Albums du moment
Pochette God's Country
Pochette Ritma
Pochette Fossil Pochette Playful Winds
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz Pochette Deathrattle Sing For Me

Titre : The Bright Lights Of America Année : 2008
Nombre de titres : 12

Tracklist
1 - Good and Ready
2 - The Bright Lights of America
3 - Vices
4 - The Modern Rome Burning
5 - If You Wanna Steal
6 - No Warning
7 - Spit In the Face
8 - We Are the Lost
9 - Go West
10 - Smartest Bomb
11 - Shadow of the Dead
12 - The Ink and the Quill
Acheter : logo amazon
Collection : 3 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 12.92/20 (6 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

Wildoer 14 / 20 Le 23/07/2017 à 10H56

Un peu plus pop que ses prédécesseurs, doté d'une prod un peu moins punk pour le coup, mais qui garde une certaine efficacité notamment grâce à certains titres taillés pour le live ("Vices" par exemple). Un peu en dessous des précédents en matières de hits, cet album vaut quand même le détour pour son aspect mélodique fortement mis en avant et un son propre qui n'est pas forcément désagréable !

dirty-james 15 / 20 Le 30/04/2011 à 20H15

on sent que le groupe s'essouffle est veux continué a surfé sur la vague for Blood empire mais cela reste un super album qui vaut le détoure

Baptiste08 12 / 20 Le 08/04/2009 à 15H50

Je suis d'accord avec Pröfy pour dire que cet album est vraiment différent de ce que le groupe a pu faire par le passé. Turtle et Euka disent vraiment n'importe quoi ;-)! Plus sérieusement, j'ai trouvé le changement assez marquant et cela m'a peut-être valu ma déception de l'année 2008.
Les compos sont bien plus lentes, plus légères et surtout plus longues. Les innovations sont encore autres : choeurs d'enfants (assez sympas je dois dire), claviers, sons de cloches,... The Bright Lights of America est définitivement un album ambitieux. C'était je pense la volonté du groupe et c'était à mon avis la raison pour laquelle ils se sont adjoint les services de Tony Visconti. Parlons-en justement: producteur ultra-reconnu de David Bowie (de Raphaël également)...et alors? Je ne doute pas des qualités du bonhomme (impossible d'ailleurs de qualifier cet album de mauvais), d'autant plus qu'ils semblaient ravis de cette collaboration, mais par rapport au punk rock, en particulier celui d'Anti-Flag, c'est un inconnu total!
Je le redis, l'album est loin d'être nul, très loin même, mais il ne correspond pas du tout à ce que j'attends d'Anti-Flag. D'autre part, un autre point marquant est l'omniprésence des refrains chantés en choeurs. On y a droit dans quasi tous les titres et un certain ras-le-bol est pour moi atteint à partir de "Go West", cela devenant assez saoulant... "Vices" est aussi un bon exemple, d'autant plus qu'il dure jusqu'à 5min.
Je précise qu'il y a également de bonnes choses. La ligne de basse de "Good and Ready" est un plaisir mais le titre s'essoufle un peu. "The Bright Lights of America" est également agréable et bien mélodique, ce qui le démarque mais il resterait un titre moyen sur un autre album. Même remarque pour "Spit In the Face", seul sursaut rageur du disque. A part les choeurs, les morceaux sont donc plus ou moins bons ("The Modern Rome Is Burning" par exemple, ou "No Warning") mais trop moyens. Il m'est cependant difficile de ne pas succomber aux charmes de "We Are the Lost".
L'artwork est également un peu décevant, plus lisse comparé aux autres albums. Le livret est aussi beaucoup moins fourni, exit les tonnes de références et liens utiles! Dommage.
Ils ont fait ce qui leur plaisait et je suis sûr que leur maison de disque n'a pas poussé dans cette direction. Je suis peut-être trop subjectif car c'est un groupe que j'adore mais ils ont déjà démontré leur sincérité par le passé. Pour ma part, je considérerai ce skeud comme un accident de parcours dans leur discographie. J'ai eu un peu peur que ce revirement soit définitif mais l'écoute du dernier titre tiré de leur tout prochain album m'a rassuré. Car sinon, Anti-Flag aurait effectivement pu craindre de perdre son statut de valeur sûre du punk.

A écouter : "We Are the Lost".

Euka 13 / 20 Le 22/01/2009 à 23H21

Que dire ? Du Anti Flag, ni plus ni moins, sans surprise, mais toujours joué avec sincérité, à grands coups d'hymnes mémorisées en quelques écoutes. A écouter si l'on a aimé les précédents, sinon autant commencer par les classiques.

Pröfy 11 / 20 Le 22/01/2009 à 14H32

Contrairement à Turtle, je trouve que cet album change un peu de ce à quoi AF nous avait habitués. Bien qu'on puisse considérer qu'il représente une suite logique à "For Blood And Empire", c'est un album plus bien mou et surproduit.

Heureusement qu'AF ne reconduit pas son contrat, on peut espérer que cet album ne soit qu'un écart...