Albums du moment
Pochette Celestial Blues
Pochette Glow On
Pochette Wildhund Pochette Anabasis
Chroniques
Pochette Time Bends
Pochette Nurture
Pochette Against All Odds
Pochette Extinction
Pochette Death Routines

Titre : For Blood And Empire Année : 2006
Nombre de titres : 13

Tracklist
1 - I'd tell you but...
2 - The press corpse
3 - Emigre
4 - The project for a new american century
5 - Hymn for the dead
6 - This is the end (for you my friend)
7 - 1 trillion dollar$
8 - State funeral
9 - Confessions of an economic hit man
10 - War sucks, let's party!
11 - The w.t.o. kills farmers
12 - Cities burn
13 - Depleted uranium is a war crime
Acheter : logo amazon
Collection : 7 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.25/20 (6 avis dont 4 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé For Blood And Empire aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

dirty-james 16 / 20 Le 30/04/2011 à 13H53

pour moi c'est l'album le plus travaillé et qui offre une mélodie agréable et contestataire tandis que antiflag sort un album part ans celui ci demanda deux année qui furent bénéfique pour le groupe !!!

Pröfy 15.5 / 20 Le 06/08/2009 à 14H13

Je suis globalement d'accord avec la chronique si ce n'est que je considère le titre "The Presse Corpse" comme le "tube" de l'album. Généralement bien placé dans la set-list du groupe en concert, il fait toujours son petit effet.
Sans être aussi bon que the Terror State, ça reste un très bon album à écouter, contrairement au suivant

Le mHu 15.5 / 20 Le 20/04/2009 à 11H42

Beaucoup plus mélodique que ce qu'avait pu faire Anti-Flag dans le passé mais aussi plus facile d'accès, des gros refrains et quelques bonnes mélodies disséminées un peu partout dans l'album en ont fait un incontournable de la discographie des gars de Pittsburg, différent du reste mais montrant une nouvelle facette totalement maitrisée (ce qui ne sera pas le cas de Bright Lights Of America).

Baptiste08 18 / 20 Le 06/07/2008 à 15H14

Anti-Flag est un groupe tout de même assez controversé. La tournure plus mélodique prise plus ou moins depuis Underground Network a été moyennement accueilie par la critique et par les fans. De plus, le présent album marque la fin de l'underground pour la bande de Pittsburgh puisqu'il sort sur la major Sony/BMG.

Et pourtant. Anti-Flag attaque d'entrée avec rage sur un "I'd Tell You But..." franchement redoutable. Et le niveau ne baissera pas d'intensité! Mélodique, rageur, revendicateur, refrains entêtants que l'on imagine déjà scandés par la foule, ... "The Press Corpse", "The Project for a New American Century", "Hymn for the Dead", "War Sucks, Let's Party!" se révèleront rapidement incontournables pour vos oreilles.
Le sixième titre, "This is the End" se révèle un peu plus poppy (ce qui énervera probablement certains!), suivi par "1 Trillion Dollars" plus calme avec guitare acoustique mais franchement réussi. "State Funeral" réveillera tout ça avec son punk/hardcore plus old school. La suite est donc tout aussi bonne, Anti-Flag livre un album de toute bonne facture!

Alors oui Anti-Flag est maintenant sur une major, a un son moins "punk à l'arrache" comme il y a 10 ans et je me pose aussi quelques questions sur ces changements/évolutions. Mais en y réfléchissant bien, je trouve qu'ils ne se foutent pas de notre gueule. Cette tournure mélodique est engagée depuis bien longtemps et l'envie de se faire connaître au-delà du réseau underground peut être compréhensible pour un groupe avec des messages si fédérateurs. De plus, le disque est accompagné d'un livret très fourni contenant d'innombrables références, liens et explications du contenu des paroles (jetez-y un oeil) qui permettent de mieux comprendre ce que dénonce le groupe. Saviez-vous que le trillion de dollars dont ils parlent est ce qui a été dépensé en armements au cours de la seule année 2004?! On y trouve également des extraits d'articles, d'ouvrages, d'interview, comme celle d'un député démocrate faite par le groupe lui-même sur la catastrophe de l'uranium appauvri utilisé dans les bombes US (un extrait audio de cet entretien est présent sur "Depleted Uranium is a War Crime", soutenu par la gratte de Tom Morello himself).
Une autre chose importante est qu'Anti-Flag possède son propre label (A-F Records) grâce auquel il est possible d'acquérir tout ce qui concerne Anti-Flag et de nombreux autres groupes. C'est ainsi qu'un album par exemple vous coûtera 10$ et le dvd live seulement 12$! C'est très rare...

Album percutant donc, admirablement maîtrisé et qui a fait de moi un grand amateur du groupe. Il ne me reste plus qu'à les voir sur scène...

A écouter : tout, vraiment.