J'apprécie AqME depuis ses débuts et j'apprécie son évolution musicale au fil des albums.

Sombres efforts: album de la révélation, très noir et mélodieux. Belle empreinte vocale.

Pornographie: Meilleure maîtrise et morceaux + bruts de décoffrage.

Fin des temps: L'opus le + abouti à mes oreilles. Du vrai prog, des morceaux énormes. En fait mis à part la dernière piste, l'ensemble est vraiment aux petits oignons.

Hérésie: Album qui ne fait pas dans la dentelle. Koma hurle pendant près de 60 minutes et la batterie est encore + aiguisée et lourde. AqME lâche les morceaux sans détour; on sent l'urgence sur chaque piste.
Revers de la médaille: l'album ne s'apprécie qu'à court terme. Sur la longueur, seuls "Uniformes", "Triskaïdecaphobe", "A.M." et "En saga Om Livetet" restent dans le cortex.

Aujourd'hui AqME propose à la fois un mix de ceux qu'ils faisaient avant et quelques pointes de nouveautés (à commencer par le guitariste qui semble bien + doué que Ben).

Jupiter démarre donc très mollement avec une chanson à s'ouvrir les veines (au propre comme au figuré), ni bon ni mauvais.
La 2è piste laisse également sceptique: on dirait de la resucée de vieux tracks en moins inspiré...bref, rien de neuf à l'est d'eden...les 2 pistes qui suivent sont sympathiques mais ne relèvent pas vraiment le niveau.

A ce stade j'étais vraiment déçu de l'achat, même si dans le fond je préfère filer 16€ à des gars qui le méritent plutôt que 5€ à une écurie comme UNIVERSAL...enfin bref...

Tout s'accélère à partir du très bon "Macabre Moderne" (en écoute sur le myspace depuis quelques semaines): joli riff, joli refrain...du bon.

"Le culte du rien" vient en rajouter une couche avec ses couplets aériens et son refrain pêchu. Une belle réussite.

Idem pour les pistes 7 et 8 (désolé de ne pas me rappeller des titres mais l'achat est tout frais :D).

La piste 9 aussi est pas dégueu.

En revanche gros bémol sur le dernier morceau: un instrumental assez faiblard qui n'apporte rien. Bref, pas indispensable.

Vient donc le verdict:
Après plusieurs écoutes je suis finalement un peu + emballé.
On a perdu le côté prog de "la fin des temps" et l'immédiateté de "Hérésie" pour un mix entre les 2, mais surtout quelques avancées dans le "son" AqME.
Peut mieux faire, mais l'effort est très appréciable, surtout après 4 albums en si peu de temps.
Pas toujours évident de se démarquer dans un style aussi balisé.
AqME y arrive encore une fois avec + ou moins de réussite, mais prouve qu'il en a sous le coude.